Vous êtes ici : Vaping Post » Juridique » L’administration Trump poursuit ses discussions sur l’interdiction des arômes

L’administration Trump poursuit ses discussions sur l’interdiction des arômes

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Si l’administration Trump a fait part le mois dernier de son souhait d’interdire tous les e-liquides aromatisés à autre chose qu’au tabac, différentes sources proches du dossier ont récemment rapporté que le menthol pourrait être exonéré de cette future interdiction.

Oublier les adultes pour « protéger les enfants » ?

Le 11 septembre dernier, Alex M. Azar, Secrétaire à la Santé et aux Services sociaux des Etats-Unis, déclarait que le Président Donald Trump souhait voir les arômes dans la vape interdits. Il annonçait ainsi qu’il allait demander à la FDA « un plan pour retirer du marché les e-cigarettes aromatisées », à l’exception des e-liquides au tabac.

Toutefois, selon des sources proches du dossier, et au courant des discussions qui se tiennent à ce sujet à la Maison-Blanche, l’administration Trump serait en train de songer à laisser les arômes menthols en dehors de la potentielle future nouvelle réglementation.

Cette nouvelle déclaration montre que la présidence des USA ne semble toujours pas avoir pris de décision claire concernant le retrait des e-liquides sucrés du marché américain. Il faut dire que le sujet est délicat. Tandis que Donald Trump avait fait part de sa volonté de « protéger les enfants » en retirant toutes les saveurs susceptibles de les attirer, de nombreuses associations lui rappellent quotidiennement que le vaporisateur personnel est moins nocif que le tabagisme, qu’il aide réellement les gens à arrêter de fumer, et que les nombreuses saveurs proposées ne sont pas étrangères à ce succès.

USA : une étude révèle l’importance cruciale des arômes au sein des e-liquides

Naturellement, les célèbres associations anti-vape des USA ont d’ores et déjà réagi à ce potentiel assouplissement de la future réglementation. Vince Willmore, vice-président de la Campaign for Tobacco-Free Kids, a par exemple déclaré que « laisser de la menthe et du menthol sur le marché est une recette pour que l’épidémie de cigarettes électroniques s’aggrave encore ».

L’info aux USA

Juul : 438,5 millions de dollars d’amende pour sa promotion...

  • Publié le 7/09/2022

Le fabricant a accepté l’amende et la mise en place de fortes restrictions de marketing et de distribution pour ses produits.

Juul est interdit aux États-Unis

  • Publié le 23/06/2022

L’information a été rapportée par le Wall Street Journal et provoqué l’effet d’une bombe pour l’industrie de la cigarette électronique aux USA.

USA : Los Angeles interdit les arômes dans la cigarette...

  • Publié le 8/06/2022

La cité des anges devient ainsi la plus grande ville du pays à prendre cette mesure.

 

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.