Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » Vapoteurs malades aux USA : la dernière mise à jour du CDC

Vapoteurs malades aux USA : la dernière mise à jour du CDC

    Annonce
  • Vaze
  • Vaporesso

Dans un récent rapport, le CDC a fait part des dernières informations concernant « l’épidémie » de lésions pulmonaires qui touchent des milliers de vapoteurs aux Etats-Unis depuis bientôt 6 mois.

Les produits au THC responsables de problèmes de santé

Les Etats-Unis sont en proie à une vague de panique depuis juillet dernier, suite à des problèmes pulmonaires rencontrés par plus de 2 000 vapoteurs. Si la cigarette électronique a été accusée dans son ensemble les premiers temps, les enquêtes réalisées par divers organismes publics, CDC et FDA notamment, ont permis de révéler que l’utilisation de produits impropres à la consommation, contenant du THC et de l’acétate de vitamine E, était majoritairement responsable des problèmes de santé rencontrés par les malades. 

Il y a quelques jours, au travers d’un nouveau rapport, le CDC a communiqué les dernières informations à ce sujet.

En date du 3 décembre, 2 291 vapoteurs atteints d’EVALI (E-cigarette vaping lung injury) ont été hospitalisés à travers les Etats-Unis, dont 48 sont décédés. L’âge médian des personnes touchées est de 24 ans, et le plus grand nombre de cas d’hospitalisation hebdomadaire s’est produit au cours de la semaine du 15 septembre 2019. Le CDC note qu’ils ont depuis diminué de façon régulière. Il y avait par exemple 58 % de patients admis à l’hôpital au cours des 3 dernières semaines le 12 novembre, et « plus que » 30 % en date du 3 décembre.

Au total, 80 % des patients hospitalisés ont déclaré avoir utilisé des produits contenant du THC. Le CDC rappelle que ce chiffre n’est basé que sur les déclarations des patients.

Tableau des marques citées par les vapoteurs atteints de lésions pulmonaires

Sur ces 80 %, les produits de marque Dank Vapes, contenant du THC d’origine inconnue et en grande partie contrefaits, sont les produits de marque les plus souvent déclarés à l’échelle nationale et dans toutes les grandes régions du recensement américain. Les marques TKO et Smart Cart sont quant à elles les plus souvent signalées par les habitants des régions de l’Ouest américain.

Le CDC note ainsi qu’il est impossible d’associer les problèmes de santé rencontrés par les vapoteurs du pays à une seule marque.

Le CDC toujours méfiant face au vapotage traditionnel

Concernant son rapport, le CDC met toutefois en garde et prévient qu’il connaît « au moins 5 limites » :

  • Les données utilisées ont toutes été autodéclarées ou déclarées par procuration,
  • les données relatives à l’utilisation des produits manquaient pour de nombreux patients, les conclusions tirées peuvent donc ne pas être généralisables à l’ensemble des personnes touchées,
  • de nombreux patients atteints d’EVALI n’ont pas été interrogés en raison d’une perte de suivi, d’un refus d’être interrogés ou d’un manque de ressources pour mener des entrevues,
  • les délais de déclaration rendent difficile l’évaluation de la trajectoire de l’épidémie au cours des dernières semaines,
  • ces données pourraient faire l’objet d’une classification erronée de la consommation d’alcool et d’autres drogues pour de multiples raisons. Les patients peuvent ne pas connaître le contenu des produits qu’ils ont utilisés, et les méthodes utilisées pour recueillir des données sur la consommation d’alcool et d’autres drogues varient selon les juridictions.

L’organisme conclut ainsi :

« D’après les résultats obtenus à ce jour, le CDC recommande aux personnes de ne pas utiliser de (…) produits contenant du THC. De plus, les personnes ne devraient pas ajouter d’autres substances à des produits non prévus par le fabricant, y compris des produits achetés dans des établissements de détail.

L’acétate de vitamine E ne doit pas être ajouté aux produits pour e-cigarette. Cependant, bien qu’il semble que l’acétate de vitamine E soit associé aux cas de lésions pulmonaires, de nombreuses substances et sources de produits sont à l’étude, et il pourrait y avoir plus d’une cause.

Par conséquent, pendant que l’enquête se poursuit, les personnes devraient envisager de s’abstenir d’utiliser tous les produits de cigarette électronique ».

L’avenir de la vape toujours incertain dans le pays

Il est important de rappeler que suite à ces nombreux cas de vapoteurs malades, plusieurs Etats ont choisi d’interdire totalement ou partiellement le vapotage, de façon temporaire ou définitive.

A l’heure actuelle, l’avenir de la vape reste très incertain aux USA. Même si la récente rencontre entre l’industrie et le Président des Etats-Unis a redonné espoir aux millions de vapoteurs que compte le pays, le couperet des PMTA, obligatoires à partir de mai 2020, reste préoccupant pour les professionnels du secteur.

De plus, aucune officialisation de l’abandon d’une potentielle mesure qui interdirait les arômes n’a encore été annoncée par les autorités.

Les derniers news aux USA

USA : l’apocalypse post-PMTA a-t-elle eu lieu ? Dimitris Agrafiotis...

  • Publié le 27/11/2020

Deux experts nous parlent de la situation de la cigarette électronique aux États-Unis, depuis la mise en place de la PMTA obligatoire.

USA : une nouvelle étude confirme que vapoter est moins...

  • Publié le 20/11/2020

186 fumeurs pour une recherche sur 6 semaines Malgré les nombreuses études scientifiques déjà parues ayant prouvé que vapoter est moins nocif que fumer, certains travaux continuent pourtant d’affirmer le contraire. …

USA : l’État du Montana remporte son procès contre Big...

  • Publié le 20/11/2020

Les cigarettiers paieront bien ce qu’ils doivent Depuis l’instauration du Tobacco Master Settlement Agreement (MSA) en 1998, l’industrie du tabac se doit de verser, chaque année, plusieurs millions de dollars …

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.