Vous êtes ici : Vaping Post » Société » La Nouvelle-Zélande se projette sur le cannabis mais rejette la vape

La Nouvelle-Zélande se projette sur le cannabis mais rejette la vape

    Annonce
  • Vaze
  • Vaporesso

Le premier sommet de la Nouvelle-Zélande sur le cannabis médicinal, MedCan 2020, s’est tenu au Centre Aotea d’Auckland, avec plus de 700 inscriptions.

Cannabis pour tous, vape pour personne

Accueilli par BioTechNZ, MedCan avait été reporté en raison du Covid-19. Huit mois plus tard, l’événement, qui a fait salle comble, a attiré encore plus de monde les lundi 9 et mardi 10 novembre 2020, les professionnels de la santé, l’industrie, les scientifiques, les défenseurs des patients et les fonctionnaires se réunissant pendant deux jours.

Les délégués ont entendu plus de 30 experts locaux et internationaux de premier plan, qui ont donné des conférences en personne ou virtuelles. Le sommet fait suite à la confirmation vendredi que le cannabis à usage récréatif restera illégal après le référendum d’octobre 2020.

« Bien que le référendum sur le cannabis à usage récréatif n’ait pas abouti, la Nouvelle-Zélande est bien placée pour jouer un rôle clé dans l’industrie mondiale du cannabis médical, qui devrait représenter 55 milliards de dollars d’ici 2025 », a déclaré Zahra Champion, directrice exécutive de BioTechNZ et organisatrice du sommet MedCan 2020.

Selon le Dr Champion, le nouveau secteur du cannabis médical en Nouvelle-Zélande génère déjà de nouvelles entreprises, des emplois et de la croissance. Dès l’année prochaine, le secteur local fournira des produits de haute qualité appuyés par la science, la technologie et les essais cliniques, ce qui contribuera à réduire le coût et à améliorer l’accessibilité pour les patients néo-zélandais.

« Les avantages du tout nouveau secteur néo-zélandais sont énormes, tant sur le plan intérieur qu’en termes d’exportation. Compte tenu des retombées économiques de Covid-19, il est essentiel que notre secteur du cannabis médical prospère maintenant. C’est donc une période très excitante pour nous tous », dit-elle.

Le Sommet MedCan 2020 est organisé par BioTech New Zealand (BioTechNZ), une organisation à but non lucratif financée par ses membres, dont l’objectif est de maximiser les capacités de la Nouvelle-Zélande en matière de biosciences et de technologies afin de créer une bioéconomie néo-zélandaise forte. BioTechNZ fait partie de la New Zealand Tech Alliance, qui comprend de nombreuses entreprises de vape.

La même semaine entraient en vigueur les nouvelles lois anti-vape en Nouvelle-Zélande, qui pourrait bien rejoindre la liste des pays où le cannabis est légalisé et la vape interdite.

Les derniers articles sur le CBD

La Nouvelle-Zélande se projette sur le cannabis mais rejette la...

  • Publié le 16/11/2020

Un séminaire se tenait en Nouvelle-Zélande sur le cannabis médical, la même semaine où des lois anti vape entraient en vigueur.

Nouvelle-Zélande : chute des ventes de cigarettes à mesure que...

  • Publié le 2/09/2020

Moins de 5 % de fumeurs en 2025, un objectif compliqué à atteindre Après le Royaume-Uni, avec une baisse du nombre de fumeurs de presque 5 % en 6 ans, …

Nouvelle-Zélande : le pays souhaite modifier ses lois sur le...

  • Publié le 11/08/2020

Des restrictions, mais pas que Si depuis 2017, la Nouvelle-Zélande s’est officiellement ouverte au vapotage, plusieurs points de la réglementation restaient encore à préciser. La semaine dernière, le parlement du …

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.