Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : Juul cesse la vente d’e-liquides à la menthe

USA : Juul cesse la vente d’e-liquides à la menthe

    Annonce

Dans un récent communiqué, le leader mondial du pod, Juul, a annoncé le retrait des ventes de tous ses produits à la menthe. Une décision destinée à « gagner la confiance de la société » et lutter contre le vapotage des jeunes aux USA.

Plus que 3 saveurs sur le marché américain

Il y a quelques jours, Juul a publié un communiqué annonçant le retrait de tous ses e-liquides à la menthe, du marché américain. Une décision qui fait suite à la récente publication de deux nouvelles enquêtes.

La première, baptisée National Youth Tobacco Survey (NYTS), fait part d’une augmentation du nombre de jeunes qui vapotent aux Etats-Unis. En effet, selon ses chiffres, plus de 5 millions d’adolescents auraient avoué avoir utilisé un produit du vapotage au cours des 30 derniers jours, tandis qu’un million aurait admis vapoter quotidiennement.

Des chiffres en augmentation par rapport à ceux de l’année dernière, et qui sont pourtant loin d’être alarmistes selon divers experts. Les chercheurs indiquant que seul un très faible pourcentage des jeunes vapoteurs n’a jamais fumé auparavant (1 % en 2018).

Interdictions des e-liquides sucrés aux USA : les arguments de la FDA tous faux ?

La seconde analyse, baptisée cette fois Monitoring the Future, révèle quant à elle que les collégiens et lycéens du pays préfèreraient vapoter des e-liquides à la menthe ainsi qu’à la mangue. Les 17-18 ans seraient ainsi plus de 40 % à avoir répondu aimer les produits de Juul à la menthe, et 34 % pour les 13-14 ans.

Des résultats que le nouveau PDG de Juul Labs, K.C. Crosthwaite, a jugé « inacceptables », et qui ont motivé la décision de retirer tous les e-liquides à la menthe de sa marque, du marché américain.

Pour lui, cette action est destinée à « gagner la confiance de la société », en collaborant avec les « les organismes de réglementation, les procureurs généraux, les responsables de la santé publique et les autres intervenants » afin de lutter contre le vapotage des mineurs.

Juul ne vend ainsi plus que 3 e-liquides sur le marché américain : Virginia Tobacco, Classic Tobacco et Menthol. Trois saveurs que le PDG s’est engagé à laisser seules, tant que de nouvelles n’auront pas été approuvées par la Food & Drug Administration, par le biais d’une PMTA.

Le reste de l’actu’ chez Juul

Juul arrêterait de vendre dans cinq pays, dont la France et l’Espagne

  • Publié le 4/05/2020

D’après un cadre de Juul, la marque s’apprêterait à se retirer de cinq pays européens : la France, l’Espagne, la Belgique, l’Autriche et le Portugal

USA : avec l’aide d’Altria, Juul préparerait la soumission de sa PMTA

  • Publié le 25/02/2020

Le fabricant de pod américain serait sur le point de présenter sa demande d’autorisation de mise sur le marché à la FDA, qui comprendrait plus de 250 000 pages de documents et plus d’une centaine d’études scientifiques, dont certaines ont été conduites par son partenaire commercial, le fabricant de Marlboro.

USA : Juul à nouveau poursuivi en justice

  • Publié le 17/02/2020

La société une nouvelle fois accusée de « l’épidémie de vapotage des jeunes » aux USA Après les Etats de New York, de Californie, de Caroline de Nord, et les …

Annonce

Les commentaires sont fermés.