Vous êtes ici : Vaping Post » Humour » Comment résoudre le problème de l’ami qui fume

Comment résoudre le problème de l’ami qui fume

    Annonce

Il faut savoir faire ce qui doit être fait au moment où cela doit être fait. Nécessité fait loi, et ne plus avoir d’amis fumeurs est nécessaire pour votre confort moral de vapoteur militant. Rien de tel qu’un article du vendredi pour vous expliquer comment faire.

C’est intolérable !

Insupportable, ignoble, monstrueux, la situation ne peut plus durer, imaginez-vous : vous avez un ami fumeur. Et, en tant que vapoteur (ou vapoteuse, mais le masculin l’emporte, c’est l’Académie Française qui a dit, nananaireuh), cela vous est intolérable.

Il est le Lego sous votre pied nu le matin, il est la mouche noyée dans votre verre, il est la petite vieille avec ses bons de réduction devant vous à la caisse du supermarché, il est le premier poil blanc dans votre barbe de hipster, il est la plaie de votre réputation sans accrocs dans la communauté de la vape.

Et pour résoudre cette situation épineuse, il n’y a pas trop le choix : prenez la poésie, la finesse, la subtilité, l’intelligence et les plans élaborés, et flanquez le tout à la poubelle. Bienvenue à bourrinland : il va falloir harceler. Et pas qu’un peu.

L’assaut, si t’es pas mort, t’y retournes

Pour être convaincant, il faut avoir des arguments solides et qui portent.

La première étape, ça va être de parler des méfaits du tabac et de l’arrêt grâce à la vape à votre ami. Oui, je sais : c’est la base. Mais vous, vous êtes un architecte élégant : vous posez les bases et vous érigez dessus de fines structures aériennes.

Non. On n’a pas besoin d’un gratte-ciel. On a besoin d’un bunker dont les murs résisteront au bazooka de son indifférence.

Vous allez donc lui parler de vape et des méfaits du tabac. Entendez : vous n’allez plus lui parler que de ça. Partout, tout le temps.

En regardant ensemble une compétition sportive, ou à la rigueur, si il n’y en a pas, un match de football « Tiens, tu vois, ces mecs sur la pelouse, si ils fumaient comme toi, ils ne pourraient pas tenir aussi longtemps. Alors que toi, si tu avais vapé, ben tu pourrais être à leur place, avec le compte en banque et la bagnole qui vont avec. »

En regardant ensemble une série télévisée (d’ailleurs, vous passez beaucoup trop de temps devant un écran, ça va nuire à votre santé, il faut bouger, faire des trucs, je sais pas, joignez l’utile à l’agréable, marchez jusqu’à Darty pour vous acheter un écran plus grand) : « Ben tu vois, Daenerys, elle a une jolie peau et les dents bien blanches, on voit de suite qu’elle ne fume pas. Tu savais qu’au moyen-âge, ils n’avaient pas inventé la vape, ils n’avaient que les clopes, c’est pour ça qu’ils mouraient jeunes. Non, Gandalf, ça compte pas, c’est un personnage de fiction. »

En sortant prendre un verre « Ça t’ennuie pas que je vape, j’espère ? Il fait chaud ici, c’est cool. Avec la tempête, le froid et la pluie, je ne t’accompagne pas dehors quand tu iras fumer, tu m’en veux pas, hein ? »

En abordant une jolie fille sur laquelle il a flashé et pour laquelle une réciproque semble exister : « Mon pote, là, il craque pour toi. Franchement, je te conseille pas, il fume, il doit avoir une haleine épouvantable au matin, sans compter que la clope, c’est bien connu, ça provoque des problèmes de… Ben tu vois, quoi. Moi, je vape, mais il m’écoute jamais, il n’en fait qu’à sa tête. »

Et après, il faut insister

Normalement, à ce stade, votre ami devrait être naturellement moins loquace que d’habitude, chacune des paroles qu’il prononce étant retournée pour s’en servir contre lui. Impossible d’illustrer par des exemples, tout étant question d’opportunités, mais je sais que je peux compter sur votre talent.

Mais il n’y a pas que la communication verbale dans la vie. Il y a Facebook aussi. Toutes les heures, envoyez-lui un lien vers un kit débutant dans une boutique en ligne. N’oubliez pas son mail : retransférez-lui systématiquement toutes les publicités pour les produits de vape que vous recevez. Mieux : inscrivez-le à toutes les newsletter, toutes les souscriptions d’abonnement, tout ce que vous trouverez.

Quand des amis demanderont ce qui lui ferait plaisir pour son anniversaire, répondez que vous vous chargez du cadeau et achetez-lui un kit, avec plein de liquides.

Il est marié ? Présentez sa femme à tous les vapoteurs beaux gosses que vous connaissez afin qu’elle le quitte pour l’un d’entre eux (si vous n’en connaissez pas, demandez mes coordonnées à la rédaction, je suis prêt à tout pour aider mes lecteurs).

Avec tout ça, vous devriez atteindre votre objectif : votre désormais ex-ami ne vous adressera pas la parole, mieux, il vivra dans l’obsession de vous éviter.

Et bien quoi ? J’entends ici des récriminations. Que me hélâtes-vous à propos de ? Votre ami ne l’est plus, et vous en êtes fort marri ? Je ne comprends pas pourquoi. Hola, si, attendez, l’illumination vient de s’abattre tragiquement sur mon crâne heureusement résistant : vous avez cru qu’il s’agissait d’un article sur comment convaincre votre ami de passer à la vape ? Mais non, si le harcèlement fonctionnait, ça se aurait.

Je l’ai pourtant expliqué, de manière quelque peu tarabiscotée, il s’agit d’un article sur la meilleure façon de vous débarrasser de ce boulet. C’est chose faite : ce gêneur ne vous adresse plus la parole. Ainsi, vous avez fait le vide autour de vous, il n’y a plus de fumeurs, et, en plus, quand votre ami va mourir, tué par le tabac, vous serez moins triste.

De rien.

L’auteur tient à rappeler que l’article du vendredi est parodique. Retournez chercher la poésie, la finesse, la subtilité, l’intelligence et les plans élaborés dans la poubelle. Toutes les cascades ont été réalisées par des professionnels, ne tentez pas de reproduire ça chez vous.

Annonce

Les commentaires sont fermés.