Vous êtes ici : Vaping Post » Société » USA : bientôt des pods Juul équipés du Bluetooth en France ?

USA : bientôt des pods Juul équipés du Bluetooth en France ?

Mis à jour le 26/09/2018 à 12h12
    Annonce

La direction de la marque Juul a récemment admis que le fait que ses produits soient utilisés par des mineurs, était un réel problème. Selon diverses sources proches de la société, l’entreprise aurait peut-être trouvé la solution à ce problème, à l’aide de la technologie Bluetooth… 

Juul reconnaît que le vapotage chez les jeunes est un problème

Rares sont les entreprises ayant connu une ascension aussi fulgurante que celle de Juul. En effet, en moins de 3 ans, la marque américaine a su s’imposer sur le marché de son pays au point d’aujourd’hui, être estimée à plus de 15 milliards de dollars, et posséder près de 71 % du marché de la vape aux États-Unis. 

Oui mais voilà, si le Juul est en effet le pod le plus utilisé aux USA, de plus en plus de mineurs s’y sont mis également, au point de voir les cours de récréation être envahies du produit, et la marque régulièrement attaquée par la FDA, diverses personnalités politiques, ainsi que de nombreuses associations. 

Afin de calmer les critiques à son égard, mais également prouver sa bonne foi quant au fait que la marque ne souhaite absolument pas que son produit soit utilisé par des jeunes, Juul a récemment engagé 30 millions de dollars destinés à faire avancer la recherche sur la vape, mais également réaliser des campagnes de prévention concernant son pod. 

Il semblerait toutefois que l’entreprise ne compte pas s’arrêter là et soit en train de plancher sur de nouveaux moyens d’empêcher les jeunes d’utiliser son produit. 

Le Bluetooth afin d’empêcher les mineurs de vapoter ? 

Récemment, Kevin Burns, PDG de l’entreprise Juul, a fait savoir qu’il comptait déployer sur le marché, de nouveaux modèles de son pod équipés de la technologie Bluetooth.

Ainsi, les pods en question fonctionneraient en parallèle d’une application qui permettrait notamment aux vapoteurs de suivre leur consommation de nicotine, mais également de vérifier leur âge, et donc leur majorité. 

Une nouvelle ligne de produits donc, mais qui ne serait pour l’instant pas lancée aux États-Unis, mais bien dans les nouveaux marchés auxquels Juul souhaite désormais s’attaquer, et dont la France fait notamment partie.

Mais ce n’est pas tout. D’après le site internet Bloomberg, d’autres sources proches de la marque auraient également expliqué que Juul serait en train d’étudier la mise en place de “systèmes de défense” bluetooth, contre le vapotage des jeunes. 

L’idée étant en fait d’installer divers appareils autour des écoles, qui seraient programmés pour éteindre automatiquement tous les dispositifs de Juul aux alentours, empêchant ainsi les enfants de vapoter dans l’enceinte de leur établissement. 

Affaire à suivre…

Les derniers articles sur la marque Juul

Juul continue de payer pour éviter les procès

  • Publié le 23/01/2023

Après 2 premiers accords, le fabricant de pods Juul en concède un nouveau, l’obligeant à payer plus de 250 millions de dollars.

Juul : la société peut-elle éviter un dépôt de bilan...

  • Publié le 14/11/2022

Une nouvelle rentrée d’argent devrait lui permettre de rester en activité le temps que la justice étudie sa récente plainte déposée contre la FDA.

Juul : le célèbre fabricant de pods porte plainte contre...

Un pod Juul

  • Publié le 26/09/2022

Pour lui, le refus d’autorisation de ses produits aux USA est le fruit de pressions politiques et non d’une analyse scientifique objective.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.