Vous êtes ici : Vaping Post » Humour » Une vape saine dans un corps sain

Une vape saine dans un corps sain

    Annonce

La vape, c’est un peu comme la vie : pleine de gens intéressants qui ont leur histoire et leur vécu. Du coup, ils ont tous des raisons très différentes pour commencer. Et l’article du vendredi est aussi là pour vous les raconter.

Une vie saine

Cette histoire se déroule dans un concert de métal. Vous verrez que ce détail a toute son importance. Il faut aussi préciser qu’elle est vraie. Le personnage principal en est un type, métalleux typique : barbe hirsute, cheveux longs, battle jacket qui a vu des jours meilleurs.

Oh, je vois des béotiens. La battle jacket est la veste généralement sans manche portée par les fans de métal, sur laquelle ils cousent les patchs de leurs groupes préférés. Il y a des règles pour faire sa battle jacket, ça ne se fait pas n’importe comment. Mais ce n’est pas le sujet.

Le métalleux est avec un ami, qui lui est normal, manifestement, c’est son premier concert du genre, et il s’en fait expliquer les us et coutumes.

“Bon, pour commencer, le headbang” commence le métalleux “Alors, tu balances ta tête violemment d’avant en arrière.”

“Ca risque rien ?” demande le type normal, intimidé. 

“Bah, le chanteur de Slayer a failli finir paralysé tellement il s’était ruiné les cervicales, et sinon des médecins disent que ça cause des micro hémorragies quand ton cerveau vient taper dans ta boîte crânienne, mais sinon, non. Sinon, pendant le concert, il y aura certainement un circle pit” 

“C’est quoi ?” demande son ami.

“Ben on fait un grand cercle et on tourne tous autour très vite en pogotant, mais t’inquiètes, on prend autant de mandales qu’on en distribue, c’est équitable. Après, le chanteur aime bien faire un wall of death”.

“Un mur de la mort ?” demande le type normal, “c’est quoi ce truc ?”

“Ben c’est assez simple, le chanteur fait signe pour que la foule se sépare en deux blocs qui se font face à face, et à son signal, les deux parties se foncent dedans pendant que le groupe joue un passage bien violent. Et ils autorisent le stage diving, aussi…”

“Ce qui est ?” demande le type normal, blême.

“Ben tu montes sur scène, tu prends ton élan, et tu sautes dans la foule de tout ton long”.
Tout en expliquant ça, le métalleux a sorti de sa poche un set-up et commence à tirer dessus.

“Tiens, t’as arrêté de fumer ?” demande le type normal.

Et le métalleux répond, spontanément “Ben ouais, je fais attention à ma santé”. 

Annonce