Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Juul s’attaque au marché canadien

Juul s’attaque au marché canadien

Mis à jour le 26/09/2018 à 12h10
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

La semaine dernière, la société Juul Lab Inc a annoncé sa volonté de faire passer à la vape les 5 millions de fumeurs que compte le Canada. 

Juul continue son expansion 

Dans un récent communiqué, Juul Lab Inc a annoncé sa volonté de s’attaquer au marché canadien. Une possibilité lui étant offerte depuis le vote du projet de loi  S-5 permettant la vente de produits de la vape à toute personne dans le pays étant âgée d’au moins 19 ans.

C’est ainsi que dès jeudi prochain, l’entreprise américaine commencera à vendre ses produits aux consommateurs du pays par le biais d’un site internet. Des ventes qui se poursuivront ensuite grâce à la future présence des célèbres pods au sein même des nombreuses boutiques de vape et autres stations-service présentes sur le territoire nordique. 

JUUL : le test du fameux pod mod

De nombreuses associations ont d’ores et déjà réagi à cette annonce. 

Carolyn Tuckwell par exemple, PDG de Boys & Girls Clubs of South Coast BC, a déjà fait part de son inquiétude quant à l’arrivée imminente des produits Juul au Canada : 

“Même si l’entreprise affirme qu’elle ne fait pas de publicité auprès des jeunes, le design du pod Juul a tendance à les attirer (…) Nous ne voulons tout simplement pas que les enfants aient accès à quelque chose qui crée une dépendance”

Elizabeth Saewyc, directrice de la UBC School of Nursing a quant à elle déclaré : 

“Le problème avec les jeunes qui peuvent avoir accès à des cigarettes électroniques comme Juul est qu’ils peuvent devenir dépendants de la nicotine contenue dans le produit et trouver des substituts comme les cigarettes conventionnelles ou d’autres produits à base de nicotine lorsqu’ils ne peuvent pas se procurer une cigarette électronique”.

Une nouvelle citation de la théorie de la passerelle malgré le fait qu’elle a d’ores et déjà été démontée plusieurs fois. 

Mike Nederhoff, directeur général des opérations canadiennes pour la marque Juul a lui aussi rapidement réagi en rappelant : 

“Les produits Juul ne sont pas destinés aux jeunes et aux non-fumeurs. L’entreprise n’embauche pas non plus de mannequins de moins de 28 ans afin de faire la promotion de ses produits, et ne montre jamais son matériel utilisé dans des soirées”.

Selon Wells Fargo, groupe financier américain, Juul posséderait 72 % du marché de la vape aux USA en 2018. 

Quoi de neuf chez Juul ?

Juul : la société peut-elle éviter un dépôt de bilan...

  • Publié le 14/11/2022

Une nouvelle rentrée d’argent devrait lui permettre de rester en activité le temps que la justice étudie sa récente plainte déposée contre la FDA.

Juul : le célèbre fabricant de pods porte plainte contre...

Un pod Juul

  • Publié le 26/09/2022

Pour lui, le refus d’autorisation de ses produits aux USA est le fruit de pressions politiques et non d’une analyse scientifique objective.

Juul : 438,5 millions de dollars d’amende pour sa promotion...

  • Publié le 7/09/2022

Le fabricant a accepté l’amende et la mise en place de fortes restrictions de marketing et de distribution pour ses produits.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.