Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Mods » Test : VT Inbox BF – Hcigar

Test : VT Inbox BF – Hcigar

  • Par , le 5/09/2017 à 17h17
    Annonce

La VT Inbox de Hcigar est une excellente box bottom feeder équipée d’un DNA75. Intéressante à sa sortie il y a quelques mois, elle est désormais proposée un tarif revu à la baisse qui la rend incontournable.

Une ergonomie réussie

Vous pourrez trouver la VT Inbox seule, mais également en kit avec un dripper Maze v2. Elle est livrée avec un cordon micro USB qui vous permettra de recharger la batterie, mais surtout de connecter la box à un ordinateur pour la paramétrer avec le logiciel Escribe. Vous trouverez également dans la boîte une seconde bouteille. La version en kit inclut en plus le Maze V2, ses pièces de rechange ainsi qu’une seconde cloche en Ultem.  je ne vais pas m’attarder dans cette revue sur le dripper,  sa revue a déjà été faite et s’il ne manque pas de qualités, il n’est à mon sens pas le meilleur choix pour cette box.  Il n’est utilisable qu’en double coils  avec des puissances relativement élevées qui ne sont pas particulièrement le terrain de jeu du DNA75.

Principales caractéristiques

  • Dimensions: 83 mm x 54 mm x 25 mm
  • Chipset Evolv DNA75
  • Portes interchangeables
  • Puissance : de 1 à 75 W
  • Bouteille de 8 ml remplaçable

La box est compacte, notamment grâce à sa hauteur vraiment réduite. L’encombrement et l’ergonomie ont été optimisés pour une prise en main agréable. L’ensemble est très bien réalisé et les finitions tout à fait correctes. On n’est certes pas sur du haut de gamme, et on le remarque aux boutons qui bougent un petit peu dans leur logement, de même que les portes amovibles. Rien de très grave pour autant, elle reste agréable à utiliser malgré ces légers défauts. C’est ce point particulier qui rendait difficile à faire passer son tarif relativement élevé à son lancement. Désormais proposée en kit à 65 $, ou seule à un tarif encore inférieur, cette box propose maintenant un excellent rapport qualité prix.

La face avant est bien entendu celle du DNA75, avec deux diodes sur le bouton de déclenchement. Les boutons de réglage sont  facilement accessibles, juste au-dessus de la prise micro USB. Comme pour toutes les DNA, il faudra la connecter à un ordinateur pour la paramétrer avec le logiciel Escribe.

Les plaques qui recouvrent les faces latérales de la box sont amovibles, et retenues par des aimants. Elles tiennent correctement dans leur logement, même si selon les cas elles peuvent bouger d’un petit dixième de millimètre. Elles existent en plusieurs coloris, et vous pourrez facilement trouver sur internet d’autres plaques pour moins de 10 €. Vous pourrez avoir ainsi une box colorée selon votre humeur, ou assortie à votre atomiseur.

La connexion 510 est fermement vissée sur le capot, ce qui lui assure un excellent maintien. Elle est montée sur un ressort dont la course est relativement courte, mais suffisante  pour assurer le contact avec tous les atomiseurs. Le plot positif et bien sûr percé pour le passage du liquide, avec une ouverture de 1,5 mm qui sera largement suffisante même avec du 100 % VG.

Le bottom feeder

La principale caractéristique de cette box est bien entendu d’être une bottom feeder. Placée juste à côté de la batterie 18650 et juste en dessous de la connexion 510, la bouteille de 8 ml de liquide et facilement accessible par le large trou dans le capot. c’est une bouteille en plastique souple, facile à déformer, même si elle n’égale pas sur ce point les bouteilles en silicone.

L’installation de la bouteille est très simple, mais pourrait être plus propre. Sur la box, juste en dessous de la connexion 510, on trouve un gros tuyau épais et fixe. Il faut donc l’insérer dans la bouteille en remontant celle-ci jusqu’à l’embout en métal tout en haut. Ce système permet d’avoir des bouteilles facilement fermées par un bouchon, puisqu’elles n’incluent pas le tuyau. Par contre, quand vous allez retirer la bouteille de la box,  le tuyau restera et laissera forcément tomber un peu de liquide à l’intérieur de la box. de la même manière, pour attraper le tuyau et l’insérer à nouveau dans la bouteille remplie, vous aurez forcément un peu de liquide sur les doigts. Rien de bien méchant et un simple mouchoir en papier suffit à garder les doigts et la box propres, mais c’est un défaut  de ce système qu’on ne peut pas négliger pour autant.

Une excellente électronique

Contrairement à beaucoup de box compactes en bottom feeder, la VT Inbox n’est pas une box mécanique. Elle est équipée de l’excellente électronique DNA75, dont la vape est remarquable que ce soit en mode contrôle de la puissance ou en contrôle de la température. Il y a de fait peu de box électroniques bottom feeder sur le marché, d’autant plus si l’on met à part les productions de moddeurs, souvent aussi qualitatives qu’onéreuses.

Comme indiqué dans notre guide sur les DNA, le DNA75 est précis et délivre très exactement la puissance qu’il affiche.  Il procure également une vape constante et très agréable en contrôle de la température. Il souffre par contre de deux limites qu’on ne retrouve pas sur le DNA75C plus récent. D’une part la tension maximale de sortie est relativement limitée, ce qui empêchera de vaper  à haute puissance avec les résistances élevées. Plus embêtant, la gestion de la batterie montre des faiblesses au-delà de 40 W. La box aura alors facilement tendance à considérer que la batterie est vide alors que celle-ci est encore à moitié pleine, réduisant d’autant l’autonomie de la box  aux puissances supérieures à 40 W.

C’est pour cette raison que le choix du Maze V2 dans le kit est à mon sens malheureux. C’est un dripper qui ne peut s’utiliser qu’en double coils, à des puissances supérieures à 40 W quoi qu’il arrive, précisément là où la box montre son point faible sur la gestion batterie. La box donnera tout son potentiel au contraire à des puissances inférieures à 40 W, n’hésitez pas si vous achetez le kit à utiliser la box avec un autre dripper et à conserver celui-ci pour une box plus adaptée.

En résumé

Points positifs :

  • Bonne réalisation et finitions
  • Bottom feeder et DNA75
  • Portes interchangeables
  • Vape excellente

Points négatifs :

  • Tuyau BF fixe
  • Limites du DNA75
  • Maze V2 inadapté

Conclusion

Notre note : 4,5/5. Désormais proposée à moins de 70 $, la VT Inbox  n’a pas vraiment de concurrente si vous recherchez une box bottom feeder électronique, équipée d’une excellente électronique pour une vape orientée saveurs jusqu’à 40 W. Au-delà, regardez plutôt vers la Drone BF DNA 166 de Lost Vape, testée précédemment

Le VT Inbox de Hcigar en images

 

Pour aller plus loin

La VT Inbox de Hcigar ne vous emballe pas ? Voici 3 autres tests de box bottom feeder :

  • La Drone BF DNA166 de Lost Vape, plus puissante et volumineuse est une excellente alternative.
  • La Squonk Mod de Steam Crave dispose d’une fiole de 10 ml et d’une puissance variable
  • La Dripbox de Kangertech, c’est elle qui démocratisé la vape en bottom feeder

 

Name of Reviewed Item: VT Inbox kit - HCIGAR Rating Value: 4.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/09/COUVERTURE-vt-inbox-hcigar-001.jpg Review Author:Review Date: