Vous êtes ici : Vaping Post » Les meilleures cigarettes électroniques en 2020 » Meilleur dripper » Meilleur dripper aérien

Meilleur dripper aérien

Pour les gros nuages savoureux

1re place
Recurve Dual RDA – Wotofo

Le Recurve Dual RDA est, comme son nom l'indique, la version double coil du Recurve. Un dripper très abordable et bien réalisé qui offre en particulier une cuve capable de retenir 2 ml de liquide, et un réglage du flux d'air progressif et fluide. Le plateau postless est simple d'utilisation et permet d'installer les plus gros montages sans difficulté. La production de vapeur est considérable si on le souhaite, avec un rendu des saveurs fidèle et intense. Un excellent compromis à tout point de vue qui fait de ce dripper un produit agréable quel que soit son mode d'utilisation.

2e place
Asgard Mini - VaperzCloud
5 /5
3e place
Dripper C2MNT Rda 24 – District F5ve
5 /5

Voir la vape en grand

Les drippers aériens sont une excellente porte d’entrée à la vape grand format. Pas nécessairement sur la taille des drippers elle-même, bien que la plupart soit sur un format d’au moins 24 mm. Mais la première aspiration révèle une arrivée d’air conséquente pour faliciter l’inhalation directe. Et surtout, l’ouverture du dripper montre des montages qui n’ont plus rien a voir avec ceux utilisés en MTL. Les dripper aériens sont le terrain de jeu des fils exotiques comme les fused ou les claptons dans des diamètres importants. La vape grand format, tout du moins à l’intérieur.

Un monde de vapeur

Les drippers sont moins pratiques que les atomiseurs, mais conservent une place importante chez les amateurs avertis. Leur simplicité permet de tenter tous les montages, et leur efficacité tient en partie au contrôle total qu'on peut avoir sur la quantité de liquide qui imbibe le coton. C'est autant un inconvénient qu'un atout, et en tout état de cause, une approche différente de la vape. Tous les drippers ne se valent pas pour autant, et une sélection rigoureuse est de mise pour profiter pleinement des meilleurs modèles.

Les gros nuages

Les drippers aériens sont ceux qui ont les flux d’air les plus ouverts. Ils ne sont utilisables qu’en inhalation directe, avec un passage d’air qui va du peu restrictif au complètement libre. Et les montages vont en conséquence, souvent imposants, qu’ils soient en simple ou en double coil.

En simple coil, on peut envisager des résistances optimales à partir de 50 ou 60 W, et plutôt 80 W en double coil. Pour ce qui est des puissances maximales, certains drippers n’ont de limite que votre enthousiasme ou… votre raison. La production de vapeur est considérable, voire maximale pour les amateurs de cloud chasing. De quoi plonger une pièce dans le brouillard en quelques bouffées.

Des saveurs malgré tout

Le temps où il fallait choisir entre vapeur et saveur est révolu. S’ils reste un avantage aux drippers optimisés pour le rendu des saveurs en terme de rendu, les drippers aériens sont désormais capables d’offrir un rendu des arômes remarquable, du moins pour les meilleurs d’entre eux. Non seulement en intensité, mais également en équilibre et en précision.

C’est d’ailleurs ce qui les démarque entre eux. N’importe quel dripper qui offre un flux d’air libre est capable de produire un volume de vapeur digne d’une locomotive. Beaucoup de puissance, beaucoup d’air, cela fera beaucoup de vapeur quoi qu’il arrive. Mais là où la plupart restituent des saveurs fades et approximatives, les meilleurs offrent des sensations gustatives de tout premier ordre.

Le subohm

Ce résultat assez remarquable est dû en partie aux améliorations réalisées sur les drippers et le savoir-faire que les fabricants et les modeurs ont développé, mais également aux nouveaux fils qui sont apparus pour faire les résistances. Chaque dripper à le fil et le montage qui lui convient le mieux, mais les claptons, aliens et autre fils exotiques ont largement contribué aux performances des drippers de cette catégorie.

A ce propos, la contrainte de devoir réaliser des montages avec une valeur de résistance très basse ne concerne que les utilisateurs de mods mécaniques. Avec les box électroniques, on a beaucoup plus de marge de manoeuvre. De quoi se faire plaisir en faisant des essais pour trouver le montage qui vous convient le mieux sur chaque dripper et avec chaque liquide. Ou simplement celui qui fait le plus de vapeur, si tel est votre objectif.

Une consommation d'ogre

Une production de vapeur digne des chemins de fer de la belle époque ne va pas sans quelques contraintes, la première étant la consommation en liquide. Plus de vapeur, c’est plus de liquide consommé et avec les puissances les plus élevées, un dripper siphonne autant de liquide qu’un pilier de bistrot un soir de coupe du monde. Oubliez définitivement les bouteilles de 10ml pour celle de grande capacité, ou passez au DIY pour contenir votre budget dans les limites du raisonnable.

Les fortes puissances consomment également beaucoup d’énergie et mettent les accus des box a rude épreuve. Les simples accus sont de toute manière limitées à 80 ou 100 W selon le format. Les doubles accus ou plus permettent d’aller au-delà, et surtout évitent de devoir changer les accus quatre fois par jour. Que ce soit pour la puissance disponible ou l’autonomie, pensez à adapter votre mod à la puissance envisagée.

Respectez votre entourage

Sans tomber dans le discours moralisateur primaire, il n’est pas forcément inutile de rappeler que l’attention à son entourage est d’autant plus indispensable qu’on fait des volumes de vapeur importants. Un petit nuage passe facilement inaperçu et a peu de chances de déranger, un énorme peut au contraire facilement gêner à la terrasse d’un café ou même simplement dans une ruelle bondée.

La vape est mise à rude épreuve par les temps qui courent, et l’actualité regorge de campagnes anti-vape qui donnent à cet extraordinaire outil une image plus que mitigée auprès du grand public. Une raison de plus, s’il en y en avait besoin d’une, de faire attention et d’éviter de contribuer à ternir l’image de la vape. Notre conseil de fin avec les drippers aériens : utilisez-les avec respect !

Les questions fréquentes sur les drippers aériens

Quel est le prix d’un dripper aérien ?

Le prix moyen d’un dripper aérien est généralement compris entre 20 € et 60 €.

Quel est le meilleur dripper aérien ?

Suite aux tests de nos experts, la rédaction du Vaping Post vous conseille l’excellent Recurve Dual RDA de la marque Wotofo.

Puis-je vapoter tous les e-liquides avec mon dripper aérien ?

Oui, tous les e-liquides peuvent être utilisés avec un dripper aérien.

Ma box fonctionnera-t-elle avec mon nouveau dripper aérien ?

Oui, les drippers aériens sont pourvus de connexion 510, soit le standard utilisé dans le domaine de la vape. Tous les drippers aériens fonctionneront ainsi avec votre batterie actuelle.

Pourquoi est-ce que certains drippers aériens fonctionnent avec plusieurs résistances ?

Certains vapoteurs souhaitent créer d’énormes nuages de vapeur lorsqu’ils utilisent leur dripper. Ces derniers se dirigent ainsi vers des drippers fonctionnant à l’aide de deux résistances, et parfois plus. Prenez garde cependant, ce genre d’utilisation peut être incommodant pour l’entourage du vapoteur.

Les lettres DL sont inscrites à côté du nom de mon dripper, que signifient-elles ?

Les lettres DL sont l’acronyme de Direct Lung, terme utilisé par nos amis anglophones afin de désigner les drippers aériens. Il n’y a donc aucune différence entre un dripper DL et un dripper aérien.

Qu’est-ce qu’un dripper bottom feeder ?

Un dripper bottom feeder, également appelé BF, est un dripper permettant l’utilisation d’une box de même sorte. Ces drippers permettent à l’utilisateur de les approvisionner en e-liquide sans avoir à réaliser le dripping manuellement. Pour en savoir plus à ce sujet, nous vous conseillons la lecture de notre article le bottom feeder (ou BF, ou encore Squonk), c’est quoi ?

Quel diamètre choisir pour mon dripper aérien ?

Il n’y a pas de diamètre particulier à respecter. Généralement, les vapoteurs choisissent un dripper du même diamètre que leur batterie, afin d’avoir un setup flush, c’est-à-dire parfaitement droit et aligné.

Est-ce que les drippers aériens permettent de bien sentir les saveurs d’un e-liquide ?

Oui, les drippers aériens permettent de bien sentir les arômes d’un e-liquide. Certains vapoteurs les trouvent même plus efficaces que les drippers saveurs. Un avis que tous les utilisateurs ne partagent pas toutefois.

Comment réduire la consommation en e-liquide d’un dripper aérien ?

Il n’est pas possible de réduire la consommation en e-liquide d’un dripper vapeur de façon vraiment efficace. En effet, ces drippers étant spécialement conçus pour la production d’une grosse quantité de vapeur, ils ont besoin d’une grande quantité d’e-liquide pour fonctionner. Il sera donc nécessaire de vous tourner vers un dripper en inhalation indirecte si vous souhaitez réduire votre consommation d’e-liquide.

Qu’est-ce qu’un drip tip 810 ?

Les drip tip 810 sont des drip tip plus larges que les 510. On les retrouve généralement sur les drippers très aériens, destinés à produire une grande quantité de vapeur.

Comment régler l’airflow de mon dripper aérien ?

Pour régler le flux d’air de votre dripper, il suffit de tourner la bague prévue à cet effet. D’une manière générale, plus l’arrivée d’air sera grande, plus la production de vapeur sera élevée, mais plus les saveurs seront effacées. A vous de trouver le juste équilibre entre restitution des saveurs et production de vapeur, selon ce que vous attendez de votre dripper.

Avertissement : le Vaping Post est soutenu par son audience. En achetant via des liens sur notre site, nous pouvons percevoir une commission qui n'affecte en rien votre prix d'achat.