Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » Vapoteurs et souverainistes, même combat
    Annonce

Ce n’est pas fini. Après un vote favorable au Parlement européen, la e-cigarette est remise en cause, cette fois-ci par la Commission. C’est possible ? Oui, c’est possible. La preuve avec un verre d’eau.

The Walking European Dead, la nouvelle série à suivre sur la chaine parlementaire

The Walking European Dead, la nouvelle série à suivre sur la chaine parlementaire

Ce matin, tout va mal. Non, pas pour moi : cela fait longtemps que j’ai placé mes espoirs ailleurs. Mais le monde entier va mal. L’Europe va mal, l’Euro va mal, l’économie va mal, l’emploi va mal, tout va mal, et je le constate, d’ailleurs, avec le prix du papier qui flambe, j’ai reçu beaucoup moins de catalogues de jouets que naguère dans ma boîte aux lettres. Ma collection de catalogues de jouets va mal.

Mais heureusement, se dit le vulgum pecus, c’est toi, ça, hein, les brillants esprits hautement diplômés veillent et travaillent pour nous sorti de la mouise. Rappelons que nous n’avons pas trop le choix, puisque ceux qui ont un réel pouvoir, en Europe, sont tous, sans exception, des gens qui ont été nommés, et non pas élus.
Et ces gens là ont réfléchi, pensé, mis en pratique les outils intellectuels qui leur ont été enseignés à grands frais. Ils ont réuni vingt et un scientifiques, les ont fait travailler pendant trois ans, ont lu attentivement leurs rapports, se sont concertés, de réunions en colloques, avant de transmettre leur conclusion à José Manuel Barroso.
José Manuel Barroso a donc acté leurs conclusions. J’ai choisi celle ci, qui date de deux ans, parce qu’elle est particulièrement rigolote.

Règlement (UE) n° 1170/2011 de la Commission en date du 16 novembre 2011

Leurs conclusions s’appellent le règlement (UE) n° 1170/2011 de la Commission en date du 16 novembre 2011.
Mais, me hélerez vous, et ça, je ne le supporte pas, je ne suis pas taxi, moi, môôôôssieur, quand tu monteras dans ma grande voiture noire, tu seras mal, quelles sont ces conclusions qui ont coûté des millions au contribuable européen (c’est toi et moi, ça) ?

C’est simple : la Commission, qui est, rappelons le, l’instance suprême et non-élue qui décide de tout, ta vie actuelle, ta vie à venir, le destin de tes enfants, la commission a conclu, au vu des éléments qui lui ont été communiqués, qu’il n’est pas démontré que boire de l’eau prévient de la déshydratation, et interdit, par conséquents, aux marchands d’eau en bouteille, de faire figurer cette mention sur les étiquettes de leurs produits. Les contrevenants seront punis de deux ans de prison.
Voilà.

Mon neveu sait, il a 2 ans et demi, que lorsqu’il a soif, il doit boire de l’eau.
Ma grand-mère sait toujours, elle a 89 ans, que lorsqu’elle a soif, elle doit boire de l’eau.
Je sais que, lorsque j’ai soif, je peu aussi boire un whisky-coca, qui contiennent tous les deux de l’eau.
Les brillants esprits de la Commission européenne, eux, ont dépensé une fortune pour dire que, scientifiquement, on n’en est pas absolument certain et proposent de jeter en tôle mon neveu et ma grand-mère.

Mais, et la cigarette électronique, là dedans ?

Vois tu, cher lecteur, adorée lectrice, ce sont ces gens qui ne savent pas que l’eau est l’élément essentiel d’organismes qui en contiennent 70 %, mais aussi qui proposaient de faire bouillir le vin pour éviter que les bactéries s’y développent, qui aujourd’hui en veulent à ta cigarette électronique. Tu fais confiance aux technocrates sur-diplômés ? Tu as tort. Ils ne savent même pas que quand on a soif, il faut boire de l’eau. Tu fais confiance en l’honnêteté d’une institution chargée de veiller à la paix et la concorde européenne ? Tu as tort. Tout ce qui les intéresse, c’est dans quels restaus les lobbyistes vont les inviter.

Pire, je te vois, crédule lecteur, naïve lectrice, persuadé(e) que ton bulletin de vote y changera quelque chose. Voyons voir, les membres de la commission sont « des experts non élus ». Ils sont nommés. Par qui ? Par d’autres membres de la Commission, eux aussi nommés. Et leurs décrets ont valeur de loi. Tu as compris, maintenant ? Si les députés élus ne votent pas la loi, c’est pas grave : la Commission s’en occupe.

« La dictature, c’est ferme ta gueule, la démocratie, c’est cause toujours » disait Coluche. Pierre Desproges, trop tôt parti à cause d’un cancer lié au tabac, a lui aussi sa propre version : “La démocratie n’est autre que la dictature exercée par le plus grand nombre sur une minorité“.

Bienvenue donc en résistance. C’est fou, cela, quand on y pense. En 1789, nos anciens ont lutté contre l’oppression avec quelques arquebuses fauchées à la Bastille et des guillotines en chantant la Marseillaise. En 1940, nos anciens ont lutté contre l’oppression avec quelques mitraillettes arrachées des doigts crispés de nazis morts et des vieux postes de radio ou on écoutait le Général en chantant « le chant du partisan ». Aujourd’hui, on résiste à l’oppression avec un verre d’eau et une e-cigarette. Et tout le monde déchante.

Review Author:Review Date: