Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Australie : l’accès au vapotage se complique encore

Australie : l’accès au vapotage se complique encore

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Alors que l’Australie a récemment repoussé l’interdiction d’importation de tous les produits nicotinés, le pays souhaite aujourd’hui obliger les consommateurs à avoir une ordonnance pour pouvoir s’en procurer.

Le gouvernement comble la seule faille qui existait encore

Le célèbre opéra de Sydney, en Australie

La réglementation du vapotage est compliquée en Australie, notamment parce qu’elle dépend d’un mélange complexe entre lois fédérales et étatiques. Alors que le gouvernement réglemente la nicotine comme un « poison dangereux » de catégorie 7, au même titre que l’arsenic par exemple, les Etats sont chargés de réguler la vente des produits de la vape.

À l’heure actuelle, la vente de produits nicotinés (hors cigarettes de tabac) est interdite dans le pays. Toutefois, les habitants ont la possibilité d’en faire importer depuis l’étranger, dans la limite d’un stock de 15 mois maximum chaque année.

Cependant, d’après la récente décision intérimaire du gouvernement, qui devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2021, cette importation ne sera désormais plus autorisée sans ordonnance médicale.

Pour l’Austalian Tobacco Harm Reduction Association (ATHRA), cette nouvelle réglementation prouve que le gouvernement australien continue sa « vendetta contre les fumeurs », et déclare que les motifs de cette décision sont « erronés » et montrent une « forte partialité » dans l’interprétation des preuves.

Selon elle, non seulement les vapoteurs ne passeront pas par leur médecin généraliste afin d’obtenir l’ordonnance nécessaire, mais en plus, seuls 8 médecins dans tout le pays auraient montré un intérêt pour la prescription de produits nicotinés.

Enfin, le gouvernement a également fixé une nouvelle amende destinée aux vapoteurs qui tenteraient quand même de continuer de faire importer leurs produits de la vape contenant de la nicotine, sans ordonnance. Une amende dont le coût sera désormais fixé à 222 000 $.

Les derniers articles sur l’Australie

Australie : un cigarettier dans la ligne de mire du...

  • Publié le 1/12/2020

4 articles sponsorisés par Philip Morris sont soupçonnés d’enfreindre une loi du pays interdisant la promotion de produits du tabac.

Australie : des cigarettiers paieraient des buralistes pour qu’ils fassent...

  • Publié le 29/09/2020

Un budget marketing déplacé La mise en place du paquet neutre et l’interdiction de faire de la publicité a porté un réel coup aux nombreuses stratégies marketing mises en place …

Australie : l’accès au vapotage se complique encore

  • Publié le 28/09/2020

Le gouvernement comble la seule faille qui existait encore La réglementation du vapotage est compliquée en Australie, notamment parce qu’elle dépend d’un mélange complexe entre lois fédérales et étatiques. Alors …

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.