Vous êtes ici : Vaping Post » Guides » Le Bottom Feeder (ou BF, ou encore Squonk), c’est quoi ?

Le Bottom Feeder (ou BF, ou encore Squonk), c’est quoi ?

  • Par , le 27/04/2018 à 12h00
    Annonce

Marginal à ses débuts, le bottom feeder est devenu incontournable au point d’être disponible sur la grande majorité des drippers actuels. Nous vous proposons de le découvrir avec ses particularités et ses indéniables avantages.

Le principe du bottom feeder

L’histoire du bottom feeder remonte à quelques années déjà, et elle est intimement liée à celle des drippers. Ces atomiseurs reconstructibles sans réservoir brillent en particulier par la qualité de vape qu’ils proposent, par leur polyvalence et par la possibilité qu’ils offrent de changer facilement de liquide. Ils imposent par contre de ré-imbiber régulièrement la mèche de coton directement de la bouteille de liquide, ce qui est contraignant et peu pratique lorsqu’on se déplace par exemple.

D’où l’idée de simplifier l’opération en plaçant directement une bouteille dans la box. Positionné en dessous de la connexion 510, elle communique par un tuyau jusqu’à l’intérieur du dripper. Lorsqu’on appuie sur la bouteille, le liquide remonte directement dans la cuve et vient imbiber le coton. C’est simple dans son principe, mais cela requiert une adaptation du matériel. D’une part la bouteille elle-même bien sûr, ensuite une box adaptée pour la recevoir et dont la connexion 510 laisse passer le liquide, enfin un dripper dont la connexion est également percée pour que la cuve puisse recevoir le liquide.

Les bouteilles à squonk

Le « squonk » est un anglicisme qui désigne l’appui sur la bouteille pour en faire sortir le e-liquide. Il faut en toute logique qu’elle soit assez souple, et que le tuyau descende à l’intérieur jusqu’en bas pour utiliser toute sa contenance. Il s’agit donc d’une très simple bouteille souple dont le bouchon est percé pour laisser passer un tuyau qui parcours toute sa hauteur.

La capacité en liquide des bouteilles dépend directement de leur taille, et se situe en général entre 6 et 11 ml, ce qui est en tout état de cause supérieur à la grande majorité des atomiseurs. Le bottom feeder permet ainsi d’avoir plus d’autonomie avec un dripper, ce qui est un comble pour un système qui au départ n’a pas de réservoir du tout !

Les bouteilles se divisent en deux catégories pour leur matériau de fabrication, les plastiques et les silicones. Les premières sont moins chères et plus rigides, les secondes plus onéreuses et bien plus souples. Cette souplesse facilite bien sûr le squonk, puisqu’une légère pression suffit, mais sont un peu plus délicates à remplir pour cette raison. On risque effectivement de les presser en remettant leur bouchon, ce qui fait facilement fuir le liquide à travers le tuyau pendant l’opération qu’il faut donc faire avec plus de minutie.

Pour faciliter le remplissage justement, vous pouvez trouver des bouteilles équipées d’un embout avec une connexion 510. Pour les utiliser, on retire le dripper, on visse la bouteille à la place, et on remplit ainsi la bouteille de la box sans y toucher. Le système fonctionne très bien mais demande de retourner l’ensemble quelques fois pour permettre à l’air de sortir de la bouteille BF afin de laisser la place au liquide, puisque le tout est étanche.

Certaines bouteilles disposent d’une petite ouverture dans leur bouchon pour faciliter le remplissage, il faut alors dévisser une bague pour laisser passer l’air en remplissant, et la revisser pour utiliser la bouteille ensuite.

Les box BF

Nous avons notre bouteille, il faut maintenant la placer dans la box, ce qui va forcément en augmenter l’encombrement d’autant plus que la bouteille a une grande capacité. Pourtant, les box bottom feeder peuvent rester très compactes et si on les compare à une configuration box-atomiseur, ou box-dripper-bouteille de liquide, c’est souvent la configuration BF qui reste la plus petite. Avec les modèles mécas, on peut avoir un tout petit setup qui offre une excellente capacité en liquide !

 Tout comme pour les box classiques, les BF peuvent être mécaniques ou électroniques, mais cette fois ce sont les mécas qui sont les plus répandues. Elles sont devenues le terrain de jeu favori de nombreux moddeurs et beaucoup privilégient les modèles mécas simple accu.

Parmi les électroniques, on peut citer la box RSQ 80W BF de Hotcig, la VT Inbox BF de Hcigar , la Therion BF DNA75C de Lost Vape ou en double accus la Drone BF DNA166 de Lost Vape également.

En méca, le choix est immense mais on peut retenir la Athena Squonk kit de Geek Vape, la Mini-Bee de 3D Make Art ou la RAM BF Box de Stentorian par exemple.

On trouve enfin des mécas protégées, ces box qui fonctionnent comme un méca mais avec une protection électronique comme l’excellentissime Fury de E-Phoenix.

Outre la place à l’intérieur pour une bouteilles, toutes les box BF ont un connecteur 510 dont le centre est percé pour laisser le liquide passer au travers. Le trou est visible de l’extérieur, et à l’intérieur on retrouve un petit tuyau en métal qui vient accueillir celui en plastique de la bouteille.

Bonne nouvelle, les tuyaux sont compatibles dans l’immense majorité des cas, même si certaines exceptions comme la Luxotic BF de Wismec utilisent un système propriétaire.

Les drippers bottom feeder

L’unique différence entre un dripper standard et un dripper BF se trouve sur le plot positif de la connexion, qui est creux sur les bottom feeder pour laisser passer le liquide. La plupart des drippers sont désormais vendus avec les deux « pins », c’est-à-dire deux axes à visser, l’un BF l’autre standard. Pour changer de configuration, il suffit de dévisser l’un pour le remplacer par l’autre.

 

Vérifiez tout de même pour le dripper que vous envisagez d’acheter, certains modèles sont exclusivement BF comme l’ Alcatraz RDA de Häze ou sans option BF. Ils sont rares, mais ils existent.

On peut également trouver des atomiseurs BF. Il s’agit le plus souvent de RDTAs, qui ont le réservoir en dessous du plateau de montage. Le bottom feeder communique alors avec le réservoir, et on bénéficie de la capacité de ce dernier en plus de celle de la bouteille. On trouve dans cette catégorie intéressante mais marginale des produits comme l’ In’Ax BF de Athea Mods.

Pour aller plus loin…

N’hésitez pas à consulter notre guide sur les box électroniques et celui sur les mods mécas pour tout savoir sur les différences et les spécificités de chaque catégories de matériel ! Notre sélection des meilleures mécas BF est également disponible.

Annonce

Les commentaires sont fermés.