Vous êtes ici : Vaping Post » Humour » Cette mystérieuse disparition dans les Simpson va vous étonner

Cette mystérieuse disparition dans les Simpson va vous étonner

    Annonce
  • Calumette
  • le petit vapoteur
  • Pulp
  • Vaporesso
  • Innokin

Double disparition dans le dessin animé les Simpson. Et si l’une est remarquable et vaine, l’autre est tout aussi vaine, mais passée complètement inaperçue. Mais elle peut avoir une force de symbole qui n’est pas celle attendue. 

Va voir chez Mo si j’y suis

Avez-vous remarqué, quand Homer Simpson va boire un coup dans le bar de Mo, ce distributeur de cigarettes à l’entrée ? Eh bien, il n’y est plus. C’est ce qu’ont affirmé les showrunner du dessin animé, et c’est une des grandes nouveautés de la 35e saison des Simpson.

Allez, soyons honnêtes : l’objet de leur déclaration portait sur un autre élément, le fait que Homer n’étranglera plus Bart, pour « lutter contre la violence faite aux enfants ». Alors, c’est un but très noble et très louable, mais le rapport entre la vraie vie et un dessin animé caricatural reste flou dans l’esprit de votre serviteur.

Mais c’est un peu comme une montre suisse, je n’ai pas la moindre idée de comment elle fonctionne, l’essentiel, c’est qu’elle donne l’heure.

Il est souhaitable que cela fonctionne mieux que la disparition du distributeur de cigarettes chez Mo, qui a eu un impact plus que limité sur la consommation de tabac dans le monde. Notez, c’est très récent, il faut peut-être attendre un peu avant de percevoir les premières retombées.

Interlude amusant : saurez-vous trouver le distributeur de cigarettes dans les Simpson ?

Mais, avant tout, la morale est sauve. Homer pourra continuer à être un alcoolique irresponsable négligeant sa famille et mettant gravement en danger sa ville, voire le monde, à cause de sa négligence sans son travail au sein d’une centrale nucléaire, tant qu’à aucun moment il n’est montré passant devant un distributeur de cigarette que personne n’avait vu en 34 ans, ça va, la morale est sauve.

Ah, et à s’empiffrer. Surtout à s’empiffrer. Parce qu’on peut lutter contre la deuxième cause de mortalité évitable aux Etats-Unis, mais pas la première, il ne faut pas trop en demander. 

Mais c’est vrai qu’on ne porte pas assez d’attention aux détails. Il en faudrait plus, ça changerait le monde.

Oh, Marge, j’ai encore sauvé le monde

Tenez, le cancer du sein. Il y avait l’opération « octobre rose » destinée à sensibiliser l’opinion sur cette maladie très grave, rappelons-le. Et sans doute beaucoup de vies ont été sauvées grâce à cela. Mais peut-être aurions-nous pu en sauver encore plus, grâce aux showrunner des Simpson.

Ils auraient par exemple pu suggérer à la Première ministre française, Elisabeth Borne, de mettre un drip tip rose sur sa vape pour la prochaine session des questions au gouvernement de l’Assemblée nationale. Ça aurait tout changé.

Voire, soyons ambitieux, de suggérer aux Présidents, lorsqu’ils se réuniront à l’occasion, par exemple, du prochain G20, de mettre tous deux paires de chaussettes au lieu d’une. Et voilà le problème de la crise de l’énergie réglé.

On ne le sait pas assez, mais l’équipe responsable des Simpson font pousser un petit soupir à Homer, de temps en temps, pour que les éoliennes puissent tourner.

Curieusement, il y a une autre disparition, dans la saison 35 des Simpson, dont ils n’ont absolument pas parlé. Celle du public. Mais il faut les comprendre : quand on tient l’avenir du monde sur ses épaules, on n’a pas le temps de se focaliser sur les détails. 

Mais soyons reconnaissants : grâce à eux, on pourra encore tuer Kenny. 

Cet article d’opinion n’engage que le point de vue de son auteur et ne représente pas forcément l’avis de la rédaction.

Nos derniers articles d’opinion

Les commentaires sont fermés.