Vous êtes ici : Vaping Post » Humour » L’été du vengeur masqué

L’été du vengeur masqué

    Annonce

Comment se passent les premiers jours de masque obligatoire dans les lieux publics ? Loin des grandes questions d’ordre pratiques et morales, distrayons-nous un peu avec l’aide involontaire de nos collègues et clients.

Quand on n’a pas de tête, on a un vendeur

Les clients sont formidables. Comme celui-ci, qui se présente sur le seuil de la boutique. Il fait beau et chaud, la porte est grande ouverte, et sur la vitrine, bien visible, une grande affiche « masque obligatoire ».

Le client regarde l’affiche, me regarde, plonge ses mains dans ses poches de pantalon, puis de sa veste, a l’air de plus en plus paniqué, me fixe avec les yeux exorbités en s’exclamant « Je reviens ! ».

J’ai juste eu le temps de lui crier « mais vous le portez déjà ! ».

Va-t-on avoir du mal à s’habituer au masque ? Certains moins que d’autres, manifestement.

Une théorie fumeuse

Un client, dans une boutique de vape, s’inquiète « mais vous n’avez pas peur que ce masque vous porte préjudice ? »

Le vendeur, surpris « non, enfin, je ne vois pas très bien le rapport… »

Le client, méditatif « m’enfin, vous voyez bien, c’est impossible de vapoter en portant le masque ! Ça risque de décourager les gens, ils vont retomber dans le tabac, non ? »

Le vendeur, refrénant à grand peine un ton moqueur qui, pourtant, eût été de bon aloi « oui, mais, sauf erreur de ma part, le problème est exactement le même avec une cigarette, non ? ».

Et vous ? Des histoires amusantes à base de masques à nous raconter ? Partagez-les en commentaire. Puisque été studieux n’exclut pas un peu de détente.

Annonce

Les commentaires sont fermés.