Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » Nouvelle-Zélande : le nombre de fumeurs continue de diminuer

Nouvelle-Zélande : le nombre de fumeurs continue de diminuer

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Le nombre de fumeurs aurait fortement diminué entre 2020 et 2021, en parallèle d’une augmentation du nombre d’utilisateurs d’une cigarette électronique.

+ 3,5 % de vapoteurs dans le pays

Le Lake Marian en Nouvelle-Zélande, lac alpin situé dans le parc national de Fiordland.

Voilà maintenant plusieurs années que la Nouvelle-Zélande a fait de la cigarette électronique l’un de ses nombreux outils destinés à atteindre son objectif d’être un pays comptant moins de 5 % de fumeurs à l’horizon 2025. Cet objectif ambitieux, que le gouvernement s’est fixé en 2011, pourrait bien être atteint. Après plusieurs années d’assouplissement de la législation sur le vapotage, les conclusions de la dernière enquête gouvernementale sur la santé indiquent que le nombre de fumeurs a diminué plus que d’habitude entre les années 2020 et 2021.

Si cette réduction de la prévalence tabagique a été observée dans tous les groupes ethniques qui composent le pays, elle a également été repérée chez les Māori, population qui, historiquement, a toujours compté le plus de fumeurs. Et pourtant, ce sont bien ces mêmes Māori qui auraient vu leur nombre de consommateurs de tabac diminuer de 6,4 %, passant de 28,7 % lors de l’enquête 2019/2020, à 22,3 % lors de la dernière édition.

Comme pour le cas du Royaume-Uni, si l’enquête ne lie pas directement la baisse du tabagisme à l’augmentation du vapotage, il semble important de souligner qu’en parallèle de cette diminution du nombre de fumeurs, le nombre de vapoteurs aurait augmenté de 3,5 %, faisant de la Nouvelle-Zélande un pays qui compterait désormais 6,2 % d’utilisateurs d’une cigarette électronique.

Un fait qu’a d’ailleurs souligné le Dr Marewa Glover, spécialiste du comportement des Māori et grand expert du tabac, du vapotage et du sevrage tabagique, qui explique que les données de cette enquête ont montré qu’il existe une correspondance presque exacte entre la baisse du tabagisme quotidien chez les Māori en général et chez les hommes Māori, et l’augmentation du vapotage quotidien.

Une correspondance que l’on remarque très bien sur ce graphique réalisé par Philippe Poirson, administrateur de SoVape et auteur du blog Vapolitique.

Les derniers articles sur la Nouvelle-Zélande

Nouvelle-Zélande : une législation en faveur de la cigarette électronique

Femme en train de vapoter
  • Publié le 17/08/2021

Jusqu’à 50 mg/ml de nicotine pour certains e-liquides, deux messages autorisés pour prévenir que vapoter est moins nocif que fumer.

Nouvelle-Zélande : vers une interdiction totale du tabac ?

  • Publié le 21/04/2021

Le gouvernement propose une interdiction de vente des produits du tabac à toutes les personnes nées après 2004.

Nouvelle-Zélande : une pétition pour rendre le tabac moins disponible

  • Publié le 7/04/2021

Une association souhaite que seuls 200 points de vente puissent délivrer du tabac dans le pays. A l’heure actuelle, le territoire en compte 4000.

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.