Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Box & Mods » Test : Mini-Bee – 3D Make Art

Test : Mini-Bee – 3D Make Art

  • Par , le 12/01/2018 à 18h22
    Annonce

Le charme de la Mini-Bee de 3D Make Art ne laisse pas indifférent. Cette box bottom feeder associe une excellente conductivité à une réalisation minutieuse, le tout avec une originalité qui la rend attachante. Un coup de cœur. 

Une réalisation impeccable

3D Make Art n’est est pas à sa première box. La marque française a entre autres réalisé l’Unicorn BF et des modèles électroniques. Autant lever toute ambiguïté dès le début, la Mini-Bee n’a rien d’une box approximative réalisée sur une imprimante 3D d’entrée de gamme au fond d’un garage. Et le résultat ne laisse pas le moindre doute là-dessus dès la première prise en main : c’est du sacré bon boulot !

Les portes sont en bois stabilisé, on y reviendra, et le châssis est réalisé en frittage SLS. Dans le principe, c’est de l’impression 3D puisqu’il s’agit d’ajout de matière par couches successives. Mais il s’agit ici de poudre déposée en fines couches et solidifiée par un laser, donc avec une définition et une précision sans commune mesure. La texture de la surface est ensuite obtenue par un sablage. 

Et le résultat est vraiment intéressant. Impeccable dans sa réalisation, mais avec une impression latente de travail artisanal, dans le bon sens du terme. C’est irréprochable sans faire industriel. La texture du châssis y est pour beaucoup, largement aidée par les portes en bois stabilisé. Celles-ci sont disponibles dans de nombreuses essences et couleurs, et réalisées à la main pour chaque châssis. L’ajustement est parfait, puisque chaque porte est ajustée pour la box qui l’accueillera. Elles s’ajustent ainsi parfaitement, sans le moindre soupçon de jeu tout en restant facile à enlever.

D’ailleurs si vous voulez prendre d’autres portes par la suite pour pouvoir alterner, il faudra renvoyer votre box pour qu’elles soient faites à sa mesure. La perfection a ses petites contraintes, mais elle en vaut la peine, le résultat est à la hauteur.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles de la Mini-Bee de 3D Make Art

  • Box mécanique 18650
  • Dimension 45 mm x 75 mm x 26 mm
  • Poids : 63 g (bouteille incluse)
  • Corps en frittage SLS et porte recto/verso en bois stabilisé
  • Lamelles argent 950
  • Bouteille : silicone Cappy R Sun BOX de 6 ml fournie
  • Switch : inox,  alu anodisé noir ou laiton

Le coffret comprend

  • 1 box Mini-Bee
  • 1 bouteille

Une excellente ergonomie

La Mini Bee est ergonomique et facile au quotidien. Elle est livrée avec une bouteille Cappy R Sun BOX de 6 ml. Une bouteille souple sans excès, facile pour le squonk comme pour le remplissage. Vous pourrez bien entendu la remplacer par votre modèle favori si vous le souhaitez, mais celle-ci conviendra sûrement à la plupart des amateurs de BF.

La connexion 510 n’appelle pas de commentaire particulier. Le plot positif est monté sur un ressort assez ferme pour assurer une excellente connexion avec le dripper, et aucun souci d’étanchéité avec le liquide n’est à prévoir. Le connecteur est en inox et entouré d’un anneau dont vous pourrez choisir la matière, qui sera la même que celle du bouton de déclenchement :  inox, alu anodisé noir comme celui des photos ou laiton selon vos préférences personnelles.

Le bouton de déclenchement est assez souple pour que la pression soit agréable et assez ferme pour ne pas avoir de déclenchements intempestifs dans la poche, c’est un excellent compromis. L’élasticité de la lamelle d’argent 950 est idéale. Et bonne nouvelle, ce switch est également verrouillable.

Le switch verrouillable

L’intérieur de cette connexion 510 réserve une bonne surprise, le switch est verrouillable. Un petit anneau avec un ergot pivote autour de l’axe, et il suffit de tourner l’ergot en face de la lamelle pour interdire le contact. C’est simple et efficace, même si cela implique de devoir retirer le panneau avant pour le manipuler. Souvenez-vous que l’ajustement des portes est parfait, cela relativise cette contrainte.

La pièce en elle-même est fonctionnelle, elle est réalisée en impression 3D classique et n’a aucune prétention autre que l’usage qu’elle sert. Les photos ont un grossissement important et montrent nettement les défauts de surface de cette pièce, qui se voient finalement peu à l’œil nu. Elle fait correctement ce qu’on lui demande, son cahier des charges s’arrêtait là.

Une conductivité sans faille

La Mini-Bee est intégralement mécanique, la conductivité est assurée par une lamelle d’argent 950. Puisque vous êtes un(e) habitué(e) de nos articles, vous savez qu’en soi le métal utilisé n’a aucune incidence pratique sur la conductivité d’une box ou d’un mod, la lamelle pourrait être en inox ou en titane que cela ne ferait aucune différence sur ce point. Si vous avez un trou de mémoire, l’article en question est <ici>.

Par contre l’argent a sur le cuivre l’avantage d’être moins exigeant en entretien, ce qui est appréciable. Il est de toute façon très simple de démonter la lamelle pour la nettoyer, il suffit… de la tirer, on y arriverait presque avec des gants de boxe. La lamelle mobile fait contact sur une lamelle identique au niveau du 510, la surface de contact est large. Aucun arc n’est visible au contact, et de fait aucune dégradation des lamelles ne semble se produire. Voilà ce qu’on appelle un contact sain, et la conductivité est de fait excellente sur cette box.

Pour le confirmer, j’ai mesuré la tension d’un accu 18650 directement à ses bornes : 4,27 V. Puis la tension de la même batterie aux bornes d’un dripper installé sur la Mini-Bee : 4,27 V. Voici les tracés correspondants à l’oscilloscope, le circuit électrique de la Mini-Bee n’induit aucune perte de tension mesurable au centième de volt.

La personnalisation

3D Make Art propose comme on l’a vu trois finitions pour le bouton et l’anneau autour de la connexion 510, mais également de nombreuses essences de bois et couleurs pour les portes. De fait, le site n’est pas toujours à jour sur les modèles disponibles.

Vous pouvez retrouver les derniers exemplaires réalisés ainsi que ceux à venir sur le groupe et la page du moddeur. Et puisqu’on est entre nous et que Maxime est aussi accessible que convivial, voici son mail, vous pouvez le contacter directement : contact@3dmakeart.com. N’hésitez pas si vous avez des questions ou des envies particulières pour votre modèle.

En résumé

On aime

  • La réalisation et les ajustements
  • Les finitions
  • Les personnalisations
  • L’ergonomie
  • Le switch verrouillable
  • La conductivité

On n’aime pas

  • La brandade de morue à la cantine. Une vie entière ne suffit pas à s’en remettre. Ça n’a rien à voir, mais on n’aime pas non plus les cases vides !

Conclusion

Notre note : 5/5. La Mini-Bee de 3D Make Art est un régal au quotidien. Bien réalisée, parfaite dans ses ajustements, ergonomique, facile et irréprochable sur la conductivité. Elle a un charme bien à elle, qui en fait rapidement “votre” box, avec l’impression qu’elle a été faite pour vous. Difficile à expliquer, mais vraiment plaisant, au-delà de ses indiscutables qualités objectives.

La Mini-Bee de 3D Make Art en images

 

 

Pour être certain(e) de ne manquer aucune découverte de matériel original, aucun test ni aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter !

D

Annonce

Name of Reviewed Item: Mini-Bee - 3D Make Art Rating Value: 5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/01/mini-bee-couverture.jpg Review Author:Review Date: