Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » Vape aux États-Unis : moins c’est cher, plus c’est populaire

Vape aux États-Unis : moins c’est cher, plus c’est populaire

    Annonce

Selon une récente étude réalisée par des chercheurs du CDC, la baisse du prix des produits de la vape aurait aidé à faire croître leur popularité aux USA. 

Des ventes en hausse

Il y a quelques jours paraissait au sein de la revue Preventing Chronic Disease, une nouvelle étude [1] réalisée par des chercheurs du CDC (Centers for Disease Control and prevention), mettant en lumière le fait que la baisse générale du tarif des produits de la vape, aurait permis d’en accroître la popularité.  

Une analyse qui révèle notamment, qu’entre les années 2012 et 2016, les ventes des produits de la vape auraient augmenté de 132 % aux USA, passant ainsi de 667 unités pour 100 000 personnes en 2012, à pas moins de 1 547 pour l’année 2016, alors que leurs prix diminuaient. Une hausse particulièrement remarquable concernant les systèmes pods (prefilled cartridges). 

Courbe des ventes des produits de la vape, CDC

Dans le détail, les produits de la vape jetables auraient vu leurs ventes augmenter de 27 %, celles des produits rechargeables de 154 %, et enfin pour les produits utilisant des cartouches préremplies, de pas moins de 256 %. 

Il y a d’ailleurs fort à parier que, concernant cette dernière catégorie, l’incroyable popularité de la marque Juul, y soit pour beaucoup. 

Des prix en baisse

En plus de ce graphique, l’étude en propose également un second, mettant en lumière le fait que le tarif de ces mêmes produits, aurait diminué sensiblement en même temps que leurs ventes progressaient. Une simple coïncidence ? Non, selon l’analyse du CDC.

Courbe des tarifs des produits de la vape, CDC

L’étude révèle ainsi que le moment où les ventes des produits de la vape jetables augmentaient le plus, correspondait au timing où leur prix diminuait également, d’environ 14 % en moyenne. Concernant les vapoteuses utilisant des cartouches pré-remplies, leur prix aurait quant à lui diminué d’environ 12 %.

Les chercheurs du CDC concluent ainsi : 

Dans l’ensemble, les ventes d’unités de cigarettes électroniques aux États-Unis ont généralement augmenté à mesure que les prix des produits diminuaient.

“Ces résultats démontrent l’évolution rapide du marché américain de la vente au détail de cigarettes électroniques. La surveillance continue des ventes et des prix des unités de cigarettes électroniques est essentielle pour informer et évaluer les stratégies de lutte antitabac fondées sur des données probantes”.

Une étude qui devrait se retrouver rapidement mise en avant par les nombreux vapoteurs et autres experts du domaine s’indignant des potentielles taxes que certains pays souhaitent mettre en place.

La question étant tout à fait légitime : pourquoi mettre en place une taxe sur un produit considéré comme étant 95 % moins nocif que les cigarettes combustibles, par le ministère de la santé Britannique, alors qu’une récente étude tend à prouver que son utilisation diminuerait probablement dans le cas où son tarif augmenterait ?


[1] Wang TW, Coats EM, Gammon DG, Loomis BR, Kuiper NM, Rogers T, et al. National and State-Specific Unit Sales and Prices for Electronic Cigarettes, United States, 2012–2016. Prev Chronic Dis 2018;15:170555. DOI: http://dx.doi.org/10.5888/pcd15.170555


La vape américaine vous intéresse ? Alors continuez la lecture

USA : la FDA continue d’accepter le tabac chauffé mais...

Homme en train d'utiliser un IQOS

  • Publié le 30/01/2023

Trois nouveaux sticks pour l’IQOS ont été autorisés tandis que deux cigarettes électroniques au menthol ont été refusées.

Juul : la société peut-elle éviter un dépôt de bilan...

  • Publié le 14/11/2022

Une nouvelle rentrée d’argent devrait lui permettre de rester en activité le temps que la justice étudie sa récente plainte déposée contre la FDA.

Juul : le célèbre fabricant de pods porte plainte contre...

Un pod Juul

  • Publié le 26/09/2022

Pour lui, le refus d’autorisation de ses produits aux USA est le fruit de pressions politiques et non d’une analyse scientifique objective.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.