Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Tabac chauffé : Philip Morris ajuste ses plans

Tabac chauffé : Philip Morris ajuste ses plans

    Annonce

Suite aux très mauvais chiffres enregistrés par Philip Morris International la semaine dernière, le géant du tabac souhaite maintenant, pour se rattraper, s’attaquer aux fumeurs de plus de 50 ans. 

“Nous allons évidemment ajuster nos plans”

Comme nous vous l’indiquions samedi dernier, PMI connaît actuellement une période difficile avec le cours de son action ayant connu la plus grande chute jamais enregistrée durant ces dix dernières années. Avec plus de 17 $ de moins en l’espace de seulement quelques heures, les réactions du fabricant de tabac ne se sont pas faites attendre. 

“Maintenant, nous allons évidemment ajuster nos plans”. Voilà ce que déclarait il y a quelques jours Martin King, directeur financier de la marque. André Calantzopoulos, directeur général, déclarait quant à lui qu’il continuait de voir un avenir où les 1 milliard de fumeurs dans le monde se seraient tournés vers un mode de consommation du tabac différent, parlant naturellement des produits du tabac chauffé lancés sur le marché par sa marque. 

Rappelons que l’entreprise a investi pas moins de 4.5 milliards de dollars dans la recherche et le développement de quatre appareils destinés à offrir aux fumeurs un nouveau mode de consommation du tabac. Parmi eux, l’IQOS, particulièrement populaire au Japon et possédant déjà près de 16 % des parts de marché du tabac dans le pays. Seulement voilà, sur l’île, plus de 40 % des fumeurs ont plus de 50 ans et semblent quelque peu rechigner à remplacer leurs cigarettes par ce qu’ils considèrent comme un “gadget”. 

Le cours de l’action d’Altria Goup Inc s’effondre

Que ces nouveaux produits soient considérés comme des “gadgets”, voilà la plus grande crainte de Big Tobacco, et plus particulièrement de PMI. Aux États-Unis par exemple, 18 % des fumeurs ont entre 45 et 64 ans et près de 9 % sont âgés de plus 65 ans. Si l’entreprise ne réussit pas rapidement à faire changer l’image qu’ont les quinquagénaires de ces nouveaux mode de consommation, c’est une énorme part du marché qui leur échappe et qui du coup, pourrait continuer d’enfoncer l’entreprise soeur de PMI aux USA, Altria Group Inc, qui a elle aussi enregistré une vertigineuse chute du cours de son action ces derniers jours.