Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Exceed Box D22C Kit – Joyetech

Test : Exceed Box D22C Kit – Joyetech

    Annonce

Avec le kit Exceed Box D22C, composé d’un bon clearomiseur et d’une batterie de 3000 mAh, Joyetech propose un produit très à l’aise pour la vape en inhalation directe, mais qui sait aussi s’adapter à l’inhalation indirecte. Bonus : son autonomie est confortable.

Joyetech a beaucoup fait ces dernières années pour proposer aux débutants des matériels simples à utiliser et procurant une vape de qualité, en particulier avec la série des AIO, cigarettes électroniques “tout en un”, qui ont eu un succès phénoménal. Mais les AIO ont une caractéristique : le clearomiseur et la batterie sont inséparables. C’est intéressant parce que simple, mais il y a aussi des inconvénients : en cas de panne de batterie, on ne peut pas visser l’atomiseur sur une autre, en cas de casse du Pyrex on doit tout changer, et si on s’achète un nouvel atomiseur, on devra aussi acheter une autre batterie.

Le kit Exceed Box propose une batterie et un clearomiseur indépendant, supprimant donc les inconvénients des systèmes “tout en un”, tout en restant très simple d’utilisation.

La boite contient tout ce qu’il faut pour commencer à vaper

Atomiseur Exceed D22C
Box Exceed Box
Résistances EX 0,5 ohm (inhalation directe)
EX air 1,2 ohm (inhalation indirecte)
Accessoires câble de rechargement, réservoir en Pyrex de 3,5 ml et manuels (box et clearomiseur)
Pièces joints de remplacement et tube d’extension de cheminée

Le galet et le lutin

La forme du haut de ce clearomiseur me fait irrésistiblement penser à un chapeau de lutin. Et je trouve assez rigolo de vaper un chapeau de lutin. Voilà, voilà… ça n’a pas tellement d’intérêt, mais il fallait que je le dise.

Plus important, le clearomiseur est livré avec 2 réservoirs en Pyrex. Le premier, monté d’origine, est court, la contenance du clearomiseur est alors de 2 ml.

Le deuxième réservoir en Pyrex, plus long, porte la contenance à 3,5 ml sans modifier sensiblement l’encombrement du kit. Pour monter ce deuxième réservoir, il faut d’abord ajouter un petit tube d’extension pour faire le lien entre la tête et le chapeau (de lutin), visible sur la gauche la photo suivante.

Avant mettre en service le clearomiseur, il convient de choisir la résistance à utiliser parmi les deux proposées dans le kit : 
– une résistance de 1,2 ohm, de couleur acier, conçue pour l’inhalation indirecte, dite bouche/poumon, et déjà montée dans l’atomiseur.
– une résistance de 0,5 ohm, de couleur or, conçue pour l’inhalation directe, proposée dans les accessoires.

Pourquoi une couleur or ? Probablement parce que les lutins ont un cœur d’or… et qu’ils vapent en direct pour faire de gros nuages, c’est bien connu.

Une fois la résistance choisie, on la visse sur la base, puis on visse la base sur le chapeau, puis on visse le clearomiseur sur la box… oui, quand on vape, on visse souvent des trucs.

Avant de pouvoir remplir le réservoir de son liquide préféré, nous aurons à négocier avec la TPD ! La Terrible Planification Démoniaque des méchants Orques visant à embêter les gentils lutins vapoteurs.

La TPD, loi européenne, exige que les contenants de liquides nicotinés soient sécurisés, pour que des enfants ne puissent pas les ouvrir (comme sur des bouteille de solvants). Les flacons de e-liquides sont donc équipés d’un bouchon sur lequel il faut appuyer fermement avant de les tourner. Joyetech, dont le sens des responsabilités est grand, a conçu un chapeau de ce type pour ce clearomiseur : il faut appuyer dessus pour pouvoir le dévisser… et le revisser. À l’usage, c’est une petite contrainte mais ce n’est pas insurmontable, il suffit d’être prévenu.

Ceci fait, nous pouvons allumer la box par 5 clics frénétiques sur son bouton noir (très pratique au demeurant). Pas d’autres boutons en vue pour régler la puissance de vape, mais Joyetech a tout de même doté sa box d’une petite électronique permettant de choisir entre de 2 modes, en langue de Shakespeare :
– direct output
– constant voltage output

Qu’est-ce à dire ?
Les accus pour la vape sont ainsi fait qu’à pleine charge, ils délivrent une tension d’environ 4,2 V. Mais au fil de leur décharge, cette tension diminue progressivement, jusqu’à 3,3 V pour cette box.
Comme la puissance dépend de la tension envoyée dans la résistance, cela va donc jouer sur le ressenti de vape.

Direct output, ou sortie directe, ça veut donc dire que la box ne fait rien, la tension envoyée dans le clearomiseur est celle de l’accu dans son état de charge du moment. Concrètement, la puissance de la vape diminue au fil de la décharge. A nous de décider quand ça ne nous convient plus et de recharger la batterie.

Constant voltage output, ou sortie en tension constante, ça veut dire que l’électronique de la box régule la tension à 3,7 V… que les accus soient en pleine charge ou pas. Concrètement, la puissance de vape sera plus douce, et l’autonomie sera un peu plus importante (j’ai dit 3,7 V ; mais c’est un peu au pif, Joyetech ne précisant pas à quelle tension sa box régule. Au ressenti on est dans ces eaux-là).

L’un des modes est-il meilleur que l’autre ?
Non, c’est à chacun d’expérimenter,  en fonction de ses goût, entre une vape plus dynamique ou plus douce.
Suivant la charge des accus, la puissance ira de 30 à 22 W avec la résistance de 0,5 ohm, et de 13 à 9 W avec la résistance de 1,2 ohm, ce qui est parfaitement cohérent.

Comment sélectionner l’un ou l’autre mode ?
Quand la box est allumée, il suffit de cliquer trois fois rapidement sur le bouton. Le contour du haut de la box s’illumine alors de blanc (sortie directe), ou de orange (tension constante).

Sur le dessus de la box, un petit écran rond affiche 5 barres, puis 4, puis 3, 2, 1… pour nous indiquer le niveau de charge restant dans les accus. Notons qu’il est possible de vaper tout en rechargeant la box.

Certains auront remarqué que je n’ai pas amorcé la tête avant de remplir le réservoir. Effectivement, j’ai oublié, c’est mal ! Mais il y a une astuce : il suffit de fermer les arrivées d’air, et d’aspirer, sans appuyer sur le bouton fire, comme pour faire le vide dans le clearomiseur. En le faisant 5 à 10 fois, on fait rentrer le liquide dans la tête, et tout va bien.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles de la box Exceed

Type de matériel kit débutant
Dimensions mod 67 x 41 x 24 mm – 106 g
Batterie 3000 mAh, intégrée
Charge USB, 1 A
Dimensions atomiseur 22 x 38 ou 22 x 45 – 41 g
Résistances 0,5 ohm et 1,2 ohm
Arrivées d’air réglable
Poids du kit 147 g

Le lutin sait vaper dans tous les modes

Tout d’abord, il faut dire que ce kit est discret et très agréable à tenir en main.
La box avec ses parois en métal et ses arrondis donne l’impression d’avoir en main un galet, j’aime beaucoup. Le bouton tombe naturellement sous le pouce ou sous l’index suivant le sens dans lequel on prend la box, et il est assez large pour qu’on ne le rate jamais.

Mais attention, il y a un petit loup dans cet atomiseur de lutin. Il ne faut surtout pas serrer le chapeau trop fort après avoir rempli le réservoir. C’est du vécu : je l’ai fait ! Du coup, en voulant dévisser le chapeau pour remplir le réservoir, c’est le réservoir que j’ai démonté. Il était vide, pas de catastrophe donc. Mais ensuite pour séparer le chapeau de la bague de remplissage, ce fut une véritable galère : il n’y a aucune prise. Je m’en suis sorti après 20 minutes d’efforts variés, mais j’ai retenu la leçon : ne pas forcer sur le vissage du chapeau, qui n’en a pas besoin, il ne fuira pas pour autant. Dans la même idée, on ne peut retirer le réservoir en Pyrex qu’après l’avoir utilisé une première fois : cela imbibe le joint noir, qui n’accepte de lâcher prise qu’à cette seule condition.

Plus essentiel, le kit offre une vraie vape serrée et une vrai vape aérienne, en choisissant sa résistance et son ouverture de flux d’air, grâce à la bague de réglage en bas du réservoir.
– Réglé sur 1, 2 ou 3 petits trous avec la résistance en 1,2 ohm, la vape est impeccablement indirecte.
– Réglé sur la large ouverture en œil de cyclope, et avec la tête en 0,5 ohm, la vape va de de légèrement à bien aérienne, on fera de plus gros nuages.
En contrepartie, il ne faut pas mixer : la résistance de 0,5 ohm ne marche pas bien en indirect et vice versa.

J’ai été particulièrement impressionné par le rendu des saveurs de la tête de 0,5 ohm en vape directe. Les expériences que j’ai eues avec les têtes Joyetech jusque-là ne m’avaient pas toujours convaincu, Aspire et Innokin faisant souvent mieux dans ce domaine. Mais là, avec cette nouvelle EX 0,5 ohm, Joyetech a rejoint le peloton de… tête.
L’autre tête, de 1,2 ohm, marche bien aussi, elle est dans la bonne moyenne.

Enfin, la capacité de la batterie est un réel atout. Quand la plupart des kits de ce genre offrent 1000 à 1500 mAh de capacité, Joyetech en offre le double, 3000 mAh sans surcoût important. En effet, avec 1500 mAh, on peut tenir une journée en vape indirecte… mais pas en vape directe. Avec 3000 mAh, on tiendra une journée à l’aise. La box est parfaitement dimensionné pour le type de vape de l’atomiseur.

Du coup, ce kit répond bien aux besoins des lutins vapoteurs qui, après une première expérience de vape serrée, souhaitent élargir leur gamme de vape et s’essayer progressivement à une vape plus aérienne et ludique, sans se préoccuper plus de technique, et gardant la possibilité de vaper serré quand il en auront envie. Il fera aussi un très bon set-up de sortie pour les vapoteurs confirmés qui veulent une vape simple sans se préoccuper de réglages.

En résumé

On aime

  • L’ergonomie agréable
  • La vraie vape serrée ou aérienne
  • Le très bon rendu des saveurs en vape directe
  • Le flux d’air très progressif
  • Son autonomie

On n’aime pas

  • Le blocage du top cap si on le serre trop

Conclusion

4,5 /5
 
Le Kit Exceed offre deux vrais modes de vape, indirecte ou directe, avec un réglage de flux d’air très progressif. Son rendu de saveur est au mieux en vape directe avec sa tête de 0,5 ohm. Il mériterait un 5/5 de ce point de vue, s’il n’y avait pas ce problème de vissage du chapeau (top cap).

Le kit Exceed D22C de Joyetech en images

Les derniers articles sur la marque Joyetech

Actu : RFC Riftcore Duo RDA – Joyetech

  • Publié le 11/05/2018

Avec le RFC Riftcore Duo RDA, Joyetech présente un atomiseur qui fonctionne sans résistance. On vous en dit plus tout de suite ! Joyetech tease à mort L’Altus de Guo …

Actu : eVic Primo Fit 80W / Exceed Air Plus Kit – Joyetech

  • Publié le 9/05/2018

Avec l’eVic Primo Fit, Joyetech dévoile une version réduite de l’eVic Primo Mini qu’elle associe avec l’Exceed Air Plus pour créer un kit au format mini destiné aux vapoteurs débutants …

Test : Exceed Edge – Joyetech

  • Publié le 20/04/2018

Dans la catégorie des pods, l’Exceed Edge de Joyetech joue plutôt dans la catégorie poids lourds. Il offre une excellente autonomie, une fabrication solide et une vapeur très agréable en …

Mais aussi :

 

Des milliers de vapoteurs nous lisent et suivent chaque jour l’actualité de la vape et tous nos tutoriaux. Rejoignez-les et recevez chaque semaine nos derniers articles dans une super newsletter!

Name of Reviewed Item: Kit Exceed Box D22C - Joyetech Rating Value: 4 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/02/Exceed-indic-vignette.jpg Review Author:Review Date: