Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » Un rapport fait le tour du monde des politiques antitabac

Un rapport fait le tour du monde des politiques antitabac

    Annonce

Une organisation a classé 69 pays du monde en fonction de leur politique antitabac. La législation du vapotage était le critère le plus important.

La cigarette électronique occupe 73 % de la note globale

La semaine dernière, We Are Innovation (WAI), une organisation comprenant 41 partenaires, dont une majorité de think tanks, a publié un rapport qui se penche sur les différentes politiques antitabac menées à travers le monde. Utilisant 11 critères, elle s’est ensuite attelée à réaliser un classement des meilleurs et des moins bons élèves en la matière. Au total, l’analyse de l’organisme couvrirait environ 5,5 millions d’habitants à travers 69 pays.

Pour noter chacun des pays, WAI a utilisé les critères suivants :

  • La législation : évalue l’existence de tout règlement qui autorise ou interdit la vente de produits nicotinés sans combustion.
  • Les arômes : évalue les restrictions relatives à l’utilisation d’arômes dans ces produits.
  • La vente en ligne : s’il est autorisé, ou non de vendre ces produits non combustibles par internet.
  • Le cadre : évalue l’existence d’un cadre réglementaire spécifique pour ces produits.
  • La vente : évalue les circuits de commercialisation des produits autorisés à la vente (vente libre, uniquement en boutiques spécialisées ou en pharmacie).
  • Le marketing : l’autorisation ou non de promouvoir les produits sans combustion.
  • Les emballages : évalue la réglementation en matière de packaging des produits.
  • La visibilité : évalue l’autorisation ou non d’exposer les produits à la vue de tous dans les commerces.
  • Le soutien des pouvoirs publics : évalue l’existence, ou non, des actions menées par le gouvernement pour encourager de manière proactive l’utilisation de ces produits.
  • Les taxes : évalue la charge fiscale pesant sur les produits.
  • Les allégations thérapeutiques : évalue si les autorités approuvent, ou non, les allégations thérapeutiques indiquant que ces produits sont moins risqués pour la santé que le tabagisme.

Afin d’obtenir la note finale de chaque pays, la moyenne de chacun a été pondérée. Dans le calcul de la notation, les produits du vapotage pesaient pour 73 %, le tabac chauffé pour 18 %, et enfin le snus et les sachets de nicotine pour 4,5 % chacun.

Le classement

Sans surprise, mais peut-être plus pour longtemps au vu des récentes décisions prises par son gouvernement, le Royaume-Uni se classe en première position. L’attitude proactive et les nombreuses opérations mises en place par la royauté pour encourager les fumeurs à passer au vapotage continuent de peser lourd dans la notation du pays.

La Suède, dont le taux de tabagisme est le plus bas du monde, arrive juste derrière. S’ensuivent la Slovaquie et l’Irlande, avant que la République Tchèque ne clôture le top 5.

La Suisse se positionne à la 6e place, les États-Unis à la 9e, quand la France n’arrive qu’à la 14e place du classement. La Belgique est loin derrière puisqu’il faut attendre la 26e place pour la rencontrer. Un classement qui devrait s’effondrer lors de la prochaine édition puisque le pays a récemment multiplié les politiques antivapes, notamment par le biais de la mise en place de taxes ou encore en interdisant les puffs.

Six pays réussissent « l’exploit » d’obtenir zéro point. Le Vietnam, le Turkménistan, la Thaïlande, le Qatar, l’Inde et enfin, sans grande surprise non plus, l’Australie. La politique antivape de l’île étant parmi les plus sévères du monde puisque le vapotage y est tout simplement interdit sans prescription médicale, que l’emballage des cigarettes électroniques devra bientôt se parer d’images repoussantes au même titre que les cigarettes combustibles, ou encore que l’importation de produits contenant de la nicotine est également prohibée sans autorisation de la part d’un médecin.

Les dernières actualités au sujet du tabagisme

Nicotiana attenuata : la nicotine comme défense

  • Publié le 16/04/2024

Cette variété de tabac utilise la nicotine pour se défendre. Mieux encore, la molécule permet d’attirer les prédateurs des insectes qui la tourmentent.

L’Espagne présente son plan de lutte contre le tabagisme

  • Publié le 15/04/2024

Parmi les mesures phares, l’interdiction de publicité pour les produits de la vape ou encore l’augmentation du nombre d’espaces sans tabac.

Pays-Bas : un scan du visage obligatoire pour acheter des...

  • Publié le 12/04/2024

Le pays a fait le choix de la biométrie pour s’assurer que les cigarettes sont bien uniquement vendues à des personnes majeures.

Les commentaires sont fermés.