Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Aromamizer Titan RDTA – Steam Crave

Test : Aromamizer Titan RDTA – Steam Crave

    Annonce

Vous cherchez une vape hors norme et dans la démesure ? Ne cherchez pas plus loin l’Aromamizer Titan RDTA a mis la barre très haute : 41 mm de diamètre, jusqu’à 28 ml de contenance et une polyvalence impressionnante. Un atomiseur vraiment surprenant.  

Gigantesque et polyvalent

Sous ses airs de grosse machine  uniquement capable de produire une vapeur indécente se cache un atomiseur très polyvalent, que l’on prend plaisir à découvrir sur la durée puisqu’il dispose de nombreuses possibilités. RDA, RTA (18 ou 28 ml), trois plateaux de montage et un réglage du flux d’air aux multiples options. Il y a de quoi s’occuper.

Caractéristiques techniques

Diamètre41mm
Hauteur71
Contenance28 ou 18
Poids196 g
Remplissagepar le haut
Type de montagedouble résistance
Plateau de montagepostless, velocity, série
Arrivée d'airpar le coté
Drip Tip810
Matériauxacier, verre

Le coffret comprend :

  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Drip tip
  • Outil
  • Mode d'emploi
  • Goodies

3 en 1

Le Titan RDTA offre trois configurations possibles : dripper, tank 18 ml ou 28 ml. Toutes les pièces nécessaires pour passer de l’un à l’autre sont fournies, et le changement s’effectue facilement du moment qu’il n’est pas rempli de liquide puisqu’on peut passer de l’un à l’autre sans toucher au montage. 

Ici, en configuration tank 28 ml, il impressionne mais s’utilise comme n’importe quel atomiseur. La qualité de fabrication est impeccable et le matériau utilisé est de qualité. On peut verrouiller l’arrivée de liquide grâce à une bague prévue à cet effet qu’il suffit de tourner. Le verrouillage ou non de l’arrivée de liquide est facilement identifiable grâce à deux cadenas, un ouvert et un fermé gravés sur cette bague.

Ici, en configuration dripper, il fonctionne bien mais ne pas pouvoir retirer le top cap facilement gène un peu. Il dispose quand même d’une petite réserve de liquide, mais  malheureusement, il n’a pas l’option bottom feeder. C’est pour moi la configuration où il s’exprime le moins bien puisqu’on on reste quand même proche des sensations d’une vape sur tank.

Pour remplir cet immense réservoir, il fallait des trous de remplissage conséquents, et c’est le cas. Aucun problème pour le remplir, peu importe la bouteille utilisée.

Ici, on peut voir le fonctionnement du système d’alimentation en liquide et les systèmes de verrouillage. Il y a de grosse alimentation en liquide et il faut bien jauger la quantité de coton, sans quoi il aura tendance à fuir. Lors de longues périodes où on ne l’utilise pas, surtout en configuration 28 ml, il faut penser à verrouiller l’alimentation en liquide même avec un cotonnage parfaitement réalisé.

Multiples possibilités

L’Aromamizer Titan RDTA est livré de base en configuration postless. Deux autres plateaux sont possibles grâce à des pièces à visser.

Un plateau postless parfaitement adapté aux gros montage car l’espacement entre les trous pour les pattes des coils est large. À l’inverse,  l’installation de petites résistances en est d’autant plus délicat. 

Le plateau en configuration Velocity  est quant à lui parfaitement adapté pour installer des coils plus petits.

Enfin, le plateau pour les montages de résistance en série, une configuration plus atypique qui permet de doubler la valeur de ses résistances. Par exemple, sur ce montage, j’utilise des coils de 0,17 ohm chacun. Sur un montage classique, la valeur de résistance finale serait de 0,085 ohm ce qui rendrait son utilisation peu confortable. Avec un montage en série, les deux résistances s’additionnent et la valeur de résistance finale est de 0,34 ohm, ce qui est beaucoup plus confortable.

L’air flow est tout aussi polyvalent avec trois types de trous répétés de chaque coté. Il y en a pour tout les goûts, toujours sur une inhalation directe bien sûr mais dans une large plage. Petit regret tout de même, il peut avoir tendance à siffler si on restreint trop le flux d’air. 

Et la vape alors ?

Dans les trois configurations de plateaux et d’atomiseur, l’Aromamizer Titan s’exprime très bien ! C’est un monstre qui ne demande qu’à être dompté. Il ne suffit pas de mettre deux coils et du coton sans réfléchir. La polyvalence dont il fait preuve se fait un peu au détriment de la simplicité, il faudra bien penser à quel plateau pour quel montage et se montrer minutieux sur le dosage du coton.

Une fois la bonne configuration trouvée, il est surprenant, avec des saveurs bien rendues, une vape agréable et le tout sur une plage d’utilisation exceptionnellement vaste. 

En résumé

On aime

  • Polyvalence
  • Fintions
  • Qualité de la vape
  • Facile à monter

On n’aime pas

  • Air flow qui siffle dans certains cas

Conclusion

4,4 /5

Le Titan RDTA est riche en possibilités. Tout le monde peut trouver une configuration et un montage adapté. Bien sûr, sous réserve d'aimer l'inhalation directe en double coil et les gros atomiseurs. La qualité de fabrication est irréprochable, le packaging bien fourni. Cet atomiseur offre une vape des plus variée et tout un univers de possibilités à explorer. Dommage qu'il siffle dans certaines configurations.

Le Aromamizer Titan RDTA en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *