Vous êtes ici : Vaping Post » Société » UK : vapoter ou conduire, il faut choisir

UK : vapoter ou conduire, il faut choisir

    Annonce

La police britannique appelle les conducteurs à faire preuve de vigilance lorsqu’ils se servent d’une cigarette électronique au volant. Selon elle, le vapotage est susceptible de les distraire et d’être à l’origine d’un drame.

Selon le média Unilad, le fait d’utiliser une e-cigarette en conduisant pourrait entraîner des poursuites judiciaires, un retrait des points sur le permis de conduire, une amende pouvant atteindre 2 500 livres (près de 2 870 euros), voire pire l’annulation du permis.

Pourtant, il n’est pas illégal de vapoter en conduisant au Royaume-Uni. Ceci étant dit, “les gros nuages de vapeur” produits par les appareils peuvent obscurcir la vision et favoriser des accidents.

“Vous devez être totalement maître de votre véhicule. Je vous conseille d’ouvrir vos fenêtres et de diriger la vapeur à l’extérieur” explique le sergent Carl Knapp. Il appartient aux agents de police de décider ce qui constitue ou non une distraction, c’est pourquoi les vapoteurs encourent un risque, tout comme les personnes prises en train de fumer ou de manger.

Selon le Daily Mail, de nouvelles statistiques montrent que plus de trois millions de personnes utilisent des cigarettes électroniques au Royaume-Uni, la majorité d’entre elles se servant d’une vapoteuse au volant.