Vous êtes ici : Vaping Post » Santé » Vapoteurs malades aux USA : le CDC ouvrirait-il (enfin) les yeux ?

Vapoteurs malades aux USA : le CDC ouvrirait-il (enfin) les yeux ?

    Annonce

Près de 3 semaines après son premier communiqué, le CDC a récemment fait le point sur son enquête concernant les nombreux vapoteurs malades aux USA. Pour la première fois, il indique que le THC pourrait être à l’origine du problème et se montre moins vindicatif face au vapotage des produits nicotinés.

Le THC suspecté par l’organisme de santé

Au début du mois, suite à l’accroissement du nombre de vapoteurs malades aux USA, le CDC publiait un communiqué dans lequel il indiquait que le temps de son enquête, « les gens devraient envisager de ne pas utiliser de produits pour e-cigarette ». Une déclaration qui paraissait exagérée puisque selon les premières informations distillées par les différentes enquêtes menées à l’époque, tout laissait déjà penser que la cause de ces problèmes de santé était causée par des e-liquides frelatés, contenant du THC, et achetés au marché noir de surcroit. 

Le lendemain d’ailleurs, la FDA sortait à son tour un communiqué, dans lequel elle incitait, non pas les vapoteurs à cesser d’utiliser un vaporisateur personnel, mais leur conseillait uniquement de se méfier des produits au THC, en indiquant qu’il était « prudent ne pas inhaler cette substance ». Un discours beaucoup plus mesuré donc.

Il y a quelques jours, le CDC a publié un nouveau document dans lequel il fait part au public des dernières avancées de l’enquête.

Nous y apprenons qu’à la date du 24 septembre, 805 cas de lésions pulmonaires ont été signalés dans 46 Etats et 1 territoire américain, ayant conduit au décès de 12 personnes. Et, pour la première fois, les Centers for Disease Control and Prevention indiquent que « les derniers résultats de l’enquête (…) suggèrent que les produits contenant du THC jouent un rôle dans l’explosion (du nombre de personnes atteintes par ces problèmes de santé) ».

En effet, après avoir reçu des informations sur les produits utilisés par 514 des 805 personnes touchées, l’organisme indique qu’environ 77 % des patients ont déclaré avoir vapoté des produits contenant du THC, dont 36 % qui ont avoué ne consommer que ça. Du côté des produits nicotinés, 56 % ont indiqué en vaper.

Si le CDC explique clairement qu’à l’heure actuelle, « aucun produit ou substance n’a été associé à tous les cas de lésions pulmonaires », il semble toutefois revenir légèrement sur sa déclaration du début du mois et recommande cette fois-ci aux vapoteurs de « s’abstenir d’utiliser des produits de la vape, en particulier ceux qui contiennent du THC ». L’organisme indiquant même qu’il est déconseillé d’acheter des produits de la vape contenant du THC dans la rue, ou d’ajouter un quelconque produit extérieur à un e-liquide.

S’il reste au CDC de nombreux progrès à faire en matière de vapotage, notamment parce qu’il déconseille par exemple aux femmes enceintes de vapoter, alors qu’une récente étude a démontré que la vape ne semble avoir aucune influence sur la santé du bébé, il a tout de même l’air de commencer, prudemment, à envisager le fait que le problème pourrait bien ne pas être le vapotage, mais les produits vapotés. Un discours répété par de nombreux experts du domaine, tels que le professeur Ricardo Polosa, ayant posté il y a encore quelques jours seulement sur Facebook, la phrase suivante :

“You don’t blame the needle for the overdose, so don’t blame the device for the illness”

Et dans la langue de Molière, vous ne blâmez pas la seringue pour les overdoses, alors ne blâmez pas la vape pour ces maladies.

Les dernières infos sur ces problèmes pulmonaires aux USA

USA : l’acétate de vitamine E reconnu par le CDC comme potentiellement responsable des maladies pulmonaires

  • Publié le 8/11/2019

Il s’agit de la première fois que l’organisme détecte ce qu’il considère être un « produit chimique potentiellement préoccupant ».

Vapoteurs malades aux USA : le cap des 2 000 personnes touchées a été atteint

  • Publié le 8/11/2019

Le nombre de patients continue d’augmenter Voilà maintenant plusieurs mois que les Etats-Unis connaissent une « vague de patients » atteints de problèmes pulmonaires, ayant tous pour point commun, d’être …

USA : le Montana banni lui aussi les produits aromatisés pour 4 mois

  • Publié le 17/10/2019

Le 7e Etat à prendre des mesures contre le vapotage Après le Michigan, New York, le Massachusetts, le Rhode Island, l’Oregon et plus récemment Washington, c’est aujourd’hui au tour de …

Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *