Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : kit Espion Tour / Cubis Max – Joyetech

Test : kit Espion Tour / Cubis Max – Joyetech

  • Par , le 8/01/2019 à 14h00
    Annonce

Le kit Espion Tour / Cubis Max de Joyetech est le dernier kit régulé vendu par la marque, réunissant une box légère, compacte et ergonomique avec un clearomiseur innovant.  De bonnes idées mais une mauvaise réalisation… 

L’espion est de retour

Avec la Espion Tour, Joyetech décide de faire revenir sur le devant de la scène sa box Espion, adaptée à un format très léger en utilisant du plastique pour sa fabrication tout en gardant le design compact et ergonomique que possède la toute première Espion. 

C’est l’une des tendances de 2018, proposer des mods doubles accus 18650 très léger avec la taille la plus petite possible et une bonne prise en main. Cependant même si cela a pu créer d’excellentes surprises notamment sur la Wildwolf de chez Hcigar, ici Joyetech ne mise sur aucun revêtement spécifique pour faire oublier le plastique, au contraire, en gardant les lignes présentes sur la toute première Espion, la marque accentue le côté bas de gamme et désagréable que cette matière peut faire ressentir lorsqu’elle n’est pas lisse.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du Kit Espion Tour / Cubis Max de Joyetech

Type de matériel Kit régulé
Dimensions mod 89 mm sur 48 sur 33
Poids du mod 77 g
Batterie 2*18650
Puissance 220 W
Contrôle température Oui
Diamètre max. de l’atomiseur 25 mm
Dimensions atomiseur 25 x 45 mm (drip tip inclus)
Contenance 5 ml
Remplissage par le haut
Plage d’utilisation 40-70 W
Arrivée d’air par le haut
Résistances NCFILM
Poids du clearomiseur 71 g
Drip tip 510
Poids du kit 148 g

Le coffret comprend

Kit Espion Tour / Cubis Max (x1), box (x1), clearomiseur (x1), pièces de rechange (x1), résistances (x2), drip tip (x1), cordon USB (x1), mode d’emploi (x1)

Des erreurs de taille…

La plus grosse erreur commise par Joyetech sur ce kit, c’est d’avoir changé la connectique 510. En effet, Joyetech propose ici une connectique 510 profonde: le pas de visse présent dans la partie inférieure, la surface supérieure étant entièrement lisse. Cette connectique acceptera quelques clearomiseurs sans soucis, notamment le Cubis Max fourni dans le kit, pour les autres il faudra soit avoir de la chance, soit appuyer et forcer afin de pouvoir les visser. Un réel faux pas pour la marque qui risque de créer la confusion puisque ma première impression était de penser que la connectique était incompatible avec une majorité de clearomiseurs. Il est très inhabituel de devoir faire soit même pression sur le ressort de la connectique tout en vissant…

Pour ce qui est du chipset, il a été épuré de façon à rendre les menus encore plus simples, intuitifs et pratiques, principalement à cause de la petite taille de son écran. Les fonctions les plus importantes sont présentes, de quoi satisfaire les débutants et frustrer ceux qui attendent plus de fonctionnalités ou de nouveautés. Cependant il est difficile de critiquer ses performances puisqu’elle fonctionne, le chipset est réactif, ses performances sont correctes et le contrôle de température est disponible.

La fonction “timeout” présente dans les menus ne correspond plus au temps avant lequel l’écran passe en veille. Non, ici Joyetech décide de changer et de proposer aux gens de choisir la durée sur laquelle ils peuvent rester appuyer sur le bouton fire de la box: 5, 10, 15 secondes, ou off de façon à couper cette option. Heureusement, le chipset prendra le relais et coupera la box au bout de 10 secondes si jamais vous restez sur le bouton fire et que vous avez désactivé cette option. Il y a beaucoup d’incompréhension pour ma part ici, la première c’est le nom de ce menu, qui correspond en théorie à la durée avant la mise en veille de l’écran, ce qui peut créer de la confusion.  La deuxième, c’est le fait d’autoriser l’utilisateur à dépasser ce délai de 10 secondes, ce qui est complètement inutile mais aussi potentiellement dangereux en cas de déclenchement involontaire.  Bref, si le but de l’Espion Tour était de proposer le moins de menus possibles, de façon à la rendre très simple à utiliser, la présence inutile de certaines fonctions qui auraient pu être remplacées par d’autres bien plus intéressante n’a pas de sens…

Un clearomiseur innovant

Le Cubis Max est la seule bonne surprise de ce kit: un clearomiseur équipé d’une résistance NCFILM qui se présente sous la forme d’une grille en kanthal fixée grâce à deux visses. Ici Joyetech innove en créant un clearomiseur très proche d’un atomiseur reconstructible, sans pour autant franchir la ligne puisqu’il n’est pas possible à ma connaissance de refaire soit même ce type de résistance. Il est possible de la nettoyer en suivant les conseils de la marque, ainsi que d’en changer.

Un concept très intéressant, proposant une vape agréable. Les saveurs sont bonnes mais ne viennent ni à surpasser des résistances en mesh, ni à surpasser les saveurs des meilleurs atomiseurs reconstructibles. Je doute que cela soit l’objectif de Joyetech avec ce Cubis Max, qui crée ici un clearomiseur à mis chemin entre le reconstructible et le non reconstructible qui se révèle très facile et pratique à utiliser.

Le Cubis Max est innovant et je pense que Joyetech a encore une marge de progression sur ses performances mais ce clearomiseur est capable de séduire par sa simplicité et son rendu plus que correct au niveau des saveurs. Ses performances seront cependant limitées aux alentours de 45 à 55 watts, la résistance NCFILM ayant besoin d’un minimum de puissance afin de chauffer, tout en restant très raisonnable avant de voir les saveurs diminuer ou d’atteindre le dry hit.

En résumé

On aime

  • L’ergonomie
  • Le poids
  • La réactivité du chipset
  • La conception innovante du clearomiseur

On n’aime pas

  • La connectique 510
  • Les finitions bas de gamme sur certaines parties de la box
  • La taille de l’écran
  • La présence de certains menus inutiles
  • Le manque de polyvalence du clearomiseur
  • L’absence de languette d’extraction pour les accus
  • Le sifflement de l’airflow en réduisant son ouverture

Conclusion

2/5
 
Le kit Espion Tour / Cubis Max de Joyetech aurait pu être compétitif si la box Espion Tour avait été équipée d’une connectique 510 traditionnelle et facilement compatible avec tous les clearomiseurs du marché. Je regrette personnellement aussi certaines finitions très bas de gamme présentes sur cette box, surtout lorsque d’autres marques ont été capable de faire largement mieux dans la même catégorie. Le Cubis Max quand à lui est une très bonne surprise mais il ne pourra pas à lui tout seul justifier l’achat de ce kit au complet.
 

Le Kit Espion Tour / Cubis Max de Joyetech en images

Les derniers articles sur la marque Joyetech

Test : Atopack Magic – Joyetech

  • Publié le 5/02/2019

Gros pod poussif ! Non, ce n’est pas une injure, mais une description. Techniquement, l’Atopack Magic est à la fois une AIO et un pod. Il fait la taille et …

Test : kit Espion Tour / Cubis Max – Joyetech

  • Publié le 8/01/2019

L’espion est de retour Avec la Espion Tour, Joyetech décide de faire revenir sur le devant de la scène sa box Espion, adaptée à un format très léger en utilisant du plastique …

Les meilleurs mods électroniques

  • Publié le 16/11/2018

Vous êtes en quête du meilleur mod électronique format tube du moment ? Bien joué, c’est ici que vous trouverez les modèles les plus performants. Balayés en 2015 par la vague des …

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 7 000 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Kit Espion Tour / Cubis Max – Joyetech Rating Value: 2 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/12/Couverture-1.jpg Review Author:Review Date: