Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : interdiction de la vape pour cause d’urgence sanitaire dans le Massachusetts

USA : interdiction de la vape pour cause d’urgence sanitaire dans le Massachusetts

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Une interdiction temporaire de la vape vient d’être prononcée dans l’Etat du Massachusetts pour cause « d’urgence sanitaire » selon son gouverneur.

4 mois sans vapotage

Après une interdiction de la vape dans la ville de San Francisco, puis une interdiction de tous les produits aromatisés dans l’Etat du Michigan, c’est aujourd’hui au tour du Massachusetts de s’attaquer au vapotage et d’interdire l’intégralité des produits de la vape pour une durée de 4 mois.

Une décision annoncée hier par le gouverneur, qui a officiellement déclaré un état « d’urgence sanitaire en raison d’une grave maladie pulmonaire associée à l’utilisation de cigarettes électroniques et de produits de la vape à base de marijuana ».

L’élu a poursuivi son discours en indiquant demander au conseil de santé publique local d’ordonner « une interdiction temporaire de quatre mois sur la vente de tous les produits de la vape dans les établissements de vente au détail, en ligne et par tout autre moyen, et ce, dès maintenant ».

Cette décision fait naturellement suite aux nombreux cas de maladies pulmonaires apparus aux Etats-Unis, et qui toucheraient désormais plus de 530 personnes, dont 7 ayant perdu la vie.

Jusqu’à présent, 61 cas ont été signalés au CDC dans l’Etat du Massachusetts. Tandis que trois ont été confirmés, deux sont considérés comme « probables », alors que les autres sont toujours en attente d’une analyse plus approfondie.

Les responsables politiques locaux ont indiqué que, durant cette période d’interdiction de la vape, une « ordonnance d’état » sera mise en place pour d’autres substituts nicotiniques (gommes à mâcher et patchs), afin que les particuliers puissent accéder à ces produits sans ordonnance individuelle.

Peut-être aurait-il été bon que le gouverneur, qui a lui-même indiqué que le problème était associé « à l’utilisation de cigarettes électroniques et de produits de la vape à base de marijuana », se concentre sur une interdiction des produits à base de THC.

La FDA ayant elle-même recommandé d’arrêter la consommation de ces produits, sans pour autant conseiller de ne plus vaper d’e-liquides traditionnels, qui n’ont jusqu’à présent, pas causé le moindre problème pulmonaire à qui que ce soit.

Le reste de l’info’ made in USA

USA : 430 signataires demandent à FedEx de reprendre les...

Un homme en train de livrer un paquet
  • Publié le 14/07/2021

Accompagnés par l’American Vaping Association, ils accusent la société de livraison d’être influencée par l’argent des lobbies.

Juul : vers la mort de l’entreprise ?

  • Publié le 7/07/2021

Si la Food and Drug Administration n’autorise pas la société à continuer de vendre ses produits aux USA, son destin pourrait être scellé.

USA : la FDA s’intéresse désormais de près aux plus...

  • Publié le 2/07/2021

L’organisme a contacté 4 des plus grands fabricants de cigarette électronique afin de s’informer sur leur manière d’utiliser les réseaux sociaux.

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.