Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Box & Mods » Test : RSQ 80W BF – Hotcig

Test : RSQ 80W BF – Hotcig

  • Par , le 19/04/2018 à 8h00
    Annonce

La box RSQ 80W BF de Hotcig est une box électronique BF très bien réalisée et agréable à utiliser, mais sa connexion est trop courte et son électronique perfectible. Elle peut être excellente ou moyenne selon l’usage qu’on en a.

Les finitions sont excellentes

La box RSQ 80W BF est commercialisée par Hotcig mais c’est au modeur Rig Mod, dont le logo occupe d’ailleurs toute la tranche arrière de la box, qu’on doit son design. La réalisation est vraiment soignée, et les finitions sensiblement au-dessus de ce que son tarif laisserait a priori penser. Les ajustements sont propres, la box est réalisée dans un métal solide qui inspire immédiatement confiance. Le poids s’en ressent un peu, avec 154 g sur la balance, mais reste tout à fait raisonnable et participe finalement à l’impression de robustesse de la box.

Le design de la face avant est sobre et classique, avec des boutons qui n’ont aucun jeu, ce qui est suffisamment rare pour être apprécié. L’écran monochrome a un petit côté rétro, mais surtout il est particulièrement mat et contrasté, ce qui lui permet de rester lisible même au soleil.

La porte permet d’accéder au compartiment de la batterie 18650 et de la bouteille, elle est bien maintenue grâce à 2 énormes aimants. Elle a par contre un petit jeu dans son logement, comme c’est très souvent le cas mais elle est épaisse et très solide. Il n’y a par contre pas de languette pour extraire la batterie, mais l’encoche pour passer le doigt en bas de l’accu est efficace tant que vous n’avez pas des mains de bûcheron.

Pas de porte par contre à l’arrière, le châssis est fermé. Le logo RSQ en relief est net et ses bords estompés rendent le contact très agréable, sans la moindre aspérité. La connexion USB permet de connecter la box à un ordinateur pour modifier le logo à l’écran, et pour mettre le logiciel de la box à jour.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles de la Box RSQ 80W BF de Hotcig

Type de matériel mod électronique BF
Dimensions 79 mm sur 48 sur 25
Poids 154 g
Batterie 1 accu 18650 non fourni
Puissance de 1 à 80 W
Contrôle température Ni200, Ti, inox, TCR
Bouteille 7 ml

Le coffret comprend

Box RSQ 80W BF (x1), bouteille (x2), cordon USB (x1), mode d’emploi (x1)

La bouteille s’illumine

Bonne surprise quand on allume la box, elle dispose d’une LED qui éclaire la bouteille. L’effet esthétique est assez réussi, et cela permet de très facilement voir le niveau de liquide restant dans la bouteille quelles que soient les conditions d’éclairage. On peut également le voir comme un gadget inutile, auquel cas un menu permet de l’éteindre ou de choisir la couleur de la lumière. Je reconnais être totalement hermétique aux loupiotes qui donnent l’impression de se retrouver à Las Vegas dès qu’on essaye de vaper, mais c’est loin d’être le cas ici et j’ai laissé ce petit effet finalement utile.

Le menu pour régler la LED est un peu à l’image de toute l’ergonomie de cette électronique, très peu intuitif. On y accède en verrouillant les touches de réglages en appuyant sur + et – en même temps, puis en appuyant sur le bouton de déclenchement et le + en même temps. Si vous l’aviez deviné, vous avez un don rare. Les premières séries avaient également un bug qui réinitialisaient la LED à chaque changement de batterie, il a été corrigé et il n’est plus utile de mettre la box à jour pour cela. Par contre, le verrouillage des touches, lui, est réinitialisé. Comme je vous le disais, des menus peu intuitifs…

La RSQ 80W BF est livrée avec deux bouteilles de 7 ml, une en plastique et l’autre en silicone pour convenir à tous les goûts. Ce sont des bouteilles ordinaires de 18,5 mm de diamètre et 49,5 mm de hauteur totale, on peut facilement les remplacer par son modèle préféré si on le souhaite.

La connexion est trop courte

Avec un tel tableau, la conception de la connexion 510 devient tout sauf compréhensible. Il s’agit bien sûr d’un plot positif monté sur ressort, mais elle est ridiculement courte ! Certes la course du ressort est correcte, mais avec seulement 3,3 mm entre le plot positif au repos et le bord de la connexion, cela ne suffit pas avec les atomiseurs qui ont une connexion longue. Avec l’Alcatraz RDA par exemple, on est loin d’être flush, il y a un bon demi-millimètre entre la base du dripper et la box.

Il faut relativiser, la majorité des atomiseurs sont flush. Mais pas tous, et c’est vraiment agaçant sur une box par ailleurs vraiment bien pensée ! Un dripper flush a un effet positif sur le moral des maniaques de la “flushitude”, dont je reconnais faire partie, mais il permet également une connexion plus solide en cas de chute par exemple. La contrainte sur le connecteur est bien moindre si toute la base du dripper repose sur la box. Et bon, franchement, le dripper qui surplombe bêtement la box, ça fait tâche. Bref, ce détail m’agace, je vous laisse en juger pour vous-même.

Une électronique correcte

On a parlé du manque d’intuitivité des menus, reste à voir commet tout ça vape. Et la réponse est bonne, mais avec quelques réserves. En contrôle de la puissance à 20 W, le signal est constant, tout va bien. On peut voir sur le tracé de l’oscilloscope un petit palier un peu au-dessus de la tension normale, mais il est trop rapide et trop peu ample pour se ressentir.

À 80 W, le signal à une amplitude particulièrement importante. La vape reste lisse, mais la gestion des puissances n’est pas aussi précise qu’on pourrait le souhaiter. La box envoie parfois un peu trop, parfois un peu pas assez. Rien de catastrophique, on ajuste finalement plus au ressenti qu’à l’affichage de l’écran et le signal reste propre quoi qu’il arrive.

En contrôle de la température inox par contre, la RSQ 80W BF échoue au test du coton sec. Elle envoie une tension élevée pendant 1,5 seconde avant de la réduire, c’est plus qu’il n’en faut pour noircir très sérieusement le coton. En cas de manque de liquide, vous aurez gagné le droit de refaire votre montage, ce qui retire un avantage certain du contrôle de la température.

La vape en TC inox est par contre très agréable, lisse et constante autant qu’on puisse le souhaiter. C’est un excellent point, qui rend d’autant plus rageante la mauvaise gestion du coton sec !

Cette électronique est satisfaisante si on vape exclusivement en contrôle de la puissance. Elle est un peu approximative, mais la vape reste agréable. En TC par contre, cela faisait longtemps qu’une box n’avait pas passé le test du coton sec. Une mise à jour du firmware serait la bienvenue pour rendre ce mode vraiment opérationnel.

En résumé

On aime

  • La qualité de réalisation
  • L’éclairage de la bouteille
  • La lisibilité de l’écran
  • Les fonctionnalités complètes

On n’aime pas

  • La connexion 510 trop courte !
  • L’électronique moyenne
  • Les menus peu intuitifs

Conclusion

3,5 /5
 

Si vous vapez exclusivement en contrôle de la puissance et que vos drippers n’ont pas une connexion trop longue, vous noterez 5/5 la RSQ. Sa réalisation est excellente, la LED de la bouteille est pratique est elle est très agréable à utiliser. Par contre, la connexion 510 trop courte peut être gênante, les menus sont peu intuitifs pour les changements de mode par exemple, et l’électronique est décevante en contrôle de la température. Une box excellente ou moyenne selon l’utilisation qu’on en aura.

 

La box RSQ 80W BF de Hotcig en images

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: RSQ 80W BF - Hotcig Rating Value: 3.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/04/couverture-hotcig-rsq.jpg Review Author:Review Date: