Vous êtes ici : Vaping Post » L'actualité de la cigarette électronique » Un nouveau rapport en faveur de la cigarette électronique

Un nouveau rapport en faveur de la cigarette électronique

    Annonce

Une bonne nouvelle pour tous les vapoteurs, le Royal College of Physicians vient de publier un nouveau rapport confirmant les nombreux bienfaits de la cigarette électronique dans la lutte contre le tabagisme. 

200 pages encourageantes pour la vape

200 pages, voilà ce que représente le dernier rapport publié par le Royal College of Psysicians (RCP) de Londres, et baptisé “nicotine without smoke : tobacco harm reduction“. 

Le document reprend ainsi toutes les études réalisées sur la vape à travers le monde, les différentes politiques publiques qui l’accompagnent, l’éthique ainsi que les diverses réglementations entourant ce qui est aujourd’hui considéré par beaucoup, comme le meilleur moyen pour arrêter de fumer. Le rapport aborde également les divers malentendus et autres controverses tournant autour de la vape, à l’aide des dernières preuves et conclusions d’études disponibles. 

Les points clés du rapport 

  • Le tabagisme est la plus grande cause de mortalité et de maladies évitables au Royaume-Uni et dans le monde,
  • La consommation de nicotine, substance à laquelle les fumeurs sont accros, mais sans combustion, permet de prévenir de la plupart des méfaits du tabagisme,
  • Les substituts nicotiniques classiques (gommes, patchs etc) sont plus efficaces lorsqu’ils sont accompagnés d’un suivi par un professionnel de la santé, 
  • Les cigarettes électroniques étant vendues comme produits de consommation courante, semblent beaucoup plus populaires que les substituts nicotiniques classiques,
  • La vape semble être un moyen efficace pour arrêter de fumer, 
  • Actuellement, les cigarettes électroniques ne sont pas conformes aux normes pharmaceutiques et sont donc probablement plus dangereuses pour la santé que les substituts nicotiniques. Toutefois, il est peu probable que le risque pour la santé découlant de l’inhalation de vapeur à long terme des e-cigarettes disponibles aujourd’hui dépasse 5 % des dommages causés par le tabac à fumer,
  • Le développement des technologies et l’amélioration des normes de production pourraient réduire encore le  potentiel danger à long terme que représentent les produits de la vape,
  • Si certains craignent que les e-cigarettes augmentent le tabagisme en normalisant l’acte de fumer, et servent de porte d’entrée au tabagisme chez les jeunes, les données disponibles à ce jour indiquent que les cigarettes électroniques sont utilisées presque exclusivement comme alternatives plus sûres au tabac fumé, par des fumeurs confirmés qui essaient de réduire les méfaits du tabagisme pour eux-mêmes ou pour les autres, ou qui essayent d’arrêter de fumer, 
  • Il est nécessaire de mettre en place une réglementation claire concernant les produits de la vape, sans pour autant que celle-ci ne vienne gêner le développement du produit et son utilisation par les fumeurs comme un moyen de réduction des risques liés au tabagisme,
  • Dans l’intérêt de la santé publique, il est important de promouvoir l’utilisation des e-cigarettes et autres substituts nicotiniques aussi largement que possible afin d’éradiquer le tabagisme au Royaume-Uni.

De la publicité pour la vape sur les paquets de cigarettes ?

Pour aller plus loin :

Un nouveau rapport en faveur de la cigarette électronique

  • Publié le 5/05/2018

200 pages encourageantes pour la vape 200 pages, voilà ce que représente le dernier rapport publié par le Royal College of Psysicians (RCP) de Londres, et baptisé “nicotine without smoke …

De la publicité pour la vape sur les paquets de cigarettes ?

  • Publié le 3/05/2018

Persuader les fumeurs de passer à la vape Le Royaume-Uni n’a pas fini de faire rêver les vapoteurs du monde entier. Après la mise en place de VApril, un mois …

Supreme, la première société de vape anglaise à entrer en bourse

  • Publié le 24/04/2018

De Dehli en Inde à Manchester au Royaume-Uni Fondée en 1975 par monsieur Chadha, l’entreprise Supreme démarre son activité en proposant simplement la vente de jouets importés d’Asie de l’est …

Mais aussi :