Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : un sénateur continue de lutter contre la vape

USA : un sénateur continue de lutter contre la vape

    Annonce

Chuck Schumer, leader de la minorité au Sénat Américain, demande à la FDA de sévir contre la cigarette électronique, et plus particulièrement les saveurs de certains e-liquides. 

C’est tellement addictif

Chuck Schumer est sénateur et leader de la minorité au Sénat Américain. Dans une récente déclaration faite dimanche dernier, le sénateur explique que, selon lui, la FDA doit “mieux réglementer la vente et la distribution des cigarettes électroniques”, mais également faire respecter les lois déjà en vigueur, notamment en interdisant la vente des produits de la vape aux mineurs. 

Chuck Schumer se bat contre la vape depuis déjà longtemps. Ainsi, en octobre dernier, il réalisait une vidéo, baptisée “Juulers against Juul”, en collaboration avec plusieurs enfants afin de prévenir des dangers que représente la cigarette électronique et plus particulièrement celle de la marque Juul

“L’engouement des enfants pour les saveurs de e-liquides qui ressemblent à de la crème fouettée, des bonbons, des biscuits n’est pas seulement une mauvaise tendance, c’est une recette de désastre qui alimente une dépendance pure et simple” déclare-t-il. 

Rappelons tout de même que l’importance des arômes dans les e-liquides a déjà été démontrée et que les vapoteurs américains sont, en ce moment même, encore en train de se mobiliser afin de les préserver

Toutefois, si l’intégralité des acteurs du monde de la vape semble d’accord pour dire que la cigarette électronique n’est pas un produit destiné aux enfants, certains témoignages posent tout de même question. 

Ainsi, Jack Salomon, 15 ans, et étudiant de première année à Scarsdale High School déclare acheter tous ses e-liquides lui-même et sans jamais que son âge ne pose problème. Il ajoute : 

“C’est tellement addictif. J’essaie d’arrêter, mais mon esprit me dit simplement que j’ai besoin que de la fumée sorte de ma bouche”

Il est cependant nécessaire de ne pas oublier qu’un récent rapport a prouvé que la cigarette électronique semble majoritairement utilisée par d’anciens fumeurs, et que sa toxicité est 95 % moindre que celle des cigarettes de tabac d’après le département de santé Britannique.