Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Ares RTA – Innokin

Test : Ares RTA – Innokin

    Annonce

En cette fin d’année 2017, Innokin sort l’Ares RTA un atomiseur reconstructible monocoil, conçu par une doublette diablement talentueuse : Phil Busardo et Dimitris Agrafiotis. Cet Ares s’inscrit dans la vague du retour aux atomiseurs à tirage serré et c’est une bonne chose.

Déjà respecté par les passionnés de vape pour ses excellentes revues de matériel, Phil Busardo s’attaque cette fois, avec Dimitri Agrafiotis, à la conception d’un reconstructible facile à utiliser par tous. L’idée de génie de ces deux-là a été de revenir aux fondamentaux de la vape. Cet ato est donc destiné à la grande majorité des vapoteurs qui vapent plutôt en “MTL” autrement dit comme un ex-fumeur en stockant la vapeur dans la bouche avant de l’inspirer dans les poumons.

Cet atomiseur s’adresse aussi aux utilisateurs d’atomiseurs high end comme le Flash e-Vapor V3 ou le Taifun GT3, silencieux et dotés d’une excellente restitution des saveurs.

En effet, proposé à un prix inférieur à 40 €, cet Ares est la grosse bombe de cette fin d’année qui peut convaincre les vapoteurs restés aux clearomiseurs de passer aux reconstructibles pour faire de belles économies de résistances.

L’Ares fait aussi faire de belles économies d’e-liquide, puisqu’en gros, il est conçu pour des résistances de 0,7 à 1,5 ohm pour rester cohérent avec son airflow plutôt réduit.

Une chose est sûre en tous cas, c’est que cet Ares d’Innokin est aussi simple à coiler que le SQuape E[motion], qu’il permet un remplissage encore plus facile que ce dernier et qu’il est aussi silencieux qu’un Taifun GT3. Une dinguerie.

Alors tout n’est pas parfait bien évidemment, mais cet Ares est une belle réussite et devient le reconstructible pour tous, des débutants aux experts en passant par les grognons. C’est assurément le meilleur atomiseur d’Innokin, et le meilleur de très loin dans cette gamme de prix.

Cet Ares d’Innokin reprend le système de top cap coulissant utilisé entre autres par le Melo 4 d’Eleaf, qui permet un remplissage pratique et propre. L’opération peut se faire d’une seule main, c’est dire.

Cet atomiseur, classico-moderne en acier inoxydable, propose une finition classique à l’extérieur et innovante à l’intérieur. Le coffret est complet pour commencer facilement dans le reconstructible, sans s’énerver.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles de l’Ares d’Innokin

  • Taille (avec le drip tip) : 54 mm (4,6 de moins que le X)
  • Taille (sans le drip tip) : 42 mm
  • Diamètre : 24 mm
  • Capacité : 4 ml
  • Poids : 58 g
  • Matière : acier inoxydable 1.4404/316L
  • Connectique : 510 via une vis en plaqué or
  • Drip tip : type 510 en delrin, un second de remplacement
  • Plateau et cloche : aluminium / inox avec une paire de vis de rechange tête plate
  • Réservoir : pyrex et un réservoir de rechange en verre fumé
  • Résistance : simple coil
  • Bague Airflow réglable : 1 ouverture large avec 4 positions, 1 autre petite et ronde pour n’ouvrir qu’un trou d’air de votre choix
  • Glissière top cap : ouverture par glissière droite
  • 3 sachets : l’un avec 3 outils pour fabriquer votre coil, un autre avec des joints couleurs de remplacement et un tank joliment fumé, et un dernier avec du coton et deux coils préfabriqués de 1 ohm.

Tarif bas et prestations haut de gamme

L’Ares RTA associe des prestations haut de gamme un tarif accessible. Simple à coiler, évident à cotonner, génial à remplir, silencieux et sans aucune fuite ; cet atomiseur est la surprise de cette fin d’année 2017.

Certes, il est justement estampillé RTA MTL, et il conviendra à une grande majorité de vapoteurs pour leur vape all-day. Il est conçu pour une vape plus serrée qu’aérienne, mais il permet aussi de vaper en inhalation directe avec un coil à 0,8 ohm et c’est juste parfait.

Seule critique, la vape qui peut devenir trop chaude quand l’atomiseur est trop sollicité. Cette chaleur va venir dégrader la restitution des saveurs. Dans ce cas, il faut simplement diminuer la puissance, de fait la consommation de liquide diminuera également quand la longévité des accus croitra. Qui s’en plaindrait devant les hausses de tarifs induits par la TPD ?

Au niveau de la fabrication, l’Ares est dans les standards high end. Il est très bien usiné tant les pas de vis, que la finition extérieure et le gravage des signatures des concepteurs sur la cloche. Phil et Dimitri ont même été jusqu’à mettre un petit cœur au revers du top cap, à moins que soit une forme de coming out (sourire).

La chambre d’atomisation légèrement surélevée dans le tank en Pyrex apporte un design peu commun et plutôt sympa qui contraste l’aspect global très classique de l’extérieur.

Le design du tank et l’absence de protection extérieure procurent une parfaite lisibilité du niveau de liquide dans l’atomiseur, mais ça le fragilise en cas de chute. Heureusement, un tank de remplacement est fourni. Celui-ci est fumé ce qui permet de cacher la vue des deux bouts de coton. C’est de la cosmétique, mais c’est appréciable et bien pensé encore une fois.

La vis de connexion est plaquée or pour une meilleure connectivité, le drip tip est parfaitement ajusté bien qu’un poil trop court pour moi. Si vous vapez un peu fort, le top cap va chauffer un peu trop. J’aurais aimé que le second drip tip soit plus long et ce d’autant que le plateau est surélevé et donc que le coil est en gros à 2.5 cm du top cap. La prochaine version devra veiller peut-être à mieux isoler ce top cap de la cheminée.

C’est l’une des rares critiques, que je pourrai faire sur cet Ares. Pour le reste, il cumule les bonnes idées qui en font l’atomiseur reconstructible le plus simple à vivre que j’ai croisé jusqu’à maintenant.

Trésors d’ingéniosités

Le plateau simple coil regorge d’ingéniosités qui en font le plateau qui a le ratio coil/cotonnage le plus simple du marché et l’arrivée d’air trouée centrale est parfaitement adaptée à un tirage allant de serré à moyen. En outre, elle le rend agréablement silencieux.

La conception du plateau, surélevé, permet aux bouts de coton de bien tremper dans le liquide, il est parfaitement étudié dans ses moindres recoins pour faciliter la vie, et aussi pour supprimer les fuites.

La fixation du coil est des plus simples. Les plots sont décalés pour respecter la position naturelle des pattes, vous n’avez qu’à le poser sur les deux petits supports / barrières qui le maintiendront à la bonne hauteur. Ces deux petits supports servent aussi à retenir les deux bouts du coton et constituent une sorte de frontière évitant au surplus de liquide de venir perturber l’arrivée d’air centrale. C’est parfait. Petite gâterie, vous avez le choix pour les vis de plots entre des têtes cruciformes ou des vis plates. Tout est simple et surtout très intuitif.

Ensuite le cotonnage, l’art finalement le plus délicat sur tous les reconstructibles, doit s’adapter à chaque façon de vaper, aux types de liquides et aux capacités d’irrigation de l’atomiseur. Ici l’Ares montre le chemin, car le coton vient naturellement se positionner dans les larges gorges bien arrondies qui protégent naturellement les deux bouts du coton maintenus sans être compressés lors du vissage de la cloche sur le plateau.

Le diamètre de votre coil, 3 mm pour moi, permet de mettre un gros bout de coton assurant parfaitement l’irrigation de la résistance. C’est un gros consommateur de coton, de fait le vape bien dense et goûteuse. En effet le coton bien fourni alimente généreusement le coil.

L’avantage de l’arrivée d’air trouée, déjà utilisée sur le Siren 2 de Digiflavor est double. D’une part, elle permet un flux d’air silencieux, et d’autre part, elle limite très certainement les risques de fuites de liquide. Ingénieux et pratique encore une fois.

Pour terminer sur la conception globale de l’Ares, vous remarquerez que la cloche vient se visser directement sur le plateau solidarisant le top cap, le tank et la base. Ce système n’appelle aucun réglage ni attention particulière. Attention tout de même à ne pas visser trop fort votre Ares sur votre mod, vous pourriez avoir des difficultés à dévisser le top cap de cette base au risque de trop forcer sur le tank, qui pourrait se briser.

Un montage intuitif et un remplissage efficace et facile

Une fois votre coil fixé et votre coton positionné, il suffit de visser l’ensemble top cap/tank sur la base. C’est évident. Ensuite vous n’avez qu’à pousser sur la glissière du top cap là où est gravée la petite flèche indiquant le sens de la poussée pour voir apparaitre un large trou cerné d’un caoutchouc alimentaire.

Cet orifice est suffisamment large pour accepter n’importe quel embout du marché. Si vous êtes un manche et qu’un peu de liquide vient à déborder, il se peut que vous ayez un poil de suintements, mais franchement rien de bien ennuyeux et surtout au fur et à mesure des remplissages, on arrive à être parfaitement propre.

Petite remarque sur les joints venant établir l’étanchéité : ils sont parfaits à l’usage, aucune fuite. Et Innokin inclut deux séries de joints de remplacement de couleur verte et blanche. Pour ceux qui sont sensibles au look, c’est une bonne nouvelle. En revanche, sachez que la mise en place de ces joints n’est simple, j’ai un peu peiné pour les positionner. Je conseille aux moins bricoleurs de laisser les joints d’origine en place.

Voyez mon premier montage ci-contre, veillez bien à ce que les bouts de coton viennent effleurer le seuil de la base afin de pouvoir alimenter correctement jusqu’à la fin du tank.

Une vape silencieuse de haute tenue mais une tendance à chauffer si on enchaîne trop les bouffées.

La restitution des saveurs est réussie. À cet égard, il est comparable au Taifun GT3 et supérieur au Squape E. Cet atomiseur pourra donc à coup sûr vous combler si vous préférez les tirages serrés.

Pour moi, qui vape sur un Taifun GT3 ou un Corona le soir, la cheminée est un poil trop serrée même avec l’airflow ouvert au maximum. Mais le côté facile à vivre de cet Ares et les économies induites en liquide m’ont convaincu pour la vape en journée.  Je suis sincèrement bluffé au bout de 15 jours d’utilisation. Il est devenu le numéro un pour ma vape all-day.

En résumé

On aime

  • Excellent système de fermeture / ouverture / remplissage
  • Cotonnage et fabrication du coil intuitifs
  • Excellente finition
  • Faible consommation de liquide
  • Visualisation facile du restant de liquide
  • Airflow allant de très serré à semi-aérien
  • Aucune fuite
  • Design sobre
  • Excellent rapport qualité-prix
  • Mode d’emploi accessible à tous

On n’aime pas

  • Isolation thermique du top cap à améliorer
  • Drip tip un poil court
  • Vape un peu trop chaude à la longue
  • Zéro fuite sauf quelques remontées très légères quand votre accu est faible
  • Attention à ne pas trop visser le top cap sur sa base
  • Inscription sur la cloche : on aime ou pas
  • Joints difficiles à remplacer pour un non-manuel

Conclusion

Notre note : 5/5. Je suis bluffé : cet Ares d’Innokin est trois fois moins cher qu’un atomiseur haut de gamme et s’avère plus facile à vivre et meilleur que le Squape E, il est du niveau du Taifun GT2 ou 3 en étant moins aérien, mais le cotonnage est plus facile à maîtriser et le remplissage plus simple. À ce prix vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas passer au reconstructible. 

Merci à Innokin, Phil et Dimitris, les gars, je vous salue et vous tire mon chapeau.

Le Ares d’Innokin en images

Les derniers articles sur la marque Innokin

Test : kit Jem – Innokin

  • Publié le 17/04/2018

Le kit Jem de Innokin est une cigarette électronique destinée aux débutants, et plus généralement à ceux qui veulent vapoter sans souci et en inhalation indirecte. Elle est simple d’utilisation, mais …

TEST : Kit Itaste Kroma-A et Zenith – Innokin

  • Publié le 5/03/2018

Innokin assemble deux excellents produits, la Kroma-A et l’atomiseur Zenith dans un kit “all in one” (tout en un). Une très belle offre à considérer pour remplacer un matériel vieillissant ou …

Test : kit Pocketbox – Innokin

  • Publié le 13/02/2018

Innokin avait décroché une 5ème étoile lors du test du Pocketmod. Le fabricant va-t-il réitérer cet exploit avec la Pocketbox ? Elle reprend les fondamentaux du style “Pocket” en réduisant …

Mais aussi :

L’actualité de la vape existe aussi en kit complet et facile avec notre newsletter !

Name of Reviewed Item: Atomiseur Ares RTA - Innokin Rating Value: 5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/12/ARES-une.jpg Review Author:Review Date: