Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » La Russie opte pour un traitement différencié de la vape et du tabac

La Russie opte pour un traitement différencié de la vape et du tabac

    Annonce

Le ministre de l’Industrie russe a annoncé que la Russie prévoyait un traitement différencié du vapotage vis à vis de la cigarette combustible. Une information surprenante pour un pays qui présentait jusque là une posture plutôt conservatrice à l’égard de la vape.

Le gouvernement a pris l’initiative d’encadrer différemment la cigarette et la vape. C’est en substance ce qu’a déclaré récemment le ministre Denis Manturov dans une interview accordée au quotidien Vedomosti. “Cette motion sera saluée par de nombreux experts en santé publique qui ne cessent de dire que la réglementation doit être relative aux risques” a-t-il expliqué.

Les vapoteuses sont beaucoup plus sûres. De nombreux experts indiquent que ce dispositif est 95% moins nocif que la cigarette. Si ce pourcentage peut être discuté, il est incontestable que les méfaits sont largement inférieurs avec la cigarette électronique” a ajouté le Ministre de l’Industrie.

Le ministère de la Santé demeure sur la même longueur d’onde et exhorte ses concitoyens à remplacer le tabac par des alternatives plus sûres. Par ailleurs, Manturov a annoncé qu’un système de traçage des cigarettes combustibles va être instauré. Baptisé “DataMatrix”, il devrait faire augmenter significativement le prix de vente de ces produits et renforcer l’attractivité de la cigarette électronique.

Sources : Vapolitique, Vaping Post en langue anglaise.