Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Philip Morris rachète Nicocigs, une société d’e-cigarette au Royaume-Uni

Philip Morris rachète Nicocigs, une société d’e-cigarette au Royaume-Uni

    Annonce

Le plus lourd acteur du tabac international serait-il aussi le plus lent ? Philip Morris International (PMI), entité séparée de Philip Morris USA – la branche du groupe Altria – vient de faire l’acquisition de sa première marque d’e-cigarette en Angleterre.

L’étau se resserre

Le groupe Philip Morris est sur le point de lancer des alternatives au tabac fumé.

Le groupe Philip Morris International entre officiellement sur le marché de l’ecig en Europe.

Alors que son homologue américain serait sur le point de lancer au niveau national sa marque d’e-cigarette Markten, la firme suisse a quant à elle préféré prendre le raccourci du rachat pur et simple.

Nicocigs, une entreprise fondée en 2008 et dont le siège se situe à Birmingham au Royaume-Uni, emploie aujourd’hui une quarantaine de commerciaux et distribue ses produits dans plus de 20 000 points de vente sur le territoire britannique. En achetant Nicocigs, PMI s’offre ici les moyens d’entrer directement sur le marché du vaporisateur en Europe, tout en bénéficiant du soutien logistique et intellectuel d’Altria pour l’exploitation de ses produits américains. Le but étant de se constituer “un solide portfolio de produits innovants” selon Marty Barrington, le PDG d’Altria.

Cette opération financière vient compléter celles déjà enregistrées en Europe par des concurrents, dont Lorillard, BAT, JTI ou encore Imperial Tobacco, qui ont eux mêmes fait l’acquisition de sociétés spécialisées dans la commercialisation d’e-cigarettes ces dernières années.

Des comportements qui confirment une fois de plus l’énorme potentiel commercial de la cigarette électronique, vue par certains analystes financiers comme capable de supplanter le marché du tabac d’ici une décennie.

 

Review Author:Review Date: