Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » La conformité HACCP obtenue par Gaïatrend

La conformité HACCP obtenue par Gaïatrend

    Annonce

Olivier Martzel, directeur général de Gaïatrend, fabriquant notamment de la gamme Alfaliquid, l’a annoncé ce mardi : la société de Rohrbach-Lès-Bitche a obtenu la conformité HACCP. Un supplémentaire gage de qualité et surtout de sécurité pour cette société phare de la vape grand public.

La norme HACCP

Le système d’analyse des dangers – points critiques pour leur maîtrise, plus communément appelé système HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point), est une méthode de maîtrise de la sécurité sanitaire des denrées alimentaires. Cette méthode a été créée par une filiale de la NASA en 1959, aidé par la firme Pillsbury.

Le système repose sur des objectif clairs et précis : prévention, élimination ou réduction à un niveau acceptable de tout danger biologique, chimique et physique. C’est une norme-concept, c’est à dire qu’elle ne repose pas sur des résultats fixes et impératifs prédéterminés, mais sur la mise en place d’une méthodologie.

Par exemple, une norme telle qu’on l’entend, c’est « ce produit ne doit pas contenir plus de 1 % d’impuretés. ». La norme HACCP répondra plutôt à des questions « Quelle est la nature des impuretés ? D’où viennent-elles ? Comment arrivent-elles au produit ? A quel moment de la production ? Quels moyens mettre en œuvre pour les éliminer ? » qui obligent l’entreprise impétrante à mettre en place des méthodologies et des seuils pour tous les points critiques de la production.

Une première pour Gaïatrend

Gaïatrend s’offre donc non seulement une norme reconnue, mais aussi une première, puisqu’à ce jour, la société est la seule à pouvoir revendiquer la norme NF V01-006, qui applique le HACCP en France dans les milieux alimentaires. Au passage, la société Mosellane affirme bel et bien l’appartenance des e-liquides à l’industrie alimentaire, donc à la consommation courante, et pas à l’industrie du tabac.

La démarche est volontaire : aucun organisme ne peut exiger la norme NF V01-006 pour permettre la commercialisation d’un produit. Mais, bien que coûteuse en efforts et en mise en place, Gaïatrend y trouve aussi un intérêt en terme de productivité : la mise en place du HACCP imposant un contrôle continu et constant d’étapes précises et cruciales, elle permet de remonter des informations précieuses sur des points qui vont au-delà de la sécurité. En d’autres termes, le HACCP est une arme de gros calibre dans l’arsenal du contrôle qualité.

Cette nouvelle norme vient s’ajouter à celles déjà obtenues, ISO8317 pour ses flacons d’e-liquides, Ecocert N° FR-BIO-01 pour ses alcools ethyliques, les garanties EP et USP, entre autres. 

Gaïatrend en chiffres
Année de création : 2008
Nombre de marques : 2 (Alfaliquid et Alfatech)
Chiffre d’affaires 2017 : NC
Croissance du chiffre d’affaires en 2017 : +17 %
Nombre de salariés : 150
CDI créés en 2017 : 24
Surface des locaux : 7 000 m²
Extension prévue : 3 bâtiments (production et services administratifs) sur une surface de 1,7 ha à Rohrbach-lès-Bitche (fin des travaux en 2020)
Investissements : 1 M€ pour automatiser les lignes de production
Présence internationale : 26 pays
Nombre de points de vente en France : environ 1 200
Nombre de références au catalogue : une centaine de saveurs, soit environ 1 500 références

Annonce