Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : SQuape E[motion] – StattQualm

Test : SQuape E[motion] – StattQualm

StattQualm, fleuron du l’industrie de la vape suisse, confirme avec le SQuape E[motion] son statut de “Breitling” de la vape. Ce nouvel atomiseur se situe d’emblée dans les meilleurs au monde pour une utilisation quotidienne.

En mai 2016, j’attribuais frileusement la note de 4/5 au SQuape X[dream], dont certains défauts m’avaient réfréné malgré d’évidentes qualités d’innovation et de fabrication. Quatorze mois plus tard, StattQualm revient avec un SQuape E[motion], qui conserve son ADN, mais se dote d’améliorations qui vont mettre tout le monde d’accord.

L’essence de la précision helvétique

Avec ce nouvel opus E[motion], StattQualm se confirme comme le Breitling de la vape. Société Suisse, et toujours fière de l’être, StattQualm représente parfaitement l’essence de la précision helvétique. Je vous rappelle le célèbre SQuape R qui a fait les beaux jours et la réputation de ce fabricant.

Moddeur pas si ancien dans la jeune histoire de la vape, il avait marqué les esprits en 2013 avec un reconstructible très bien usiné, dont la singularité était de faciliter autant que possible la fabrication et la pose des coils home made. Avec le X, l’excellente qualité de fabrication était au rendez-vous mais la facilité de manipulation et de pose du coil s’en étaient éloignée. Et bien avec ce E, ces vapoteurs de génie ont réussi le pari de réunir le meilleur du R et du X.

J’ai la chance de pouvoir le comparer directement à ces récents petits camarades haut de gamme que sont le Flash e-vapor V4, le GT3 ou encore le Vapor Giant Go Pro moins onéreux. Ce n’est d’ailleurs pas une mince affaire de les comparer, car ils ont tous d’énormes qualités qui seront appréciées en fonction des styles de vape ou des particularités des liquides.

Ce qui  est sûr, c’est que ce Squape E est plus simple à coiler que son prédécesseur le X, le remplissage est encore plus facile et la restitution gustative meilleure que celle du R. Ce SQuape E est certainement l’aboutissement de sérieuses recherches faites par des fabricants, eux-mêmes utilisateurs. Respect amis suisses.

Parmi les meilleures fabrications au monde

Disons-le de suite, StattQualm a réussi aussi à conserver le système de fermeture/ouverture/remplissage assez génial du X tout en simplifiant la manipulation qui se fait désormais par la bague en couleur du top cap. Juste génial.

Le prix élevé est désormais habituel quand il s’agit d’atomiseurs de cette qualité, fabriqués en Europe. Rien de surprenant, la grande qualité de finition justifie amplement le prix. C’est simplement la meilleure fabrication au monde aux côtés de Taifun.

J’ai donc à l’essai cet atomiseur prometteur classico-moderne en acier inoxydable avec une finition édifiante anodisée, une parfaite hybridation entre le X et le R. Le système d’airflow le rapproche d’un Vapor Giant ou d’un Taifun GT2 ou 3.

Pour ce qui est des habitudes de vape différentes entre la vape serrée ou aérienne, le fabricant fourni directement dans son offre de base un réducteur d’air flow, qui vient s’installer dans le deck pour réduire le diamètre de l’arrivée d’air. Ce système est largement plus satisfaisant qu’un réglage d’airflow à mini. Tout le monde y trouvera son compte. C’est encore la preuve que des vapoteurs intelligents sont aux manettes de la conception. Mais ce n’est pas tout.

Revue technique

  • Taille (sans le drip tip) : 59 mm (4,6 de moins que le X)
  • Taille (avec le drip tip) : 66 mm
  • Diamètre : 22 mm
  • Poids : 57,7 g (27 g de moins que le X)
  • Connectique : 510 via une vis en plaquée or
  • Drip tip : type 510 en inox
  • Plateau et cloche : aluminium ématalisé donc totalement isolant du reste du tank
  • Capacité : 4,5 ml
  • Matière : acier inoxydable 1.4404/316L et finition brillante
  • Réservoir : Pyrex
  • Résistance : double ou simple coil, selon les 3 plateaux disponibles en option
  • Airflow réglable : 3 ouvertures non équidistantes, 1 seule possible pour la vape serrée
  • Bague top cap 3 modes : vape, fermé et remplissage
  • 1 sachet (contenant vis et joint de remplacement) et une lamelle en caoutchouc de manipulation.
  • Un réducteur d’air de 1,6 mm pour la vape serrée

Faciliter la vie du vapoteur

Le Squape E[motion], c’est l’E[ssentiel] pour faciliter la vie du vapoteur, à savoir un bel atomiseur qui ne fuit jamais, une résistance facile à monter, un cotonnage intuitif et un remplissage rapide, simple et propre.

C’est aussi une bague de top cap trois modes ingénieuses, un plateau W isolant pour un montage téléguidé, un remplissage simplissime par le haut, 4,5 ml et un airflow par le bas que l’on peut réduire efficacement grâce au réducteur fourni.

Ce Squape E, comme les précédents, est désormais reconnaissable entre tous car il a intelligemment conservé une identité de design. C’est effectivement très bien usiné tant les pas de vis, que la finition extérieure, la gravure des initiales et de la fameuse croix helvétique.

Le tank en Pyrex est bien protégé par une forte carapace métallique. Les SQuape sont quasi indestructibles, je vous le confirme avec mon X qui n’a pas pris une ride.

Des finitions exceptionnelles

Le design des fenêtres du tank est assez large pour contrôler visuellement la consommation en liquide de ce SQuape E. J’ai opté pour un montage simple coil pour mes premières résistances en fil de 0,4 mm et 0,5 ohm et la consommation est donc largement plus maîtrisée que feu le X en double coil.

Pour finir sur les impressions générales, revenons sur les exceptionnelles finitions de ce Squape E. Tous les éléments qui constituent cet ato sont parfaitement fabriqués et finis. La vis de connexion est plaqué or pour une meilleure connectivité, le drip tip est parfaitement ajusté bien qu’un poil trop court pour moi, le système de plateau en aluminium recouvert de matériaux isolants est parfait pour pardonner un éventuel défaut de montage de vos coils et enfin le système de remplissage est parfait sous réserve de retenir une petite chose liée à son système de fermeture.

Enfin, excellente nouvelle, vous aurez la possibilité, comme pour le flash e-vapor et le SQuape X, d’accéder à votre résistance à tout instant grâce au système de déverrouillage de la bague en position complètement fermée, serrée à fond dans le sens des aiguilles d’une montre. C’est agréable surtout au départ pour s’assurer que votre coton reste en bon état. L’impression finale dégagée est donc une fabrication hors pair pour une conception original du top cap et de la cheminée permettant une fermeture/ouverture appréciable à tout moment. En effet, le tank peut être enlevé sans fuite même complètement plein.

L’alimentation en liquide génère une vape parfaite en simple coil et le système d’ouverture/fermeture/remplissage réussi est d’usage plus simple que le sQuape X.

La conception de la cloche en aluminium isolant et du top cap est ingénieuse. Visser ou dévisser la bague crantée du haut fait monter ou descendre la cloche pour ouvrir ou fermer l’arrivée du liquide.

Sur ces deux photos, on aperçoit bien la légère différence entre les deux positions de la cloche par rapport au seuil du tank. Quand on visse la bague dans le sens des aiguilles d’une montre on fait descendre la cloche qui vient donc obstruer l’arrivée de liquide. Elle est pas belle la vie ?

Fini les problèmes de manipulation du SQuape X car la bague crantée est très bien pensée pour être manipulée sans aucune difficulté.

Cette précision géniale amène une remarque importante : cette conception impose de refermer à fond la bague à chaque remplissage pour ne pas laisser ouverte l’arrivée de liquide. Si vous l’oubliez, vous aurez une belle échappée de liquide.

À l’usage, il faut donc refermer à fond la bague et revenir en arrière d’1/16e de tour pour voire apparaître les 2 trous de remplissage. Attention, ces trous sont aussi visibles bague ouverte à fond en revenant un peu, mais là c’est la position interdite. C’est vrai qu’au début il faut de bon yeux pour s’apercevoir de l’ouverture effective des orifices mais après quelques remplissage on connait la position de mémoire.

Pour continuer dans les précisions au sujet de ce remplissage, il vous faudra une pipette d’au maximum 2 mm de diamètre, sinon elle ne rentrera pas dans les petits trous. Pour ceux qui ont encore des pipettes en verre cela fonctionne mal, en revanche tous les nouveaux flacons de 10 ml sont parfaitement adaptés. 

Pour terminer, et contrairement au SQuape X, le remplissage ici se fait proprement sous réserve de ne pas mettre trop de liquide sinon ce dernier s’échappera par l’autre trou. Pour ma part je penche un peu le SQuape E pour bien voir le niveau de remplissage maximum.

Une mise en route limpide, un mode d’emploi en anglais et quelques petites attentions géniales pour faciliter la vie

À réception de votre SQuape E, les plateaux doivent être préinstallés dans la base et pour cela rien de plus simple : vous enlevez les 2 vis de connexion et vous positionnez la bague sur le plateau en respectant les orifices de passage des plots de connexion. Vous ne pouvez pas vous tromper. Vous faites un coup de clic et hop votre base est prête au montage du coil.

Quatre ergots malins de blocage des fils métalliques, une position de votre coil prédéterminée par les deux encoches, une isolation complète de la zone et 2 plateaux en option pour vos coils artistiques.  

J’ai opté pour un coil de 3 mm de diamètre qui vient parfaitement se positionner avec le gabarit dans les encoches prévues à cet effet mais qui bien entendu serviront aussi à positionner votre coton.

Remarquez aussi les 2 petits ergots de chaque côté des vis de serrage qui servent à bloquer vos fils métalliques avant revissage des plots. Ces encoches gardent les fils bien en dessous des vis afin de pouvoir visser sans avoir à tenir vos fils pendant l’opération.

Tous les adeptes des reconstructibles comme moi savent de quoi je parle. C’est un petit rien mais cela rend la vie plus belle non ? 

Vous procédez ensuite à la mise en place de votre coton. C’est là encore un bon point de cet atomiseur vis-à-vis des Taifun par exemple. En effet le cotonnage est ultra simple. J’ai passé un bout de coton en laissant un peu de marge pour que les bouts descendent bien dans les encoches, sans autre mise en garde.

Voyez mon premier montage ci-contre avec le coton pas forcément joli-joli mais ce premier montage rapide m’a donné entière satisfaction de suite sans aucune fuite. Là, je dis encore bravo car le E pourra aussi rattraper vos petites erreurs ou imprécisions.

Avec les différents plateaux en option vous pourrez tester un montage double coil avec le plateau DE ou le plateau BE pour un montage avec des fils plus complexe type Clapton/twist qui ont besoin de plus de liquide pour fonctionner parfaitement bien. Promis je ferais un ajout quand j’aurais testé ce plateau BE qui me tente bien car il reprend la morphologie de l’alimentation en liquide du Taifun GT3 qui me comble parfaitement.   

Rendez-vous compte, je n’ai pas encore trouvé de critiques (constructives) à faire à ce niveau de ma revue, c’est si rare !

Une vape excellente et intelligemment simplifiée. Une réserve : le niveau sonore de ce SQuape E est un poil excessif

Rassurez-vous l’airflow est réussi, il conserve les qualités gustatives de vos liquide malgré une arrivée d’air sous le coil. Il est comparable en cela au Taifun.

L’arrivée d’air par le dessous peut aussi être diminuée par les réducteurs d’airflow qui se vissent directement dans le plateau. Un réducteur à 1,6 mm est déjà inclus dans la boite d’origine mais vous pourrez aussi en trouver facilement chez Pipeline de 1,3, 2 et 2,5 mm pour réduire à votre souhait cet airflow.

Cet atomiseur pourra donc vous combler si vous préférez comme beaucoup de débutants les tirages serrés. Pour moi qui vape sur un Taifun GT3 et Corona le soir, la cheminée existante est parfaite et la réduction grâce aux airflows peut me suffire dans certains cas.

Un peu bruyant

Je suis passé depuis très longtemps à une vape relativement aérienne mais pas trop car je vape assez bas vers 13/15 W. Pour le SQuape E, ma première résistance à 0,6 ohm a nécessité un poil plus de puissance. En ce moment, je vape entre 15 et 20 W et c’est une bénédiction. Toujours aucune fuite et un remplissage impeccable.

Néanmoins, il faut tout de même que j’insiste sur le bruit, ce sera en effet le seul point où je pourrais exprimer un regret, le SQuape E est plus bruyant que le Taifun GT3 ou bien entendu le FEV4. Il l’est un poil moins que le SQuape X, mais il reste trop bruyant dans un espace calme. Ce n’est absolument pas rédhibitoire et je sais que certaines personnes sont rassurées par le bruit du coil, mais c’est à noter si on veut être objectif.

Donc en synthèse, StattQualm a bien rectifié tous les défauts du SQuape X en réutilisant les avantages du SQuape R pour offrir un atomiseur qui se situe d’emblée dans les meilleurs au monde pour une utilisation quotidienne et certainement celui qui propose la meilleure qualité de fabrication en 2017.

En résumé

Points positifs :

  • Système de fermeture / ouverture / remplissage très abouti
  • Bague de verrouillage du top cap ultra pratique
  • Excellente finition en rapport avec son prix
  • Remplissage par le haut encore facilité
  • Le système isolant permet une moindre dissipation de la chaleur à l’atomiseur
  • Restitution des goûts de vos liquides
  • Visualisation du restant de liquide facile
  • Airflow pouvant être aérien ou réduit selon votre choix de réducteur d’air
  • Matériaux de fabrication de grande qualité
  • Aucune fuite et remplissage propre
  • Design identifiable et toujours très réussi

Points négatifs :

  • Airflow et fonctionnement un poil bruyant
  • Remplissage nécessitant une pipette ou un embout de maxi 2 mm
  • Drip tip un peu court
  • Mode d’emploi multilingue mais le français reste approximatif

Conclusion

Notre note : 5/5 avec Félicitations et mes condoléances pour la concurrence.

Une vape de très haute tenue, la vie quotidienne du vapoteur intelligemment simplifiée. C’est le meilleur SQuape à ce jour et c’est peu dire. Le SQuape E[motion] va vite devenir E[ssentiel] pour tous les vapoteurs y compris les débutants en reconstructible. Son diamètre de 22 mm le rendra parfaitement sexy avec un Pro3 ou une Series-B de Jac Vapour. Si vous cherchez un reconstructible élégant, solide, pratique et multi-usages pour tous les jours, c’est le meilleur du moment. Ça mérite amplement les 165 €.

Le sQuape E[motion] en images :

En extra, d’autres photos du Squape E[motion]

Name of Reviewed Item: SQuape E[motion] - StattQualm Rating Value: 5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/07/squape-E-une.jpg Review Author:Review Date:
  • Denis COUGNAUD

    PRECISION : je supprime le point négatif du “drip tip trop court” en effet comme sur le Taifun GTIII, Sttaqualm nous offre la possibilité de mettre un autre drip directement dans celui d’origine. Encore un bon point! https://uploads.disquscdn.com/images/6e6b5e99b92d1ec243e94b8fad0bbcc9357dfd9ac2fc7a6c45ea50895a6a8960.jpg

  • fred

    Merci pour cette belle revue qui fait bien envie, cependant j’aimerai bien savoir si le bruit s’atténue avec le réducteur 1,6 mm et si le ressenti se compare au FEV avec son plus petit réducteur, voilà voilà et merci encore 😉

    • Denis COUGNAUD

      merci beaucoup de ton message, Sincèrement il faudrait essayé avec le réducteur plus petit car du fait de l’arrivée d’air par le dessous le ressenti sera toujours un peu différent du FEV4 que j’adore. D’autre part pour être complet il faut aussi que j’essaye le plateau BE qui doit alimenter plus grassement le coil même si le W est déjà largement suffisant.
      bien à toi Fred

  • Jib Vaps

    Superbe article et sublimes photos !
    La question sera donc maintenant… comment ne pas craquer ?!

    • Denis COUGNAUD

      merci cher Jib…bonne journée

  • Alterna Facta

    Bonjour,
    Petite question : existe-t-il des accessoires pour faire passer la version 2 ml à la 4,5 ml ?

    • Anto

      je crois que c’est une version à part, vendue quelques euros moins chère

  • Steve Einwarm

    Splendide revue extrêmement bien détaillée. Félicitations

    Une question, pourquoi n’entourez-vous pas votre Kanthal dans l’autre sens sur l’axe. Ce qui offrirait la possibilité de serrer dans le bon sens et d’éviter que le fil ne sorte malgré les cornes des plots.

    • Denis COUGNAUD

      Merci pour votre compliment et votre juste remarque…mais le sens ne gêne pas justement grâce à ces plots.

  • Anto

    Un ato exceptionnel ! J’ai eu pas mal de fuites au début, il faut bien veiller à ce que le coil rentre dans le trou sur le plateau. Max 2mm de diamètre pour ma part (plateau W)