Vous êtes ici : Vaping Post » Humour » Saint Valentin, vape de l’amour et amour de la vape

Saint Valentin, vape de l’amour et amour de la vape

    Annonce

Dites donc, c’est bientôt la Saint Valentin. Et lors de ce jour particulier, pour marquer le coup, il conviendra d’adopter une vape particulière qui plaira à votre partenaire. Heureusement, vous lisez le Vaping Post, le journal de la vape et de l’amour. Et de l’amour de la vape, surtout, oui.

La fête de l’amour

C’est bientôt la Saint Valentin, et même les vapoteurs la fêtent. Parce que les vapoteurs continuent d’essayer de se comporter comme des êtres humains, même si ce sont des mutants qui ont des champignons plein la bouche et qui sont certainement déjà morts plusieurs fois dans d’atroce souffrances. 

C’est beau, la Saint Valentin. C’est la fête de l’amour, ce sentiment de plénitude profonde lorsqu’on évoque l’autre, celle ou celui qui partage sa vie et de qui l’on souhaite constamment le bonheur en se comportant de la manière la plus tendre, affectueuse et loyale possible et que l’on gâte et chéri sans se poser de questions.

Bref, c’est ça que je comprend pas : quand on est amoureux, la Saint Valentin devrait être un jour comme un autre, non ? D’ailleurs, c’est qui ce Valentin ?

Valentin est un prêtre du troisième siècle qui fut emprisonné, flagellé, battu et décapité par l’empereur Claude II, dit “le Gothique” (je ne sais pas pourquoi. Peut être aimait-il s’habiller en noir et écouter les Sisters of Mercy). Tout cela sous prétexte que Valentin mariait les couples qui le lui demandaient, alors que l’empereur voulait des hommes célibataires pour aller se faire tuer à la guerre.

Durant sa détention, valentin entretenait une relation avec la fille de son geôlier, qui était aveugle et à qui il décrivait le monde. Selon l’histoire, grâce à l’amour de Valentin et à un petit coup de main de Dieu, elle recouvra la vue. Grâce à ce miracle, Valentin put être canonisé.

Interlude : comment ça, “C’est qui les Sisters of Mercy ?” 

 

D’accord, mais ce n’est pas beaucoup plus clair. Nulle part il n’est fait mention de restaurant, de cadeaux et de galipettes sous la couette. Ni de vape, mais c’est normal, au troisième siècle.

Le vapoteur amoureux

Alors, soyons clair : si vous êtes seul(e), que vous n’avez ni femme, ni homme (comment ça, “ni femmes ni hommes” ? Pourquoi voulez vous que j’ajoute un “s” ? Oh, je vois… Prétentieux) dans votre vie, vous êtes célibataire.

Pour les autres, si vous êtes en couple (ce qui implique aussi un certain nombre de choses, il ne suffit pas que vous soyez deux, il faut aussi que l’autre soit au courant), globalement, ça se passe normalement. Enfin, au niveau vape, bien entendu. 

Quoique… Si vous voulez une fin de soirée vraiment conforme à vos attentes, observez quelques précautions. Par exemple, généralement, vous évitez, pour des questions d’haleine, de commander un poulet au Maroilles, une fondue au Camembert ou un filet mignon au Brie de Meaux. Pareillement, évitez de vapoter certains liquides. Je ne dis pas ça pour causer du tort au Tribeca, mais bon, globalement, faites attention. 

Evitez aussi de faire des clouds. Vraiment. La Saint Valentin est aussi l’occasion de reposer les bases d’un couple, et si votre partenaire est en quête de quelqu’un de responsable et de mature, vous voir essayer d’embrumer la pièce avec votre TFV12 risque de ne pas orienter ses pensées vers la bonne personne. 

Bref, si vous voulez être tranquille, prenez un pod avec un liquide menthe glaciale. 

Après l’amour

Souvent, à la Saint Valentin, les couples se retrouvent sous la couette pour laisser leur passion s’exprimer après une soirée globalement agréable, dans un restaurant étoilé, ou dans une Pizzéria. Il arrive que la couette soit une couverture, c’est vrai. Il arrive aussi, mais moins souvent, qu’ils s’y retrouvent à plus de deux. Chacun fait ce qu’il lui plaît dans l’intimité de la chambre à coucher.

Hein ? “Chacun fait ce qu’il lui plaît dans la salle de bains” ? Oui, si vous voulez.

Quoi encore ? “Chacun fait ce qu’il lui plaît sur la machine à laver dans le garage ?”. Bon, il va falloir se calmer, parce que d’une part, soit vous avez isolé et mis le chauffage dans votre garage, on est quand même en hiver (et si la réponse est oui, pourquoi ? Pour ne pas que votre voiture ait froid ?), et d’autre part, parce que j’ai absolument besoin d’une couette ou de draps pour que mon conseil fonctionne.

Donc, pour ne pas gâcher votre Saint Valentin au tout dernier moment par une fausse note, pour la vape après l’amour, pensez à prendre un atomiseur qui ne fuit pas, parce que la VG, c’est gras, ça fait des tâches sur les draps.

Quoi, c’est tout ? Ben oui, c’est tout. Vous croyez quoi, que j’allais faire une révélation sur le côté aphrodisiaque de la vape, ou vous donner des conseils sur l’utilisation de votre set-up pour pimenter votre vie sexuelle ? On a déjà vu ici que ça ne marche pas, et, pour le reste, relisez le passage sur les images que je ne veux surtout pas avoir dans la tête.

Cet article d’humour n’a pas été sponsorisé par l’Union Internationale des fabricants de couettes, mais l’auteur accepte des dons à titre rétroactif.

Annonce