Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Exceed Grip – Joyetech

Test : Exceed Grip – Joyetech

  • Par , le 20/06/2019 à 16h00
    Annonce

Avec le kit Exceed Grip Joyetech propose une cigarette électronique compacte, tout-en-un. Légère, toute petite, assez autonome, elle produit une vape douce et très légère… peut-être trop légère.

Une bonne idée

La démarche de Joyetech est maligne. Elle propose deux réservoirs différents pour son kit :

  • Un réservoir du genre pod, avec une résistance intégrée de 0,8 ohm en mesh et un tirage relativement restreint.
  • Un réservoir du genre AIO, avec une résistance interchangeable et un tirage aérien.

Théoriquement, on a donc le choix. Si on aime l’inhalation directe (dans les poumons), il faudrait prendre le réservoir AIO. Et si on aime l’inhalation indirecte (bouche puis poumons, comme une cigarette), il faudrait prendre le réservoir pod.
Mais en réalité non. Malheureusement, il n’y a pas trace ici d’un tirage serré pour l’inhalation indirecte. Le réservoir pod offre aussi une vape directe, plus restreinte, mais pas MTL (mouth to lung, bouche puis poumons en français).

En dehors de ce fait, l’Exceed Grip est un bon kit discret, qui offre une vape assez proche des eGo AIO de la marque avec des saveurs très correctes, une bonne production de vapeur, légère et aérée et un tirage ouvert, qui peut être aérien ou restreint.

Ce qui est ennuyeux, encore une fois, c’est le marketing, qui peut faire croire à un débutant qu’il (elle) peut obtenir une vape serrée avec ce kit. Or, c’est faux. C’est bien dommage, d’autant plus que ce serait possible, simplement avec une résistance plus fine sur le pod clearomiseur. Mais nous verrons à la fin de cet article pourquoi ce serait compliqué pour Joyetech.

Caractéristiques techniques

Dimensions du mod74 x 40 x 21 mm
Poids du mod74 g
Format d'accusintégrée de 1000 mAh
ChargeUSB
Puissance maximale
Diamètre max. de l'atomiseur
Modes disponiblesBypass
Poids du clearomiseur15 g
Capacité du clearomiseur4.5 ml
Remplissagetype pod

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Clearomiseur
  • Réservoir de rechange
  • Cordon USB
  • Résistances
  • Mode d'emploi

Une vapoteuse très simple

Ce kit est simple à utiliser et à entretenir. Sur la face avant, on trouve le bouton de mise à feu, qui sert aussi à éteindre ou allumer le kit, de 5 clics rapides. On trouve ensuite une LED qui s’éclaire en blanc quand on vape, tant que la batterie est suffisamment chargée. Elle passe au rouge quand il devient urgent de recharger (moins de 20 % de réserve). Enfin, en-dessous, la prise micro USB permet de recharger la batterie intégrée, en 2 heures environ pour une pleine charge.

De l’autre côté se trouve le réservoir, qui contient le liquide et la résistance.

C’est ici que se trouve la première astuce de ce kit : le réservoir est simplement glissé dans son logement. Il se retire et se remet en place facilement, tout en étant bien maintenu. Si un peu d’e-liquide s’échappe, c’est facile à nettoyer et il ne risque pas de couler dans la batterie. C’est du bon travail.

Le réservoir est en plastique transparent et il se remplit comme la plupart des réservoirs de pod, en retirant un bouchon en silicone. L’orifice de remplissage est suffisamment large pour passer l’embout d’une fiole de 10 ml tout en laissant l’air s’échapper. Encore du bon travail.

La seule réserve, c’est le plastique, qui peut être dégradé par certains arômes, les agrumes en particulier font parfois cet effet. Sinon, la prise en main est très sympa, le kit est léger et discret, il fonctionne bien, se recharge assez vite et permet de vaper pendant la charge, que du bon !

Pod ou clearomiseur ? DL ou MTL ?

Oui, sur le papier, mais en fait ce n’est pas si simple. Le kit est livré avec deux réservoirs. Celui de droite, monté d’origine, est un clearomiseur, sa résistance est interchangeable. Celui de gauche est un pod (cartouche en anglais), la résistance est fixe, quand elle est foutue, on change le réservoir.

C’est ici que commencent à apparaître des difficultés, liées au fait de vouloir donner tous les choix tout en restant simple. En théorie, ces deux réservoirs donnent aux vapoteurs le choix entre un usage simple (avec le clearomiseur, dont il faut changer la résistance de temps en temps), ou un usage encore plus simple (avec le pod qui évite de mettre les doigts dans le liquide).

Mais Joyetech veut aussi donner le choix entre vape directe et indirecte !

Nous l’avons vu plus haut, ce double choix n’en est pas un. Le réservoir de type clearomiseur offre une vape en inhalation franchement directe. Sa résistance ne laisse d’ailleurs pas de doute à ce sujet : 0,4 ohm en mesh. Il offre une vape assez douce, froide, un hit très feutré (qui dépend du taux de nicotine utilisé, bien sûr, mais il est doux par rapport d’autres clearomiseurs), une vapeur abondante mais aérée, peu dense. Les saveurs, elles aussi, sont restituées assez fidèlement, mais de manière douce, un peu pastel. Entendons-nous bien, c’est pas mauvais, c’est juste très doux.

Le réservoir de type pod, lui, est censé proposer une vape plus serrée, pour l’inhalation indirecte, mais non. Il est entre deux : inhalation directe restreinte. La vraie inhalation indirecte fait creuser les joues pour tirer, ceux qui apprécient ce type de tirage ne seront pas contents avec l’Exceed Grip. Encore une fois, ça ne veut pas dire que c’est mauvais, la vape est même globalement meilleure, de mon point de vue, qu’avec le réservoir clearomiseur : il y a moins de vapeur (la puissance est plus basse), mais elle est plus intense, elle a plus de goût, et le hit est plus affirmé.

Du coup, le choix est restreint. Si on aime la vape directe restreinte, on prend le réservoir pod et on peut pas utiliser l’autre réservoir. Si on aime la vape en tirage direct aérien, on opte pour le réservoir clearomiseur.

Changer la résistance

Le pod (à gauche) n’est pas démontable, on le change quand sa résistance est usagée. Le clearomiseur, à droite, lui, est démontable, pour changer sa résistance. Pour l’ouvrir, il faut tourner la platine en métal à sa base.

L’opération est réalisable même si le réservoir est plein, mais il faut évidemment tenir le réservoir à l’envers afin qu’il ne se vide pas.

En tirant sur la base en métal, on découvre la résistance, qu’il suffit de dévisser pour en placer une autre et remonter le tout après l’avoir amorcée. Le système est pratique et il semble assez fiable. Je n’ai pas observé de vraie fuite, mais il y a pas mal de condensation, qu’il faut essuyer 3 ou 4 fois par jour si on ne veut pas voir du liquide sortir.

Joyetech ne propose qu’une résistance pour ce clearomiseur spécifique, la EX-M 0,4 ohm, du coup, on ne peut pas varier la vape, ni en puissance ni en tirage. Pourtant, il existe d’autres résistance EX chez Joyetech, mécaniquement compatibles, notamment la 1,2 ohm MTL qui pourrait être intéressante. Mais a priori, tout porte à croire qu’elle ne fonctionnerait pas avec l’électronique de ce kit, dommage…

[ Edit ] Dans son commentaire, Tatos, lecteur assidu attentif, témoigne du fait qu’il a choisi justement cette résistance de 1,2 ohm et qu’il est très satisfait par le résultat qu’il décrit ainsi “Un vrai bonheur d’obtenir autant de vapeur sans que cela « n’arrache » comme avec l’Orion Q”
La contribution de Tatos infirme donc mon a priori, et confirme la caractéristique principale du kit : il offre une vape plus douce que d’autres matériel.

Le point de vue de Mars

Mon collègue Mars, qui officie aussi sur sa chaîne Youtube, a aussi testé le kit Exceed Grip. Nous faisons la même analyse de ce kit et voici sa conclusion :

“L’Exceed Grip peut être un bon modèle d’appoint pour ceux qui vapotent déjà et cherchent un modèle compact pour un usage ponctuel, sous réserve d’augmenter sont taux de nicotine. Avec le réservoir clearomiseur, et ses résistances prévues pour l’inhalation directe, il produit une vapeur importante. Mais il faut savoir qu’elle est froide, ce qui ne plais pas forcément à tout le monde.

Pour les débutants je ne le trouve pas pertinent, même avec le réservoir pod : il ne procure pas de sensations convaincantes en tirage MTL.  De manière plus générale, je ne comprends pas non plus le choix des pods pour les débutants. D’accord, ça facilite un peu les choses mais pas tant que ça, et c’est par ailleurs une catastrophe écologique.

Sur le papier, le kit Exceed Grip semblait attirant :  bonne batterie, polyvalent et joli. Mais la qualité de la vape est décevante. Joyetech pourrait rattraper le coup en nous sortant une résistance vraiment MTL et mon avis serait tout autre.”

Petites observations investigatrices

Je partage la conclusion de Mars, donc je ne vais pas en rajouter, mais juste rebondir sur sa question sous-entendue : comment se fait-il qu’une vapoteuse si bien faite, manifestement issue d’un vrai travail de conception, offre une vape si légère ?

[ Edit ] Pour faire suite au commentaire de Tatos, je dois préciser ma pensée ici : une vape légère n’est pas en soi un défaut, puisque pas mal de vapoteur apprécient cette douceur. Le défaut, c’est de ne savoir faire que ça. Toutes les vapoteuses de ce type peuvent être douces, il suffit de baisser son taux de nicotine.

La réponse à cette question est aussi ce qui explique qu’on ne pourra probablement jamais disposer d’une résistance d’impédance plus haute pour un tirage MTL.

Depuis l’eGo AIO Eco, suivie du Magic Atopack, Joyetech essaie de développer des vapoteuses qui fonctionnent à une tension plus faible que les autres : entre 1,8 et 2,4 V, contre 3,7 V en général. Le résultat est toujours le même : la vape est un peu molle… disons très douce pour ne pas être péjoratif. Avec cette faible tension, les résistances classiques pour le MTL ne fonctionnent pas et leurs nouvelles résistances ne fonctionnent… pas encore.

Ne leur jetons pas la pierre, peut-être que dans quelques mois ou quelques années, ils trouveront comment produire une vape plus dynamique avec cette idée, mais pour le moment, c’est assez moyen. Joyetech a raison de faire de la R&D, continuez les gars, mais en attendant, proposez-nous du matos plus traditionnel, ça marche mieux 🙂

En résumé

On aime

  • Fabrication soignée
  • Légère et discrète
  • Utilisation simple avec le réservoir clearomiseur
  • Utilisation très simple avec le réservoir pod
  • Autonomie suffisante avec le réservoir pod
  • Résistances durables
  • Vapeur très douce et aérée pour ceux qui aiment

On n’aime pas

  • Autonomie un peu courte avec le réservoir clearomiseur
  • Pas de tirage MTL avec les réservoirs d'origine
  • Vapeur trop douce et aérée pour donner des sensations.
  • Demande à monter son taux de nicotine

Conclusion

3,7 /5

L'Exceed Grip de Joyetech n'est pas une mauvaise vapoteuse, loin de là. Elle est très bien faite, se révèle pratique au quotidien, et offre une vape pastel qui convient au vapoteurs(ses) qui aiment la vape douce. ce qui lui vaut de perdre quelques points, c'est qu'elle en sait pas faire autre chose, alors que d'autres vapoteurs apprécient que la vape soit plus intense. Bref, L'Exceed grip sait (très bien) faire une vape douce, mais ne sais offrir ni tirage serré pour le MTL, ni intensité si on en a besoin. En le sachant, on peut faire ses choix de manière éclairée !

Le Exceed Grip en images