Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Philip Morris s’occupera désormais autant des produits alternatifs que du tabac

Philip Morris s’occupera désormais autant des produits alternatifs que du tabac

    Annonce

L’annonce a été faite mardi dernier par la société-mère de Philip Morris. Dès le 1er juin prochain, Altria Group Inc scindera sa société leader dans la vente de tabac, en deux parties distinctes. L’une s’occupant des produits du tabac traditionnels, l’autre se focalisant sur les “produits non combustibles”.

50 % de Philip Morris s’attellera désormais aux produits à “risques modifiés”

Dès le 1er juin prochain, Altria Group Inc, société-mère de Philip Morris, scindera son entreprise de fabrication de cigarettes en deux parties distinctes. Tandis que la première division continuera de s’occuper de son activité de toujours, la fabrication et la vente de cigarettes combustibles, la seconde sera quant à elle chargée de se concentrer sur les produits non combustibles tels que la vape.

C’est à cette occasion qu’Howard Willard, président du conseil et chef de la direction d’Altria Group Inc déclarait : 

“C’est une période dynamique dans l’industrie du tabac, et tout comme nous sommes en tête dans le domaine des produits du tabac traditionnel, nous avons l’intention d’offrir aux fumeurs adultes un plus grand choix de produits novateurs, non combustibles et à risques réduits (…) Nous nous attendons à ce que cette nouvelle structure accélère notre capacité d’innovation, maximise nos activités principales dans le domaine du tabac et nous permette de continuer à récompenser nos actionnaires”. 

C’est également à cette occasion qu’Altria Group Inc a choisi de créer un nouveau poste au sein de son entreprise, celui de “directeur de la croissance”, qui sera occupé par K.C. Crosthwaite, membre de la société depuis plus de 20 ans. 

Cette fonction permettra d’identifier les points de vue du marché et des consommateurs adultes et de les traduire en stratégies pour le développement de produits, l’engagement des consommateurs, l’avenir du commerce et le développement des affaires” déclarait Altria lors de cette annonce. 

Selon le Winston-Salem Journal, quotidien américain ayant relayé l’information, Altria Group Inc devrait tout de même classer l’iQOS de sa filiale Philip Morris dans la division s’occupant du tabac traditionnel, le produit étant semble-t-il affilié à la marque Marlboro. 

Une restructuration qui laisse présager l’arrivée de nouveaux produits à “risques modifiés” en provenance de Philip Morris, et qui pourraient cette fois-ci, bel et bien être des produits de la vape traditionnelle, et non des produits du tabac chauffé comme ceux que proposait le fabricant jusqu’à présent. 

Les derniers articles concernant Philip Morris

La fondation Philip Morris une nouvelle fois rejetée par des chercheurs

  • Publié le 10/12/2018

De nouveaux chercheurs australiens s’opposent au tabac… et à la vape Dans une récente déclaration, plusieurs scientifiques australiens ont indiqué qu’ils refuseraient les financements que lui propose la Foundation For A …

Philip Morris souhaite un monde « sans fumée »

  • Publié le 27/11/2018

« Des solutions existent à la problématique de la cigarette » Hier, 26 novembre, Jeanne Pollès, Présidente de Philips Morris France, s’est adonnée à la première interview radio de sa carrière. …

IQOS : Philip Morris International piétine en France

iQOS et cigarette électronique
  • Publié le 23/10/2018

PMI en mutation 10 €. C’est ce que devrait coûter un paquet de cigarettes d’ici à l’année 2020. Une promesse faite par le gouvernement et qui semble suivre son cours …

Annonce