Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Juul se lance en Corée du Sud

Juul se lance en Corée du Sud

Mis à jour le 24/10/2022 à 8h59
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Après les Etats-Unis et plusieurs pays d’Europe, Juul s’attaque désormais au continent asiatique. Dès la fin de cette semaine, les pods du fabricant américain seront ainsi disponibles en Corée du Sud.

Des pods moins nicotinés qu’aux USA

Le palais de Gyeongbokgung, situé au nord de Séoul.

Après s’être récemment lancé, avec plus ou moins de succès, en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Suisse, au Canada et enfin en Israël, l’agence de presse sud-coréenne Yonap indique que le fabricant américain de pod devrait désormais arriver en Corée du Sud, dès la fin de cette semaine.

Il faut dire que le marché coréen pourrait se révéler particulièrement intéressant pour le compagnon d’Altria puisqu’en 2017, plus de 38 % des hommes âgés de 19 ans et plus, fumaient des cigarettes de tabac. Un taux bien supérieur à la majorité d’autres pays similaires.

Afin de prévenir les craintes des autorités publiques concernant le vapotage des jeunes, dont Juul est accusé par la FDA et d’autres organisations, d’en être l’instigateur aux USA, Lee Seung-jae, PDG de Juul Labs Korea, aurait indiqué que la marque ne poursuivra « aucune forme de marketing sur les médias sociaux », tout en rappelant que son site de vente en ligne possède les procédures d’identification « les plus strictes ».

Juul devrait ainsi proposer ses célèbres pods avec un taux de nicotine de seulement 1 %, soit moitié moins que ce qu’autorise la loi du pays. A titre de comparaison, aux USA, les produits du fabricant contiennent entre 3 et 5 % de sels de nicotine, particularité rendant l’inhalation plus facile et expliquant probablement l’origine de son succès. 

Le reste de l’actu côté Juul

Juul arrêterait de vendre dans cinq pays, dont la France...

  • Publié le 4/05/2020

D’après un cadre de Juul, la marque s’apprêterait à se retirer de cinq pays européens : la France, l’Espagne, la Belgique, l’Autriche et le Portugal

USA : avec l’aide d’Altria, Juul préparerait la soumission de...

  • Publié le 25/02/2020

Le fabricant de pod américain serait sur le point de présenter sa demande d’autorisation de mise sur le marché à la FDA, qui comprendrait plus de 250 000 pages de documents et plus d’une centaine d’études scientifiques, dont certaines ont été conduites par son partenaire commercial, le fabricant de Marlboro.

USA : Juul à nouveau poursuivi en justice

  • Publié le 17/02/2020

La société une nouvelle fois accusée de « l’épidémie de vapotage des jeunes » aux USA Après les Etats de New York, de Californie, de Caroline de Nord, et les …

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.