Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : kit Espion Solo 80W – Procore Air – Joyetech

Test : kit Espion Solo 80W – Procore Air – Joyetech

    Annonce

Pour l’anniversaire de ses 10 ans, Joyetech ne pouvait présenter qu’une box aussi originale que performante. Pari risqué mais réussi haut la main avec l’Espion Solo 80W et son écran tactile, qui s’annonce déjà comme un succès largement mérité. Joyetech l’associe en kit avec le clearomiseur Procore Air. Le test maintenant.

Compacte et solide

La réalisation et les finitions de ce kit sont soignées. Je vais plus m’attarder dans cette revue sur la box, qui présente davantage d’intérêt que le clearomiseur qui est plus classique. L’ensemble est d’une compacité classique pour une simple accu, ce qui est d’autant plus intéressant pour une box qui fonctionne également avec les plus grandes 21700. À la prise en main, on a l’impression d’une box exclusivement prévue pour une 18650.

L’ergonomie est relativement classique mais bien pensée. La connexion 510 est bien entendu sur ressort, dont la course de 2 mm est tout à fait correcte. Les atomiseurs seront flush jusqu’à un diamètre de 25 mm.

Le bouton de déclenchement est large et très agréable, il réagit aussi bien à une pression au centre qu’à ses extrémités. Cette grande souplesse d’utilisation lui donne un léger jeu dans son logement, qui reste assez modéré pour ne pas être dérangeant.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles de l’Espion Solo 80 W de Joyetech

Type de matériel box électronique
Dimensions 81,5 x 39,5 x 25,5 mm
Batterie 1 x 21700 / 18650
Diamètre max. de l’atomiseur 27 mm
Puissance de 1 à 80 W
Charge 2 A
Contrôle température Ni200, Ti, inox, TCR
Écran monochrome tactile, 1,3″ 128×64 px
Mise à jour du chipset oui

Le coffret comprend

Espion Solo 80 W (x1), cordon USB (x1), Adaptateur 18650 (x1), Procore Air (x1), résistance ProCA 0,4 ohm (x2), mode d’emploi (x1)

Accu 21700 ou 18650

L’accès au compartiment de la batterie se fait simplement en tirant sur la porte. Comme l’ensemble de la box, elle est en métal et son ajustement est impeccable. Elle n’a aucun jeu et tient fermement en place. Le compartiment batterie est prévu pour une 21700, mais un adaptateur pour 18650 est inclus dans le coffret. L’accu, fourni également, est un 4000 mAh, ce qui donne un net avantage d’autonomie par rapport à une 18650.

Avec ce genre d’accus, on obtient sensiblement les mêmes performances qu’avec les 26650, mais dans un format nettement plus petit. Les 26650 n’ont été que peu développées par les fabricants et sont restées sur des technologies maintenant dépassées pour des applications peu exigeantes côté intensité. Les 21700 au contraire sont portées par la demande de l’industrie, comme l’automobile ou les outils portatifs, dont les exigences sont assez proches de celles de la vape en particulier pour les fortes intensités. Nul doute qu’elle vont se développer et progresser, à l’image des 18650, et ont un réel avenir dans la vape.

Écran tactile

L’Espion Solo 80W se distingue largement par son écran tactile. Original jusqu’à un certain point d’ailleurs puisqu’il rappelle tout de même énormément celui des box Asmodus. Il s’active simplement en pressant le petit bouton en dessous, tous les réglages se font ensuite en glissant ou en n’appuyant sur l’écran. Le grand affichage et la réactivité du système offrent alors une interface des plus intuitives. La réactivité de l’écran est très bonne, tout comme sa lisibilité même en plein soleil.

Les menus sont complets, on fait défiler les menus en glissant le doigt latéralement sur l’écran, et on sélectionne en cliquant sur l’icône voulue. La box propose un mode puissance, le contrôle de la température avec tous les fils y compris la gestion des coefficients, la possibilité d’une préchauffe et un mode bypass. Différents modes sont également disponibles pour l’horloge.

L’électronique est très bonne

Les électroniques Joyetech n’ont plus vraiment à faire leurs preuves, leur réputation est largement acquise depuis l’eVic VTC Mini, sortie en 2015. Celle-ci ne fait pas exception à la règle, mais avec un fonctionnement un peu différent.

À 20 W, la box délivre un signal plus chaotique qu’à l’habitude. La puissance est précise, mais le signal moins propre que ce à quoi Joyetech nous a habitué. C’est sans incidence sur la vape elle-même, les pics sont bien trop rapides et pas assez amples, heureusement.

Le signal à 80 W est plus net. La box délivre bien la puissance qu’elle annonce quelle que soit la valeur de la résistance, et atteint bien les 80 W qu’elle promet.

La réactivité est satisfaisante à 80 W, avec une latence de 70 mS entre le déclenchement et la stabilisation de la tension. Aucun souci en mode contrôle de la puissance donc.

En contrôle de la température inox, la box passe allègrement le test du coton sec en coupant rapidement la tension, le coton ne brunit pas du tout. Vos montages sont parfaitement protégés en cas de manque de liquide.

La vape en contrpole de la température est très satisfaisante, avec un signal lisse et constant. Tout au plus peut-on remarquer une latence un peu longue avant la stabilisation de la tension. La box n’est pas la plus réactive en TC, mais c’est très peu sensible à la vape.

Le Procore Air

Je vais passer rapidement sur le clearomiseur Procore Air de ce kit. À la vape, il est identique au Procore X dont Jean a déjà fait la revue. Il utilise les mêmes résistances et privilégie donc la production de vapeur au rendu des saveurs.

Par rapport au Procore X, le Procore Air a surtout un système de remplissage plus simple. Le mécanisme de bascule du top cap est remplacé par un simple coulissement qui fait apparaître l’orifice de remplissage, un peu comme sur les clearomiseurs de Smoktech dont il peut partager les résistances. Ce qui revient à dire que c’est un clearomiseur dans la tendance du moment, sans grande surprise.

En résumé

On aime

  • La qualité de réalisation
  • Sa compacité pour une 21700
  • L’écran tactile
  • La qualité de vape
  • Son autonomie

On n’aime pas

  • Ne fait pas le café ?

Conclusion

5 /5
 

La box Espion Solo de ce kit est une réussite. Bien finie, elle propose une très bonne électronique, un écran tactile ergonomique et la possibilité d’utiliser un accu 21700, le tout dans un format compact. Le Procore Air est plus classique, et plus orienté vapeur que saveurs. Sans réel défaut, ce kit est très efficace. Un succès annoncé et largement mérité. 

Le kit Espion Solo 80W – Procore Air de Joyetech en images

Les derniers articles sur la marque Joyetech

Actu : RFC Riftcore Duo RDA – Joyetech

  • Publié le 11/05/2018

Avec le RFC Riftcore Duo RDA, Joyetech présente un atomiseur qui fonctionne sans résistance. On vous en dit plus tout de suite ! Joyetech tease à mort L’Altus de Guo …

Actu : eVic Primo Fit 80W / Exceed Air Plus Kit – Joyetech

  • Publié le 9/05/2018

Avec l’eVic Primo Fit, Joyetech dévoile une version réduite de l’eVic Primo Mini qu’elle associe avec l’Exceed Air Plus pour créer un kit au format mini destiné aux vapoteurs débutants …

Test : Exceed Edge – Joyetech

  • Publié le 20/04/2018

Dans la catégorie des pods, l’Exceed Edge de Joyetech joue plutôt dans la catégorie poids lourds. Il offre une excellente autonomie, une fabrication solide et une vapeur très agréable en …

Mais aussi :


 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Name of Reviewed Item: Kit Espion Solo 80 W - Procore Air - Joyetech Rating Value: 5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/04/Couverture-espion-solo.jpg Review Author:Review Date: