Vous êtes ici : Vaping Post » La boîte à questions » Technique » Débutant » Pourquoi ma cigarette électronique ne fait pas beaucoup de fumée ?

Pourquoi ma cigarette électronique ne fait pas beaucoup de fumée ?

    Annonce
tg

Selon sa configuration une e-cigarette produira plus ou moins de vapeur. Pourquoi ?

Mise à jour : cette page est vieille, nous vous conseillons la lecture d’une mise à jour pour faire plus de vapeur avec sa cigarette électronique.

Il arrive parfois que la densité de fumée, ou de vapeur pour être plus précis, soit décevante pour le fumeur qui essaie pour la première fois la cigarette électronique.

La fumée est un élément d’appréciation très important et peut facilement rebuter le nouveau vapoteur en herbe si elle n’est pas à sa convenance. Si c’est le cas et que vous trouvez que votre cigarette électronique vous procure plus la sensation de fumer de la paille qu’autre chose, sachez que cela peut avoir deux origines.

Avant d’en faire la synthèse notez quand même que l’on ne tire par sur une e-cigarette comme on le fait pour une cigarette traditionnelle. Cela requiert de prendre des bouffées plus lentes et plus longues.

Le choix d’un e-liquide contenant trop peu de Glycérine végétale

La Glycérine Végétale (VG) est l’un des ingrédients très courants dans la composition des e-liquides, elle a la particularité de créer plus de vapeur que le Propylène Glycol (PG).

Alors que le propylène glycol est reconnu pour transporter mieux les arômes et participer plus à la sensation de hit dans la gorge, la glycérine végétale apporte elle ce volume de vapeur supplémentaire et parfois manquant à certains e-liquides.

Si vous trouvez donc que votre e-liquide ne produit pas assez de vapeur, regardez en premier lieu du côté de sa composition. Il existe des e-liquides 20% VG / 80%PG, 30/70, 50/50 voir même des e-liquides 100% VG.

L’inconvénient de la glycérine végétale étant de boucher un peu plus les atomiseurs car plus grasse que le propylène glycol, le ratio 30% VG / 70% PG étant l’un des plus courants aujourd’hui et reste un très bon compromis.

Du matériel peu performant

Le second paramètre a prendre en compte pour varier le volume de vapeur étant bien entendu le matériel lui même, je veux parler du modèle de cigarette électronique. Vous avez sans doute vu ou entendu parler d’atomiseur, clearomizer ou encore cartomiseur par exemple. Chaque type de modèle a sa particularité, même s’il est un peu difficile pour moi de vous expliquer en détail l’incidence de chacun sur la production de vapeur, ils ont presque tous tendance à se boucher au fur et à mesure de leur utilisation, l’entretien de votre matériel est donc à prendre également en considération.

Atomiseur bouché

Même si la durée de vie des “consommables” comme dirait Tciel, n’étant pas éternelle, leur entretien permet néanmoins d’optimiser leur bon fonctionnement.

Sans rentrer ici dans les détails techniques, sachez qu’il existe des méthodes de nettoyage très simples pour chaque modèle. Ces méthodes simples impliquent le plus souvent de l’eau chaude, du souffle ainsi qu’un certain temps de séchage.

Le bricoleur bien équipé pourra aussi trouver son bonheur dans des procédés plus techniques à l’eau oxygénée, vinaigre blanc et autre bicarbonate. De mon côté je ne suis pas très bricoleur mais pour ceux que ça intéresse j’avais publié une méthode pour nettoyer un Ego Stardust, elle vaut ce qu’elle vaut.

Voltage trop faible ou mal adapté

Enfin un troisième paramètre à prendre compte pour optimiser le volume de vapeur étant l’adéquation entre votre batterie et le type de résistance utilisée dans votre atomiseur.

Il est question ici de voltage mais encore une fois je ne vais pas me lancer dans des explications techniques que je ne maîtrise pas, sachez juste qu’un voltage elevé va chauffer un peu plus la résistance et donc créer plus de vapeur, par contre il faut que cette résistance soit adaptée, ce ne sont donc pas tous les types d’atomiseurs qui peuvent supporter de hauts voltages. Les atomiseurs Low Resistance (LR) sont je crois plus adaptés.

Voilà je ne crois pas avoir pas dit trop de bêtises, au pire Franck viendra me corriger.  N’hésitez pas également à trainer sur les forums vous y trouverez des vapoteurs très expérimentés dans ce genre de problématiques.

Conclusion

Pour le débutant dans la plupart des cas le volume de vapeur peut être amélioré par l’utilisation de e-liquides plus gras et par l’usage d’un matériel correct. Le vapoteur confirmé lui, se dirigera plus vers des sujets liés au voltage des batteries et leur adéquation avec leur type de résistances.