Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Un producteur de cigarette électronique Français salue les mesures annoncées par l’Europe

Un producteur de cigarette électronique Français salue les mesures annoncées par l’Europe

Alors que le compromis de la Directive européenne sur les produits du tabac est jugée “molle” par de nombreux acteurs de la cigarette électronique, d’autres en revanche semblent très satisfaits des récentes prises de décisions politiques et préparent le terrain avec grande attention. C’est le cas de la société française Visiomed.

L’heure de gloire va-t-elle bientôt sonner pour Visiomed ?

En limitant le taux de nicotine à 20mg/ml l'Europe préserve les intérêts de l'industrie pharmaceutique.

L’industrie pharmaceutique pourrait voir ses intérêts préservés si l’Europe limite le taux de nicotine des cigarettes électroniques à 20mg/ml.

Visiomed Group est une entreprise Française spécialisée dans le domaine de l’électronique médicale nouvelle génération, elle a été créée en 2007. Elle produit actuellement l’inhalateur Tag Replay commercialisé depuis le Printemps 2013 et elle vient de féliciter dans un communiqué la position de l’Europe sur la cigarette électronique. Cette prise de position vient se placer à contre-courant des réactions de la communauté des vapoteurs européens et des autres professionnels spécialisés du secteur.

Selon Visiomed il est très important d’améliorer l’information à destination des consommateurs et d’encadrer plus efficacement les produits relatifs à l’e-cigarette, chose sur laquelle tout le monde tend à s’accorder. Visiomed Group affirme que les mesures annoncées par les pouvoirs publics européens répondent à ces objectifs. Il s’agit notamment de l’interdiction de la vente aux mineurs, de l’instauration d’un statut spécifique ou encore du contrôle des circuits de commercialisation mais oublie de mentionner par exemple les limitations sur les contenants et la teneur en nicotine des e-liquides ainsi que le doute planant encore sur les arômes.

On comprendra son oublie lorsque l’on sait qu’au delà de 20mg/ml les fabricants devront sans doute passer par des autorisations de mise sur le marché (AMM), processus que Visionmed Group semble maitriser parfaitement.

Visiomed Group déclare avoir “engagé le process de dépôt d’un dossier d’enregistrement afin d’obtenir une autorisation de mise sur le marché (AMM)“, pour son inhalateur Tag Replay. Ainsi cette société montre son souhait d’être accessible en pharmacie très prochainement. Les cartouches de liquides mises à disposition contiennent de la glycérine végétale mais n’ont pas de propylène glycol.


Source: http://www.zonebourse.com/VISIOMED-GROUP-8235236/actualite/VISIOMED-GROUP–salue-la-position-de-lEurope-sur-la-cigarette-electronique-17764318/

Review Author:Review Date:
  • Alexis Finn

    Oui forcément l’industrie pharma est très contente car non seulement elle seras la seule a pouvoir proposer des dosages supérieure à 20mg, mais en plus les produits qu’elle propose sont de type Cigalike et entrent donc parfaitement dans le cadre des restrictions proposés.

    En plus pour rappel le Tag Replay avait été interdit de vente en pharmacie (ce qui était un peu injuste il faut l’avouer), et la nouvelle législation dit clairement que la e-cig pourras être présenté comme un produit pharmaceutique.

    Bref c’est du sur-mesure pour eux (bien qu’ils auraient préféré la première version qui en faisait un produit pharmaceutique exclusif mais là c’est big tobacco qui était as d’accord ).

  • Randall

    Je crains qu’il y ait confusion. Un dossier d’AMM en tant que médicament devrait prendre quatre ans, au minimum et de gros budgets. Ce n’est pas la voie choisie par ce fournisseur de parapharmacie (comme les thermomètres ou alcootests par ex.) , dont les ecigs restent – jusqu’à plus ample informé – interdits à la vente en officine. Les pharmaciens qui les vendent le font au risque d’une sanction par leur ordre.