Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Australie : le gouvernement appelle les vapoteurs à voir leur médecin

Australie : le gouvernement appelle les vapoteurs à voir leur médecin

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • Le Petit Vapoteur
  • Dlice

Le 1er octobre prochain, tout vapoteur qui n’a pas d’ordonnance ne pourra plus se faire livrer de cigarettes électroniques depuis un site internet étranger.

L’accès au vapotage encore compliqué

En septembre 2020, le gouvernement australien instaurait une nouvelle législation obligeant les vapoteurs du pays à posséder une ordonnance médicale afin de pouvoir se procurer des produits du vapotage. Aujourd’hui, près d’un an après, le ministère de la Santé a annoncé que la mesure s’appliquerait également pour les produits importés, à partir du 1er octobre prochain.

« Les utilisateurs de produits de vapotage à la nicotine sont encouragés à prendre rendez-vous avec leur médecin généraliste pour discuter de leurs options de sevrage tabagique, en prévision des changements qui interviendront à partir du 1er octobre 2021 », explique le ministère dans un récent communiqué de presse.

Il rappelle également qu’en cas d’importation en Australie d’une cigarette électronique ou d’un produit apparenté, les consommateurs devront obligatoirement faire joindre au colis leur ordonnance, sans quoi celui-ci sera saisi par les douanes.

« À partir du 1er octobre, les agents de la Australian Border Force pourront arrêter une importation à la frontière australienne et détruire le produit s’ils soupçonnent qu’il est illégal et qu’il n’y a pas d’ordonnance disponible », conclut le communiqué.

Des mesures qui contrastent avec celles récemment prises par la Nouvelle-Zélande, pays voisin de l’Australie, qui a fait le choix d’embrasser la réduction du risque tabagique offerte par la cigarette électronique. 

Le reste de l’actualité en Australie

Australie : des amendes pour avoir fait la promotion de...

  • Publié le 25/11/2021

4 entreprises ont été condamnées à près de 200 000 dollars d’amende. Dans le pays, seule l’industrie pharmaceutique peut promouvoir des produits nicotinés.

Australie : le gouvernement appelle les vapoteurs à voir leur...

  • Publié le 18/08/2021

Le 1er octobre prochain, tout vapoteur qui n’a pas d’ordonnance ne pourra plus se faire livrer de cigarettes électroniques depuis un site internet étranger.

Australie : un cigarettier dans la ligne de mire du...

  • Publié le 1/12/2020

4 articles sponsorisés par Philip Morris sont soupçonnés d’enfreindre une loi du pays interdisant la promotion de produits du tabac.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.