Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » BAT lance un nouveau produit en Corée… Entre vape et tabac

BAT lance un nouveau produit en Corée… Entre vape et tabac

Mis à jour le 31/01/2022 à 19h47
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Le fabricant de Lucky Strike a récemment sorti un nouveau produit en Corée du sud. Un vaporisateur personnel dont la vapeur passe par une gousse de véritable tabac avant d’être inhalée…

BAT souhaite transformer l’industrie du tabac… avec du tabac

Si vous pensiez qu’on ne pouvait plus rien inventer dans le domaine de la « vape », c’était sans compter sur les cigarettiers et leur imagination débordante. Dernière création en date, le Glo Sens de British American Tobacco, vaporisateur personnel mêlant vapotage et… tabac.

Concrètement, le Glo Sens se présente comme un pod classique, à la différence que l’aérosol (produit en chauffant un e-liquide parmi les 13 saveurs proposées), avant d’être inhalé par le vapoteur, passe par une « gousse de tabac » afin d’être aromatisé. Une expérience au goût « riche et satisfaisant » si l’on en croit l’entreprise.

Cette création, probablement lancée afin de faire concurrence à Juul dans les villes sud-coréennes, est censée répondre aux attentes des consommateurs selon le cigarettier, qui ne seraient jusqu’à présent pas satisfaits des produits disponibles sur le marché à cause des restrictions de nicotine appliquées dans le pays.

BAT indique également que la vapeur du Glo Sens contiendrait « 99 pour cent moins de substances toxiques » et aurait « moins d’odeur » par rapport à la fumée d’une cigarette classique.

Selon Kim Eui-sung, PDG de British American Tobacco Korea, la société aurait beaucoup investi dans cette opération afin de lancer un produit « alternatif et innovant », et souhaiterait pas ce biais, montrer son « ferme engagement à mener la transformation de l’industrie du tabac ».

Les ventes de l’appareil démarrent officiellement aujourd’hui, avec un kit de départ affiché à 41 $ environ. A ce prix-là, le cigarettier devra compter sur un énorme succès afin de combler ses pertes financières de ces dernières années.

En 2016, alors que les ventes de BAT se chiffraient à 413,4 milliards de won (337 millions de dollars) en Corée du Sud, elles n’atteignaient plus que 268,2 milliards en 2018, soit une baisse de plus de 35 %.

Le reste de l’actu économique

Monopole sur la vape en Chine : un impact mondial

  • Publié le 19/04/2022

Les premières mesures du monopole sur la vape imposé par le gouvernement chinois entrent en vigueur le premier mai. Quel impact dans le monde ?

Le prix des e-liquides va-t-il s’envoler ?

  • Publié le 5/04/2022

Depuis mars 2021, la filière doit faire face à la hausse du prix du propylène glycol. La hausse des tarifs de l’énergie vient s’ajouter à ce problème.

Covid : Shenzhen à nouveau confinée

  • Publié le 14/03/2022

Les autorités chinoises viennent d’annoncer une confinement de Shenzhen, plaque tournante de la production de produits de vape

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.