Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » La cigarette électronique rend désormais aveugle

La cigarette électronique rend désormais aveugle

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • Le Petit Vapoteur
  • Dlice

Cet article ayant été rédigé par un vapoteur, il pourrait contenir de nombreuses fautes en raison de sa déficience visuelle.

On va s’aimer

À la fin du mois de novembre, nous vous parlions de cette nouvelle « étude » dont les conclusions indiquaient que vapoter peut augmenter les risques de fractures. Possédant tellement de limitations dans ses résultats qu’elle en devenait complètement inutile, une nouvelle recherche scientifique (1) paraîtra en mars prochain dans l’American Journal of Ophtalmology. Et concernant sa qualité méthodologique, elle pourrait bien venir faire concurrence à la précédente. 

Baptisée “Association Between E-Cigarette Use and Visual Impairment in the United States”, celle-ci a été réalisée par une équipe de 7 chercheurs exerçant à l’University of California.

Pour leur travail, les scientifiques ont utilisé les données d’une enquête réalisée par le CDC entre les années 2016 et 2018, qui comptait 1 173 646 participants. À l’aide de ces données, l’équipe de 7 chercheurs, rappelons le, a étudié les réponses des participants à la question suivante :

« Êtes-vous aveugle ou avez-vous de sérieuses difficultés à voir, même en portant des lunettes ? ».

Ils ont ensuite compté combien de personnes ayant répondu oui à cette question étaient des vapoteurs. Et puisque plus de personnes qui vapotaient ont répondu oui, ils en ont déduit que l’utilisation actuelle de l’e-cigarette par rapport à la non utilisation était associée à une probabilité plus élevée de déficience visuelle dans la population.

Et voilà comment une étude soi-disant scientifique se retrouve dans une revue médicale des plus sérieuses.

Si vous vous demandez en quoi la vape est responsable des déficiences visuelles dont parlent les données utilisées pour cette étude, sachez que ce n’est expliqué nulle part. Bref, une équipe de scientifiques s’est amusée à compter quelques réponses puis, sans autres recherches, en a tiré des conclusions. Une méthode qui avait déjà été utilisée par le passé, notamment par l’activiste antivape Stanton Glantz, lors de son étude sur la cigarette électronique et les problèmes cardiaques. Étude qui a par ailleurs été rétractée quelques mois plus tard.

Heureusement, tout n’est pas à jeter dans ce travail. En effet, après que l’auteur de cet article ait demandé à un échantillon représentatif de la population française, composé de 4 personnes, si elles avaient eu un accident de voiture au cours des 2 dernières années, 3 ont répondu que non. Il s’avère que ces trois personnes avaient en commun d’avoir mangé à plusieurs reprises des pommes de terre rissolées durant cette période. La Délégation à la sécurité routière a donc été informée de cette avancée scientifique majeure afin de préserver la santé des Français.  


(1) Association Between E-Cigarette Use and Visual Impairment in the United States,
American Journal of Ophthalmology,Volume 235,2022 – https://doi.org/10.1016/j.ajo.2021.09.014.

Quelques études plus sérieuses sur la vape…

Pourquoi la vape est-elle 95 % moins dangereuse que le...

  • Publié le 24/04/2019

  Pourquoi la vape est considérée comme étant « au moins 95 % moins nocive » que le tabagisme, par le ministère de la santé britannique ? Selon le ministère …

Étude Cochrane : confirmation que la vape est plus efficace...

  • Publié le 14/10/2020

Plus de 50 études ont été analysées par l’organisation Cochrane.

Nicotine et vapotage : le plus grand expert mondial favorable...

  • Publié le 27/08/2021

Pour lui, le vaporisateur personnel peut favoriser le sevrage tabagique et expose ses utilisateurs à des risques moindres par rapport au tabagisme.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.