Vous êtes ici : Vaping Post » Juridique » Hawaï attaque Juul et Altria en justice

Hawaï attaque Juul et Altria en justice

    Annonce

Hawaï vient s’ajouter à la longue liste d’Etats et districts portant plainte contre Juul pour avoir « ciblé les jeunes » à l’aide de pratiques marketing « trompeuses ».

Les entreprises accusées de « nuisance publique »

Après les Etats de New York, de Californie, de Caroline de Nord, du Massachusetts et les districts du Kansas, du Missouri, de Washington, de Long Island, et de Columbia, c’est aujourd’hui au tour d’Hawaï d’attaquer l’entreprise Juul Labs Inc ainsi que son principal actionnaire, Altria.

La plainte allègue que durant plus de 5 années, les deux accusés ont « commercialisé de manière trompeuse » le désormais célèbre pod, avec « l’intention d’accrocher les utilisateurs au produit » de la même manière « que celle utilisée par les compagnies de tabac pour la commercialisation des cigarettes ».

Selon les plaignants, la stratégie de commercialisation utilisée « ciblait les adolescents » en faisant apparaître les produits Juul comme « désirables », tout en « sous-estimant faussement la teneur en nicotine (…) et la dépendance » qu’ils entraînaient.

Pour le procureur général Connors, ces entreprises ont « arraché des pages directement tirées du playbook des fabricants de tabac et ont ressuscité Joe Camel pour un public du XXIe siècle ». Il ajoute qu’ils ont également « trompé le public et créé une nouvelle génération de nicotinomanes » en présentant leurs produits comme étant « une alternative saine à la cigarette ».

Les plaignants accusent aussi certains « cadres et directeurs » de s’être livrés à des « actes et pratiques déloyaux et trompeurs » et parlent d’un « enrichissement injustifié », mais également de « négligence et nuisance publique ».

Ils réclament des sanctions civiles pouvant aller jusqu’à 10 000 $ par infraction, des dommages et intérêts, une injonction exigeant des accusés qu’ils cessent leurs pratiques publicitaires « trompeuses » ainsi qu’un financement de programmes d’aide à l’arrêt du vapotage.

Le reste de l’actualité juridique

L’inventeur du tabac chauffé attaque un cigarettier, son ancien employeur

  • Publié le 2/05/2024

Selon lui, son travail n’a pas été correctement rétribué. Il réclame la plus grosse somme jamais demandée par un particulier lors d’un procès.

Allemagne : le cannabis récréatif est désormais légalisé

  • Publié le 26/02/2024

Il sera possible d’acheter jusqu’à 25 grammes de cannabis chaque jour à partir du 1er avril prochain.

Au Royaume-Uni, la vape veut licencier ses vape shops

  • Publié le 26/02/2024

Une licence deviendrait obligatoire pour pouvoir vendre des produits de la vape. De nombreux contrôles seraient mis en place.