Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : kit Pocketbox – Innokin

Test : kit Pocketbox – Innokin

    Annonce

Innokin avait décroché une 5ème étoile lors du test du Pocketmod. Le fabricant va-t-il réitérer cet exploit avec la Pocketbox ? Elle reprend les fondamentaux du style “Pocket” en réduisant sévèrement le volume globale du kit.

Une toute petite box, ultra légère

La Pocketbox vient s’ajouter aux nombreuses produits “Tout-en-un” proposées par Innokin. Cette fois-ci, c’est le Pocketbox qui passe au test. Il vient compléter ma revue précédente sur le Pocketmod. C’est l’un des plus petits kits du marché mais contrairement au Pocketmod il n’embarque qu’un seul type de résistances calibrée à 0,35 ohm.

Microscopique donc, mais il s’agit bien d’une vapoteuse simple, légère et prête à l’emploi.
On regrettera d’entrée l’absence de deux types de résistances, qui était la règle jusqu’à présent. Seule la 0,35 ohm était disponible dans mon kit et c’est bien dommage en particulier pour l’autonomie de la batterie.

Ce kit Pocketbox est un ensemble batterie, clearomiseur, résistance, et câble usb inclus dont le prix se situe dans une fourchette de 30 à 35 €. L’objet, assez mignon, s’adresse à des vapoteurs qui souhaitent quelque chose de léger, simple à utiliser et dont le critère essentiel est la discrétion.

Les finitions et l’aspect global sont toujours aussi notables à ce tarif. L’essentiel est constitué de plastique et de simili carbone ce qui lui procure un look moderne sans être trop masculin. Mais ne voyez pas ici le terme plastique comme péjoratif car la qualité est bien au rendez-vous.

Présentation parfaite, mais une ergonomie pas au rendez-vous

La boite de présentation de ce Pocketbox est comme toujours parfaite pour ce tarif. L’ensemble respire la qualité et la boîte recèle tout ce qu’il faut pour débuter. La petite taille est une véritable surprise, le clearomiseur est intégré au châssis comme sur le Cubis ou le Pocketmod.  

La Pocketbox est vraiment très petite, une ergonomie délicate, pas très réussie. Avec le fire sur le haut de la box, on a l’impression de sucer son pouce. Les vapoteurs les plus critiques  vont vraiment pouvoir s’en donner à cœur joie sur la “tétine”.

L’ensemble apparait comme une sorte de briquet Zippo que vous pourrez facilement cacher dans le creux de votre main et encore plus facilement dans une poche. Même s’il a besoin d’un peu de rodage, le pas de vis du top cap est convenable et la bague de réglage d’airflow fonctionne bien sans aucun effort. Elle gagnerait à être plus rigide dans son utilisation.

Là encore, pour le néophyte il faut saluer l’absence de réglage, seulement le bouton fire en haut de la box juste à côté du drip tip. Ce bouton fire en caoutchouc, certes mal positionné, ne peut souffrir d’aucune critique coté fonctionnement. Une petite fenêtre sur la tranche de la box permet de surveiller le niveau de liquide, un repère nettement  visible évite de dépasser la contenance. La prise USB bien positionnée en bas et une micro LED élégante et multicolore pour les informations habituelles de charge de la batterie.

Comme pour le Pocketmod, cette absence de réglage livre deux informations. Cette Pocketbox s’adresse plutôt à des gens qui débutent et la batterie est préréglée pour  des résistances de 0,35 ohm. Cela fonctionne parfaitement bien.  

L’usage de cette box conviendra donc à ceux qui privilégient le poids léger et la taille à l’autonomie. Il en reste pas moins que cette box fonctionne bien et presque trop avec sa résistance de 0,35 ohm. En effet, une valeur de résistance aussi basse dans un volume aussi petit produit inévitablement et assez rapidement une vapeur chaude et parfois malheureusement trop chaude. Cela me rappelle les travers des premières eGo AIO de Joyetech. 

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du kit Pocketbox d’Innokin

Type kit “tout en un”
Forme box
largeur 46 mm
Hauteur 71 mm
Poids 95 g
Puissance maximum de la batterie 40 watts (réglage automatique)
Capacité de la batterie 1200 mAh
Capacité clearomiseur 2 ml
Résistance 0,35 ohm
Matière plastique dur
Bouton fire en plastique, forme oblongue sur le haut de la batterie (on et off par 3 pressions rapides)
Indicateur de charge couleur de la LED
Recharge par USB, pas de cache de protection
Drip tip en Delrin
Coloris noir, blanc ou bleu

Le coffret comprend

Pocketbox 1
Câble USB 1
Résistances 1
Drip tip 1
Mode d’emploi 1

Discrétion maximale, usage simplissime, pour une vape (trop) chaude

Après 3 pressions sur le bouton, une micro LED s’éclaire, c’est fin, classe et pas trop voyant ! Cette micro LED s’allume quand on vape sans éclairer le tank.

Le système du top cap et de la résistance est identique à celui du Pocketmod. Grâce à la position de la résistance en haut et vissée sous le top cap, vous pourrez la changer sans avoir à jeter votre liquide.

Dommage ici qu’Innokin n’est pas laissé le choix aux vapoteurs entre les résistances de 1,2 ou de 0,35 ohm. En effet, avec ce Pocketbox on ne vape que sur cette résistance assez basse de 0,35. Elle consomme évidemment plus de liquide que celle de 1.2 ohm et son petit réservoir se vide très très vite. Pour moi, la durée moyenne des 2 ml est d’environ 1 heure / 1 heure et demi. C’est peu et assez dommage notamment au regard de l’accu de 1200 mAh qui est généreux mais qui ne peut pas faire plus que sa petite autonomie ne lui permet.

La batterie n’a péniblement tenu que 3 heures. Il faut noter ici que vous pourrez vapoter tout en rechargeant la box, ce qui n’est pas franchement convainquant.

Les résistances Innokin Slipstream sont améliorées

Comme pour le Pocketmod, ces nouvelles résistances Innokin Slipstream sont largement améliorées par rapport aux précédentes du même nom. Elles ne m’ont jamais procuré de goût de brûlé et offrent une vape puissante et fournie. J’ai un rendu gustatif honorable même si je déplore une fois encore une vape largement trop chaude à l’utilisation. De plus, la vape est assez bruyante mais il n’y pas de crépitement ou explosion de liquide dans le drip tip.

Identique au Pocketmod, le remplissage est un point à améliorer si on veut être parfaitement sincère. Comme pour le Cubis de Joyetech, quand vous retirez votre top cap avec sa résistance pour remplir le tank, il faut faire attention à deux choses.

La première est l’inévitable tâche de gras, là où vous poserez la résistance imbibée de liquide, il en reste toujours un peu.

La seconde concerne le niveau maxi de remplissage, surligné par le carénage de la box avec un joli trait design. Au revissage, le liquide resté sur le top cap est naturellement expulsé vers l’extérieur au resserrage, c’est un peu pénible parfois.

Quant au réglage d’air, la petite bague en haut du clearomiseur est tout à fait opérationnelle mais perd un peu de son intérêt avec une résistance de 0,35 ohm. En effet, afin de limiter la chauffe j’ai dû le laisser ouvert à fond en permanence. Si vous souhaitez néanmoins le réduire, il faudra composer avec un joli sifflement qui vient rompre la discrétion recherchée de cette Pocketbox.

En résumé

On aime

  • Son poids ultra léger
  • Le design sobre et “mignon”
  • Le niveau maxi de remplissage bien surligné par le design
  • L’encombrement taille Zippo donc Pocket sans soucis
  • Le kit complet pour un démarrage immédiat
  • La qualité de fabrication de l’ensemble
  • La recharge par USB bien positionné
  • Le mode d’emploi complet

On n’aime pas

  • La résistance de 0,35 ohm trop bruyante
  • L’ergonomie et position du Fire désagréable à l’usage
  • L’autonomie trop restreinte aggravé par une résistance trop basse de 0.35 ohm
  • La vape largement trop chaude à la sollicitation
  • Le remplissage procurant quelques petits inconvénients

Conclusion

3 /5
 

Si vous cherchez un bon kit pas trop gros pour une vape simple, choisissez le Pocketmod de la même marque sans hésitation. En toute subjectivité, ce Pocketbox est trop petit et son ergonomie trop bizarre pour un vapoteur qui a complètement arrêter de fumer. De plus, sa faible autonomie en fera logiquement une vapoteuse d’appoint.

En revanche, si vous cherchez un kit qu’il vous faudra obligatoirement avoir dans la poche cela peut être un bon choix sous réserve de pouvoir le recharger facilement. C’est aussi un kit à offrir pour tous les fumeurs qui trouvent les vapoteuses trop grosses, ce peut être une bonne machine transitoire pour passer du tabac à la vape car le principal reste que la vape offerte est ultra efficace.

Le kit Pocketbox d’Innokin en images

 

Les derniers articles sur la marque Innokin

Test : kit Jem – Innokin

  • Publié le 17/04/2018

Le kit Jem de Innokin est une cigarette électronique destinée aux débutants, et plus généralement à ceux qui veulent vapoter sans souci et en inhalation indirecte. Elle est simple d’utilisation, mais …

TEST : Kit Itaste Kroma-A et Zenith – Innokin

  • Publié le 5/03/2018

Innokin assemble deux excellents produits, la Kroma-A et l’atomiseur Zenith dans un kit “all in one” (tout en un). Une très belle offre à considérer pour remplacer un matériel vieillissant ou …

Test : kit Pocketbox – Innokin

  • Publié le 13/02/2018

Innokin avait décroché une 5ème étoile lors du test du Pocketmod. Le fabricant va-t-il réitérer cet exploit avec la Pocketbox ? Elle reprend les fondamentaux du style “Pocket” en réduisant …

Mais aussi :

 

Retrouvez toutes les infos et les nouveautés en vous abonnant à notre newsletter !

Annonce

Name of Reviewed Item: Kit Pocketbox - Innokin Rating Value: 3 Review Author:Review Date: