Vous êtes ici : Vaping Post » La boîte à questions » Questions pratiques » Comment nettoyer sa cigarette électronique ?

Comment nettoyer sa cigarette électronique ?

    Annonce

Vapoteur, vous vous demandez comment nettoyer votre cigarette électronique de manière efficace ? Alors installez-vous confortablement et préparez-vous à une petite séance de soin de votre vaporisateur personnel.

Temps nécessaire : 10 minutes.

Pour nettoyer votre cigarette électronique suivez ces étapes très simples :

  1. Dévissez votre clearomiseur de votre batterie

    Séparez votre clearomiseur (réservoir) de sa batterie afin de démonter par la suite l’ensemble des pièces à nettoyer.

  2. Dévissez le réservoir de votre clearomiseur

    Enlevez le réservoir de votre clearomiseur en prenant soin de vider le e-liquide au préalable.

  3. Enlevez la résistance de votre clearomiseur

    Dévissez la résistance qui se trouve à l’intérieur de votre clearomiseur. Si usagée, cette pièce ne se nettoie pas. Mettez-la à la poubelle pour la remplacer par la suite.

  4. Nettoyez à l’eau tiède l’ensemble des pièces de votre clearomiseur

    Passez sous l’eau les différentes parties (réservoir, embout buccal, joints, etc.) de votre clearomiseur et utilisez un peu de savon si besoin.

  5. Rincez l’ensemble des pièces et faites-les sécher

    Laisser à l’air libre les pièces nettoyées afin qu’elles puissent sécher complètement.

  6. Remontez le tout et changez votre résistance si besoin

    Votre clearomiseur est maintenant propre. Si nécessaire, vous pouvez également prendre une nouvelle résistance avant de remplir le réservoir en e-liquide. Attendez quelques minutes avant d’actionner votre cigarette électronique.


Pourquoi nettoyer sa cigarette électronique ?

Avant de s’attaquer au nettoyage de sa vape, encore faut-il comprendre pourquoi l’opération est importante. Et pour ce faire, inutile d’y aller par quatre chemins, la réponse est tout simplement : l’hygiène.

La cigarette électronique est un objet que l’on transporte toujours avec soi, et que l’on passe littéralement sa journée à mettre à la bouche. Ainsi, comme tout objet en contact avec les muqueuses, il est indispensable qu’elle soit propre en permanence.

Quelles parties de sa cigarette électronique nettoyer ?

La cigarette électronique est composée de divers éléments :

  • La box, dans laquelle est logé l’accumulateur (ou batterie), qui fournit à l’ensemble l’énergie nécessaire afin de fonctionner,
  • L’atomiseur, clearomiseur, ou dripper, dans lequel est installé la résistance qui permet la chauffe du liquide puis son inhalation,
  • Le drip-tip, que l’on porte à la bouche afin de pouvoir inhaler le liquide au préalablement transformé en vapeur.

Si le nettoyage de la box n’est pas spécialement évident car composée de diverses pièces électroniques, il est particulièrement important de prendre soin de nettoyer régulièrement son atomiseur, clearomiseur ou dripper, ainsi que son drip-tip.

Le nettoyage des parties névralgiques

La première pièce qu’il convient de nettoyer est l’atomiseur, clearomiseur ou dripper.

En contact permanent avec l’e-liquide, il est toujours situé près de la bouche du vapoteur lorsque celui-ci utilise sa cigarette électronique. De plus, de par les éventuelles fuites ou suintements qui peuvent survenir lors du vapotage, de nombreuses poussières et autres particules indésirables peuvent se fixer contre sa paroi, et parfois même à l’intérieur.

Afin de procéder à un nettoyage efficace de ces pièces, il suffit de procéder comme suit :

  • Dévissez l’atomiseur (ou clearomiseur, dripper) de la batterie afin de séparer les deux pièces,
  • ôtez le top cap (voir image ci-dessus) afin de pouvoir accéder à la résistance,
  • dévissez la résistance.

A la suite de ces étapes, vous devriez vous retrouver avec le top cap d’un côté, la résistance de l’autre, puis le reste de l’atomiseur qui devrait alors comprendre le réservoir, la base et le drip tip.

Afin de nettoyer chacune des pièces de manière efficace, il suffit de procéder à un nettoyage à l’eau tiède. N’ayez aucune crainte, vous pouvez sans risque plonger toutes les pièces qui composent un atomiseur dans un verre rempli d’eau. La seule exception étant que dans le cas d’un clearomiseur, il convient de ne pas tremper la résistance dans l’eau. En effet, cette opération imbiberait alors d’eau la fibre contenue à l’intérieur, et il serait nécessaire de changer de résistance par la suite.

Au cours de l’opération, vous pouvez tout à fait utiliser un coton-tige afin d’accéder à tous les recoins de votre matériel.

Si le nettoyage de la résistance est possible, nous vous déconseillons toutefois de le faire. Mieux vaut changer votre résistance lorsque celle-ci est encrassée. Pour information, la pratique du dry burn qui consiste à faire chauffer la résistance pour brûler les résidus peut également s’avérer inappropriée. En effet, l’oxydation qui peut s’installer sur le fil résistif suite à cette opération, est susceptible de provoquer la formation d’une couche de composés toxiques qui pourrait se décrocher par la suite, et dégrader ainsi la qualité de la vapeur inhalée. En savoir plus

Après avoir fait tremper votre clearomiseur (au préalablement démonté) quelques minutes dans un verre d’eau tiède, il ne restera plus qu’à le remonter :

  • Commencez par revisser votre résistance (vous pouvez également profiter de l’occasion pour la changer),
  • remettez le réservoir,
  • refermez le tout à l’aide du top cap puis installez enfin le drip tip.

Et puisque le nettoyage d’un matériel de vape n’arrivera jamais au niveau de celui d’un produit neuf, n’hésitez pas à consulter notre best of des meilleures cigarettes électroniques pour l’année 2020 !

Les meilleures cigarettes électroniques en 2020

Annonce

Les commentaires sont fermés.