Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Philip Morris sur le déclin

Philip Morris sur le déclin

    Annonce

Les ventes de l’IQOS ne sont pas aussi bonnes qu’espérées, les ventes de cigarettes continuent de baisser. Résultat, Philip Morris International a, hier, connu sa pire journée de la dernière décennie. 

“Les ventes de l’IQOS ont été plus lentes que nos attentes ambitieuses”

L’un des moyens de se faire une idée de la santé financière d’une entreprise est bien de regarder le cours actuel de ses actions. Eh bien concernant PMI, ce cours n’a jamais baissé aussi rapidement qu’entre avant-hier et hier à 11h30 durant les dix dernières années, passant de 101.41 $ la veille à 84.04 $ le lendemain en fin de matinée. Une chute de plus de 17 points qui a deux explications majeures.

Le phénomène s’explique tout d’abord par le ralentissement de la livraison de cigarettes qui a été plus marqué que ce à quoi s’attendait la marque, avec une baisse de 5.3 % par rapport à l’année dernière. La seconde raison concerne son produit du tabac chauffé, l’IQOS, dont les ventes se sont stabilisées au Japon, bien plus tôt que prévu. 

Martin King, directeur financier de la société déclare :

“Les ventes de l’IQOS ont été plus lentes que nos attentes ambitieuses […] Nous arrivons maintenant à différentes strates socio-économiques avec des fumeurs adultes plus conservateurs qui peuvent avoir des modes d’adoption légèrement plus lents. La progression des ventes de l’IQOS s’est également stabilisée plus tôt dans l’année que ce que nous pensions.”

Annonce