Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Une entreprise de transformation de tabac investit dans le cannabis

Une entreprise de transformation de tabac investit dans le cannabis

    Annonce

Dans la chaîne économique du tabac, il n’y a pas que les buralistes et les cigarettiers qui se préoccupent de leur avenir. Les transformateurs de feuilles de tabac aussi. Un des principaux acteurs de ce secteur vient d’acheter, via une filiale, des participations majoritaires chez deux producteurs de cannabis canadiens.

Canadian Cultivated Products, une filiale d’Alliance One, vient d’acheter des parts d’Island Garden et de Goldleaf farm, de façon à devenir actionnaire majoritaire de ces deux entreprises. Alliance One est numéro 2 mondiale de la transformation, le conditionnement et la distribution de feuilles de tabac. Cette société a pour clients entre autres les cigarettiers.

Island Garden est une des trois sociétés auxquelles le gouvernement canadien a accordé une autorisation de culture et d’exploitation du cannabis, en anticipation de la future législation qui devait autoriser ses produits dérivés. Goldleaf farm est candidate à l’obtention d’une licence de cannabis médical dans la région de l’Ontario.

Dans le communiqué de presse d’Alliance One, l’entreprise fait part de son désir d’élargir ses activités, et de devenir, sous cinq ans, le leader mondial du CBD et des produits dérivés du cannabis autorisés à la consommation.

Mais la toute première grande entreprise à avoir investi dans le cannabis n’était ni plus ni moins que Microsoft. L’hyper géant de l’informatique avait noué un partenariat avec Kind Financial, une start-up de californie. Cette dernière développe des solutions de paiements sécurisées pour les revendeurs de cannabis. En effet, si la substance est légale aux USA, les sociétés spécialisées dans le traitement de paiements en ligne sont toujours frileuses à y attache leur image. Le logiciel de Kind Financial a donc pour ambition de devenir un Paypal du cannabis.
Bill Gates, fondateur de Microsoft, est d’ailleurs un des plus fervents défenseurs de la légalisation du cannabis médical dans le monde.

Le cannabis sera légalisé au Canada dès l’été prochain, sauf retournement politique fort improbable, après sa légalisation aux Etats-Unis. Les producteurs de cette plante attirent les investisseurs, convaincus du potentiel du marché dans les années futures. Avec parfois des surprises, comme le groupe de brasseurs Constellation, fabricant de la bière Corona, qui a acquis presque 10 % des parts d’un producteur de cannabis d’Ontario.

Nul doute que ceci n’est que le début de grandes manœuvres dans le secteur du cannabis et de la réorientation des grands groupes du tabac.

Annonce