Vous êtes ici : Vaping Post » La boîte à questions » Les questions de santé » La cigarette électronique donne-t-elle de l’eau dans les poumons ?

La cigarette électronique donne-t-elle de l’eau dans les poumons ?

Mis à jour le 3/01/2024 à 12h42
    Annonce

Depuis plusieurs années, le vapotage est accusé de créer de l’eau dans les poumons. Mais qu’en est-il réellement ? Nous vous expliquons tout.

Vapoter met-il de l’eau dans les poumons ?

Non, la cigarette électronique ne remplit pas les poumons d’eau. D’abord parce que les e-liquides ne contiennent pas d’eau. Ensuite, parce que ce qui est inhalé par les vapoteurs n’est pas de la vapeur, mais un aérosol contenant de fines particules de ce qui compose un e-liquide, c’est-à-dire du propylène glycol (PG), de la glycérine végétale (VG), des arômes, et parfois de la nicotine.

Enfin, l’une des propriétés du propylène glycol est justement d’être un déshumidificateur ! Ainsi, quand bien même une petite quantité d’eau serait présente dans un e-liquide, celle-ci serait éliminée par le PG. C’est pour cette raison que vapoter a tendance à assécher les muqueuses et qu’il est conseillé aux utilisateurs d’une e-cigarette, de toujours bien s’hydrater.

Pas d’eau dans les e-liquides

Cigarette électronique eau poumons

Vapoter ne met pas d’eau dans les poumons.

Parmi les idées reçues au sujet de la cigarette électronique, certaines persistent malgré les années et les nombreuses avancées scientifiques dans le secteur du vapotage. C’est notamment le cas d’un mythe qui consiste à croire que l’aérosol d’une e-cigarette est composé de vapeur d’eau, et donc que le fait de vapoter pourrait « créer » de l’eau dans les poumons. N’y allons pas par quatre chemins, non, vapoter ne crée pas d’eau dans les poumons. Et il y a plusieurs explications à cela.

D’abord, la grande majorité des e-liquides utilisés pour le vapotage ne contiennent tout simplement pas d’eau. Et lorsque certains en contiennent, c’est uniquement à l’état de trace, de l’ordre de moins de 0,5 %. Cette infime quantité d’eau est, en effet, parfois utilisée par certains fabricants pour fluidifier leur mélange. En revanche, cette pratique tend à disparaître depuis plusieurs années maintenant et rares sont aujourd’hui les liquides qui en contiennent toujours.

Généralement les e-liquides contiennent du propylène glycol (PG), dont la particularité hygroscopique permet de capturer les molécules d’eau dans l’air, qui sont alors transportées dans le nuage que le vapoteur exhale.. C’est d’ailleurs pour cette raison que le vapotage a tendance à assécher la bouche et qu’il est régulièrement conseillé aux utilisateurs d’une cigarette électronique de bien s’hydrater.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le propylène glycol, n’hésitez pas à consulter notre guide rédigé en partenariat avec des scientifiques.

Et pas de vapeur avec la cigarette électronique !

Enfin, n’oublions pas que ce qui est relâché lors du vapotage n’est tout simplement pas de la vapeur. Le terme vapeur est aujourd’hui très largement utilisé, à tort, dans le domaine de la cigarette électronique, pour décrire ce qui est en fait un aérosol. Tandis que la vapeur est la forme gazeuse d’une substance, un aérosol est un ensemble de particules, qui peuvent être solides ou liquides, et qui se retrouvent en suspension dans un milieu gazeux.

Ainsi, lorsqu’un vapoteur inhale cet aérosol, il inhale en fait tous les composés en suspension qu’il contient, c’est-à-dire ceux qui composent un e-liquide : du propylène glycol, de la glycérine végétale, des arômes, et de la nicotine si le liquide en contient. Et non pas de la vapeur d’eau !

Si vous avez toujours peur de la vapeur d’eau dans les poumons, allez tenter le diable dans un hammam, mais n’oubliez pas avant de signer une décharge !

Le saviez-vous ?

Les aérosols sont naturellement présents dans la nature. Créés par les sols, les océans ou bien les volcans, ils servent souvent de support de condensation pour l’eau présente dans l’atmosphère. C’est ainsi que sont créés les nuages !

Cet article ne constitue pas un avis médical. En cas de doute, rapprochez-vous d’un professionnel de santé.

D’autres questions sur les effets de la cigarette électronique sur les poumons ?

BPCO : la vape n’est pas considérée comme un facteur...

  • Publié le 7/03/2023

La Global initiative for chronic obstructive lung disease ne cite pas le vapotage comme un facteur de risque de cette maladie pulmonaire.

Vapoter est-il dangereux pour les poumons ?

  • Publié le 13/01/2023

Quels sont les effets de la cigarette électronique sur les poumons ? Est-ce aussi dangereux que le tabagisme ? Le point sur les études.

Quels sont les effets de la cigarette électronique sur les...

  • Publié le 1/12/2022

Résumé des conclusions des travaux bibliographiques réalisés par le Royal College of Physicians sur les effets de la cigarette électronique.

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question ?
Nous pouvons vous aider.

Posez votre question sur la vape